Inspirassion

Trouver le mot juste
67 adjectifs pour décrire  faim  - adjectifs

67 adjectifs pour décrire faim

J'avais dormi cinq ou six heures, en dépit d'un froid assez vif et d'une faim dévorante.

la faim canine et la soif câline.

mais la famine qu'il endure à Mayence ne ressemble en rien à la faim atroce dont il a souffert dans la montagne Noire.

mon père, viens-tu rassasier la faim insatiable de ta fille?

«S'il a faim, pensa-t-il, il n'est pas sous le coup d'une maladie imminente, et peut-être que cette pensée de détresse qui s'est emparée de lui est le résultat d'une faim excessive dont il ne se rendait pas compte, une sorte de défaillance morale et physique.

Il fut forcé, dans son retour, d'aborder à l'Isle de Charlton, il souffrit pendant deux jours une faim violente, sans y rien trouver qui fût propre à la soulager.

Aucun bruit ne troublait la paix morne des champs; et Walter Schnaffs s'aperçut qu'il était atteint d'une faim aiguë.

les glaciers ont retenti du cri des orphelins que la faim dévore;

Penellan et les autres, à demi privés de nourriture, engourdis par le froid, pourraient-ils résister à ces bêtes redoutables, qu'excitait une faim inassouvie?

SOPHIE.Et comme le pâté était bon! CAMILLE.La tourte est délicieuse! MADELEINE.J'ai une faim affreuse.

Il ne m'est point possible de cacher la faim cruelle qui ronge mon ventre et qui fait souffrir tant de maux aux hommes, et qui pousse sur la mer indomptée les nefs à bancs de rameurs pour apporter le malheur aux ennemis.

les jeunes gens étaient tourmentés par une faim intolérable;

Sa seule excuse, si elle en avait une, se trouvait dans la petitesse de ces morceaux qui, réunis, ne pesaient pas une demi-livre, quand une livre entière n'eût pas suffi à rassasier cette faim gloutonne qui ne se manifestait si intense sans doute que parce qu'elle n'avait rien mangé la veille, et que parce que les jours précédents elle n'avait pris que le bouillon que La Carpe lui donnait.

Ses yeux annonçaient aussi une faim si épouvantable que, quand je lui tendis la lime, je crois qu'il eût essayé de la manger, s'il n'eût aperçu mon paquet.

il est donc naturel de supposer, en voyant leur agitation actuelle, qu'une faim impérieuse les met ainsi en mouvement.

Au lieu de me remercier, comme j'y avais droit, j'imagine, il s'écria d'un air de mauvaise humeur: Allons, bon! et mon exemplaire du budget de 1887 que j'ai oublié! Quand je lui proposai de nous aider à mettre le couvert, car j'avais une faim horrible après ce gigantesque travail, et vous-même vous m'aviez promis de manger une aile de poulet.

Pour moi, dit Marianne, j'ai pensé que tu aurais faim en arrivant, et suivant mon habitude, j'ai soigné la cuisine.

La faim chasse quelquefois ces heyduques de leurs repaires, et les rapproche des cabanes des bergers, ils prennent par force des vivres quand on les leur refuse.

Pour nourrir la faim immense de la terre.

et c'était aussi l'espoir subit, la faim impatiente et vorace de tous ceux qui attendaient, les clients des ministères possibles du lendemain.

Pourtant, par l'ombre immense on les sent excusés, L'impénétrable faim est la loi de la terre, Et le ciel, qui connaît la grande énigme austère, La nuit, qui sert de fond au guet mystérieux Du hibou promenant la rondeur de ses yeux Ainsi qu'à l'araignée ouvrant ses pâles toiles, Met à ce festin sombre une nappe d'étoiles;

Les marches de l'escalier froides sous leurs fesses, ils se sentent une faim inaccoutumée.

qu'il a développé ses besoins en même temps que ses ressources, et vous pensez involontairement à ces insectes qui, après leur métamorphose, se trouvent tout d'un coup munis de dents, d'antennes, de pattes infatigables, d'instruments admirables et terribles, propres à fouir, à scier, à bâtir, à tout faire, mais pourvus en même temps d'une faim incessante et de quatre estomacs.

Orphée allait chantant, suivi d'une panthère, Dont il croyait leurrer l'inexorable faim;

que t'a proufité Ton riche habit ta plantureuse table Puis que tu es povre pour ta richesse Et as soif ore et faim insaciable Qui tousjours dure et qui jamais ne cesse

Je fus, comme vous le pensez, exacte au rendez-vous: l'espérance me rendait même déjà la faim moins insupportable.

Elle n'avait, en somme, que peu assouvi une faim intense de lecture, mais les impressions retenues des livres s'étaient gravées en elle comme un fer rougi dans la chair, en profondeurs indélébiles.

Enfant abandonné, il avait grandi au hasard dans les champs et conservait de sa longue misère une faim irrassasiable.

Le vieux Bonnemort, idiot, déformé, hideux, étranglant Cécile Grégoire, grasse, blonde et douce, c'est l'antique Faim irresponsable se jetant par un élan fatal sur l'irresponsable Oisiveté.

Regarde, la faim nous mine, et nos mains défaillantes ne pourraient plus tenir les outils que tu nous as volés.

Personne ici n'a la faim musicale qui me tourmente.

Il avait fini par descendre de la terrasse, repris d'une fringale, d'une de ces faims nerveuses, que la fatigue exaspère;

Je peux, pendant le jour, ne pas goûter au miel Que ton rire et ta voix ont laissé dans mon âme, la plaintive faim brusquement me réclame... Mais la nuit je n'ai pas de force contre toi, Mon sommeil est ouvert, sans portes et sans toit.

Il faut alors que le dernier vainqueur vienne à bout de ce nouvel ennemi, ce qui lui est facile, car le triongulin qui assouvit une faim prénatale, s'attache si obstinément à son œuf, qu'il ne songe pas à se défendre.

Il est un moment bizarre la faim raille et joue.

Mon révérend, vous servirai-je de ce hochepot? J'en accepterai, mon fils, car mon mal de mer, à moi, c'est l'appétit; une fois embarqué, ma faim redouble.

» L'ange, quoique éthéré, mange comme un fermier du Lincolnshire, «non pas en apparence, ni en fumée, selon la vulgaire glose des théologiens, mais avec la vive hâte d'une faim réelle et une chaleur concoctive pour assimiler la nourriture, le surplus transpirant aisément à travers sa substance spirituelle.

Que diable d'économie, des hommes qui regorgent de tout, tandis que d'autres qui ont un estomac importun comme eux, une faim renaissante comme eux, et pas de quoi mettre sous la dent.

La faim repue et la soif soûle Leur doivent bien ce compliment.

j'ai une rude faim, mais je mangerai de moins bon appétit.

Mais plus rien n'existait, il n'y avait que sa faim à satisfaire. Jean, en veux-tu? Celui-ci le regardait, hébété, les yeux gros, l'estomac déchiré du même besoin.

Seul, dans une salle l'avait oublié le caprice du maître, l'homme aux flancs cuirassés d'un triple airain y sentit bientôt descendre une faim abominable.

Ils n'avaient plus à prévoir le chômage, ni la faim solitaire dans le galetas du pauvre.

On a toujours une sourde faim, quoi qu'on mange.

Et puis la faim tue pas mal.

La discussion entre gens que la faim talonne dégénère bien vite en querelle.

et suis venu en ceste estrange contrée pour confondre gent sarrasine, et pour qui j'ai tantes batailles de mescréans vaincues par ta divine puissance, et pour qui j'ai souffert tant coups, tantes plaies, tantes faims, tantes soifs et tantes autres angoisses, je te commant m'ame en ceste derrenière heure;

l'héroïsme enfin, le plus humble héroïsme de ces pauvres chrétiens chinois, catholiques ou protestants, réfugiés pêle-mêle à l'évêché, qui savaient qu'un seul mot d'abjuration, qu'une seule révérence à une image bouddhique leur garantirait la vie, mais qui restaient tout de même, fidèles, malgré la faim torturante aux entrailles et le martyre presque certain!

Il avait refusé de manger d'abord, mais, vers le soir, la faim triompha de son obstination.

Sa faim satisfaite, les heures coulèrent lentes et monotones.

Quantité de pauvres gens qui alloient extrémement souffrir n'avoient que faire en effet des mouvemens secrets qui les faisoient tous agir: la faim les alloit presser, & l'on n'en pouvoit douter nullement, de la maniere que les choses se passoient déja.

Plongés dans une misère noire et livrés à la faim angoissante, dégoûtés de tout, ils ne considèrent plus l'existence que comme une longue suite de souffrances que leur continuité même doit accroître.

Mais au premier mot de friandise, l'individu vautré sur la litière s'était dressé, puis levé, maigre, lui aussi, jusqu'aux os, dilatant un regard vitreux et trouble la faim ardente interrogeait avec des airs de folie.

Il mourait de faim autrefois;

A chef de pièce il revint à luy, et sentit trèsbien ces douleurs, et bien piteusement pria mercy à son maistre, qui tant grand faim avoit de rire que à peine il savoit parler.

mon âme a gardé sa faim céleste.

la faim chante dans mes boyaux.

J'ai faim de ton corps.

voilà le déjeuner, Dieu merci, car j'ai une faim diabolique, n'en déplaise aux purs esprits et aux âmes en peine.

Votre figure opère, sur l'appétit paresseux ou économique des passans, l'effet d'une glace avant le dîner, et ils sont saisis d'une faim engloutissante.

l'Avidité bondée d'argent, et dont la faim monotone épuise les hommes, au milieu du tumulte des roues.

Tâche donc de les mettre d'accord, en contentant un jour, selon ta raison, cette faim éternelle d'aimer, de te donner et de vivre, que tu te meurs de n'avoir pu satisfaire.

une faim féroce, dévorante, affolante, le souleva, faillit le jeter comme une brute contre les murs de cette demeure.

Il est vray que j'ay aucunefois experimenté une faim si furieuse sur le chemin des Hurons, que je me fusse volontiers jetté à en broutter les herbes & les racines, si je n'en eusse appréhendé le poison de quelqu'unes, c'est ce qui me faisoit courir les bois & les lieux escartez pour y chercher des petits fruits que la nature y produit, mais qui sont aussi tost enlevez par les enfans des Barbares.

Il ne demandait qu'un morceau de pain, et la faim généreuse lui prodiguait un festin de roi.

Les dragons s'enivraient de leur faim hargneuse.

mais elle fut bientôt troublée à la vue d'un lion qui m'apparut, et qui, marchant vers moi, la tête haute, fendait l'air frémissant, avec tous les signes de la faim homicide.