Inspirassion

Trouver le mot juste
10 adverbes pour décrire comment  violence

10 adverbes pour décrire comment violence

Il se mit à rire, et prenant les deux mains du colonel en lui faisant presque violence: Soyez convaincu, dit-il, que je ne parle pas à l'étourdie, pour le plaisir de bavarder.

Le craquement du bois brûlé, le ronflement des flammes, augmentaient de violence.

un homme est éperdument amoureux, plus grande est la violence qu'il est obligé de se faire pour oser risquer de fâcher la femme qu'il aime en lui prenant la main.

Leur éloquence est le débat de leur assemblée publique, ils portent la rudesse de leurs moeurs violentes et les brutalités du geste et du poing fermé suppléent à ces belles violences morales que les grands orateurs de l'Europe antique ou moderne exercent à l'aide de la persuasion et de la logique sur les hommes d'élite rassemblés pour chercher, en commun, la raison et le droit des choses.

Jusqu'ici pourtant nulle violence.

Croyez qu'ils ne sont pas loin et que l'on ne me fera pas violence impunément.

Elle se ferait mieux sans violence;

Cette opinion est d'autant plus certaine en ce qui regarde R..., qu'il est d'expérience que les actes délirants prennent plus vite le caractère de la plus aveugle violence lorsque la manifestation épileptique a été réduite à sa plus simple expression.

J'écoute, dit le jeune homme, se faisant visiblement violence pour conserver son sang-froid.

mais il se retourna et chercha avec tant de violence son arme habituelle, que Tom Scott, mesurant le danger, crut devoir entraîner mistress Quilp de vive force et le plus vite possible.