Inspirassion

Trouver le mot juste
[[pattern.intro.replace(',','')]]. En savoir plus
133 exemples de phrases avec  allonger le bras

133 exemples de phrases avec allonger le bras

ce corps qui avait allongé le bras pour saisir la jeune fille indécise, penchée au-dessus de l'eau, près du pont Marie.

Il s'interrompit pour m'emprunter une pincée de tabac, et, allongeant le bras dans la direction d'un hameau:

Du bout de la canne, en allongeant le bras, nous pourrions la toucher.

Il remuait et agissait par gestes courts, jamais complets, jamais il n'allongeait le bras tout à fait, n'ouvrait toutes grandes les jambes, ne faisait un mouvement entier et définitif.

Il allongea le bras, saisit la Ramée par la ceinture, et, tout grand qu'il fût, le retourna vers lui comme si cette créature de chair et d'os eût été un mannequin d'osier bourré de plume.

En même temps, ce bienfaisant fantôme allongea le bras, et Espérance sentit tomber sur ses lèvres sèches, entre ses dents contractées, le jus frais et parfumé d'une orange délicieuse que les doigts du fantôme pressaient au-dessus de sa bouche.

. Elle allongea les bras, se retourna, ouvrit les yeux, me regarda, regarda Mohammed avec la même indifférence et s'assit. Puis elle murmura.

Il allongea le bras, saisit la mèche et coupa l'extrémité qui dépassait d'un pouce au-dessus du sol;

Il n'Ă©tait plus un mythe pour eux et ils pouvaient presque le toucher en allongeant le bras.

Soudain, Stillmann allongea le bras et cria: Voici l'assassin! Fetlock Jones! par le grand Sanhédrin!

Quand il avait faim, il allongeait le bras et ramassait une figue ou une banane écrasée dans le gazon près de lui;

Elle se chaussait, mettait son jupon et sa robe, et de temps en temps, par la fente de la fenĂŞtre, on aurait pu la voir allonger le bras pour prendre une Ă©pingle sur la table.

Alice, palpitante, allongea le bras pour ouvrir.

Aux barreaux, maintenant!» Il se recula, se tassa le plus qu'il put pour allonger le bras et tâter les barreaux.

pensa Pardaillan, il pleure: le voilà sauvé!» Il allongea les bras, attira le nain à lui, posa sa petite tête baignée de larmes sur sa large poitrine, et, avec des gestes tendrement fraternels, il se mit à le bercer doucement, avec des paroles réconfortantes.

l’Indien, de son côté, allongea le bras pour le frapper.

C'était Ivana qui avait allongé les bras hors du soupirail et avait attiré l'enfant dans la cave, d'un mouvement si rapide et si spontané que les reporters en furent aussi étonnés que le soldat lui-même.

en allongeant le bras Ă  travers les barreaux, je pourrais lui planter ce couteau dans le coeur et il n'en serait plus jamais question.

Jean, Ă  tout hasard, allongea le bras et se mit Ă  remuer la lourde couchette;

En ce moment Coconnas, exalté par les cris, enivré par l'odeur du sang, exaspéré par la course ardente qu'il venait de faire, allongea le bras vers l'alcôve royale.

fit-il en allongeant le bras.

Il tira quelque menue monnaie de sa poche, et, la main pleine, il allongea le bras Ă  travers les premiers rangs de la foule.

Le petit bureau sur lequel se trouvait la potiche était placé entre deux fenêtres, Robert n'avait donc que trois pas à faire dans la chambre et à allonger le bras pour jeter sa lettre dans la potiche.

de temps en temps elle allongeait le bras pour recevoir la pluie;

» Voilà Sophie, bien contente de son idée, qui court à la chambre de sa maman et qui cherche à atteindre la boîte; mais elle a beau sauter, allonger le bras, elle ne peut y parvenir;

, s'avançant avec précaution vers le bord de la mare, allongea le bras et donna un grand coup au hérisson, avec la longue baguette qu'elle tenait à la main.

» Une des faneuses, plus intelligente que les autres, courut à la mare, aperçut la robe blanche de Sophie qui apparaissait un peu à la surface de l'eau, y plongea un long crochet qui servait à charger le foin, accrocha la robe, la tira vers le bord, allongea le bras, saisit la petite fille par la taille, et l'enleva non sans peine.

Aussitôt qu'elle fut éloignée, Sophie allongea le bras, saisit une poire, la détacha et la mit dans sa poche.

Je crois que je peux l'atteindre en me mettant Ă  plat ventre et en allongeant le bras.

Rodin allongea le bras afin de plonger sa main dans le bénitier;

Charles s'empressa d'allonger le bras pour en prendre.

Alors, la croyant sortie sans bruit, elle cria plus fort: «Rosalie!» et elle allait allonger le bras pour sonner quand un profond gémissement, poussé tout près d'elle, la fit se dresser avec un frisson d'angoisse.

En même temps elle allongea le bras vers le martinet suspendu à la cheminée.

» Sans une parole, Busch avait allongé le bras pour prendre, à sa place alphabétique, le dossier Jordan.

Et monsieur y va donc prendre la place toute chaude...» Elle avait allongé le bras vers la sonnette, pour qu'on jetât cet homme dehors;

A mesure qu'elle grandissait, rien ne l'étonnait, elle se rappelait tout, ou plutôt elle savait tout, et elle allait aux choses défendues, avec une sûreté de main qui la faisait ressembler, dans la vie, à une personne rentrant chez elle après une longue absence, et n'ayant qu'à allonger le bras pour se mettre à l'aise et jouir de sa demeure.

Il allongeait les bras pour la prendre par la taille, lorsqu'on frappa une troisième fois.

M. La Rouquette, M. de Combelot, cent autres, le félicitaient, allongeaient le bras pour tâcher de lui prendre une poignée de main au passage.

Je m'oublie moi-même quand je prends intérêt à votre déjeuner, au point de vouloir rendre des forces à votre corps épuisé par les effets débilitants de la prodigalité, et le stimuler par la nourriture saine de vos ancêtres.... Et pourtant, dit Pumblechook en se tournant vers l'aubergiste et le garçon, et en m'indiquant en allongeant le bras, voilà celui que j'ai constamment fait jouer dans les heureux jours de son enfance.

qu'en pense Van Baël? Le critique d'art prit le petit papier jaune, une fine eau-forte et prononça: Joli, très joli, un peu noir, trop de morsure: de loin, il allongeait le bras, de loin ça tourne à l'aquatinte, mais c'est fait.

Alors, allongeant le bras vers sa Bible gothique, il fit sauter le fermail de cuivre et il lut, dans un nuage de bleuâtre fumée, buvant à petits coups du café très fort, les aphorismes de l'Ecclésiaste.

... Et notre Allemand, qu'on eût pu prendre pour un fou, allongeait les bras devant lui, comme pour saisir un corps, car, par un effet étrange d'optique, la distance qui le séparait d'Arsène disparaissait par moments, et il lui semblait sentir l'haleine de la danseuse sur son front, et entendre la brûlante respiration de cette poitrine, dont les seins, à moitié nus, se soulevaient comme sous une étreinte de plaisir.

l'un d'eux, se penchant sur le bord de l'entonnoir, et allongeant le bras, toucha l'objet de la pointe de son coupe-choux.... Subitement, il laissa échapper une exclamation de douleur, sauta en l'air à une hauteur d'un mètre et vint s'affaler dans les bras de son compagnon.

Et ces cuves résident, pour plus de fraîcheur, en plein vent, sur le toit de madame Prune, à un point qu'il est facile d'atteindre, en allongeant le bras, du haut de notre balcon saillant.

elle allongea le bras pour les toucher, elle ne sentit rien, et reconnut que c'Ă©tait des fantĂ´mes.

La jeune châtelaine peut alors, sans crainte d'être surprise, se baisser davantage, allonger le bras, saisir l'infortunée colombe.

Au lieu d'achever sa phrase, il allongea le bras et mit un paquet d'Ă©preuves sur ma table de nuit.

Mais alors, Lancelot allongea le bras et lui porta un coup de manchette.

Surmontant l'impression première qu'il avait ressentie à cette rencontre inopinée, James marcha vers le chef et allongea le bras pour lui frapper dans la main, en signe d'amitié, suivant la coutume usitée parmi les Indiens de la baie d'Hudson.

il allongea le bras vers le billet et la monnaie d'or restés sur la table, et les attira à lui;

Elle allongea le bras, et fit rouler sur ses gonds une grosse porte qui grinça aigrement en s'ouvrant.

» Et, en parlant, la Sémiramis d'Hammersmith allongeait le bras comme en signe d'adieu et pour donner à miss

Derrière vous, s'écria l'autre en allongeant le bras vers l'in-folio qu'il était pressé d'ouvrir.

M. Constant allongea le bras et lui toucha l'Ă©paule.

. J'ai eu beau repousser le rideau et allonger le bras, je n'ai jamais pu rencontrer de muraille.

Il suffirait d'allonger le bras pour s'y cramponner.

Il allongea le bras droit et porta un fort coup de pointe de son épée à l'un des fuyards que la fumée lui empêcha de reconnaître Il sentit que le coup avait fermement porté;

] Voici l'embouchure de la rivière, me dit encore Laverdière, allongeant le bras dans la direction de l'est, au fond, cette grande tache d'encre que vous voyez là-bas, c'est le fleuve qui passe.

Il allongea le bras et, prenant la belle par la taille, il mit, sur son cou très blanc, un rapide baiser.

Ce serait invraisemblable! Et, allongeant le bras par-dessus la balustrade, il prit les deux chaises qui entouraient le fauteuil d'honneur.

demanda Fricoulet narquoisement, il est temps, je crois, de jeter du lest... allons, sir Jonathan... Sur ces mots, il allongea les bras au-dessus de sa tête et, les mains réunies, piqua une tête dans l'Océan.

dit-elle en allongeant le bras vers la rivière qui brillait au soleil, à quelque pas de nous.

Elle allongea le bras, saisit la bride du pauvre bidet affolé, qui obéit, sentant le salut.

avant qu'il eût allongé le bras, la hache de Savéli lui faucha l'épaule.

* * * Tout à coup, sur la Côte-de-fer, un marin plus superstitieux que ses camarades crut apercevoir au milieu des nuages une forme de femme gigantesque qui allongeait le bras d'un air menaçant vers les trois navires en détresse.

gens bien nés, et que j'allongeais le bras, je me trouvai séparé par la foule des entrants et des sortants;

Le vénérable lord, levant et allongeant le bras, me montra de la main la cité et me dit: «Qu'y a-t-il de solide avec ces villes énormes?

Au moment de servir la soupe, le marquis vit Jacques Bréchaud allonger le bras comme pour saler sur nouveaux frais.

la porte se fut-elle refermée sur Jacques et Éva se trouva-t-elle seule, que, sans sortir du lit, elle allongea le bras et reprit sa robe, que, pour la déshabiller plus vite, Jacques avait ouverte avec un couteau.

J'ai recherché ce qui importait à l'Europe, ce qui lui allongeait les bras, et c'est en ce sens que j'ai recommandé exclusivement un canal maritime.

J'avais allongé le bras pour voir si vraiment la poche était vide;

Les Américains pouvaient bien dire lorsqu'ils comparaient leurs forces aux siennes, que c'était une proie «qu'ils n'avaient qu'à allonger le bras pour saisir.

Il n'avait eu qu'Ă  allonger le bras, enfouir les liasses dans ses poches, prendre son chapeau et quitter la banque.

Après qu'ils se furent bien frotté les yeux, et bâillé chacun trois ou quatre fois, et allongé les bras en s'etirant, ils se mirent en devoir de la chercher.

Elle n'hésita pas, allongea le bras qui, jeté contre les débris de verre, reçut une coupure affreuse jusqu'à l'os, et s'écria: «La petite n'a rien.» Mais l'enfant ayant été en un instant couverte du sang de la pauvre bonne, j'éprouvai tout d'abord une mortelle frayeur.

Puis fixant sur moi ces yeux durs comme s'il eût voulu se renseigner sur moi, avant de me rendre mon salut, par un brusque déclenchement qui sembla plutôt dû à un réflexe musculaire qu'à un acte de volonté, mettant entre lui et moi le plus grand intervalle possible, allongea le bras dans toute sa longueur, et me tendit la main, à distance.

Mila essaya d'allonger le bras par-dessus la balustrade pour donner quelques gouttes d'eau Ă  ces pauvres plantes.

Et il allongeait le bras pour sonner les domestiques, lorsque sir Thomas Elgin, l'arrĂŞtant, dit d'une voix Ă©mue: Laissez, monsieur le comte, je la monterai seul.

M. de Camors n'eut qu'à se pencher un peu et à allonger le bras pour détacher de l'arbre la branche et la pomme.

En allongeant le bras, Benedict sentit le commencement d'un escalier, et, comme tous les hommes de coeur, aiment mieux aller au-devant de la mort que de l'attendre morne et stupide, il glissa son corps à travers l'entrebâillement de la trappe, qu'il n'avait pas pu renverser à cause de son poids, et il commença à descendre les marches, faisant arc-boutant de son bras, qui tremblait et qui fléchissait presque;

En parlant ainsi, le mort allongea le bras et toucha l'épaule du père Dominique.

Il sursauta sur son fauteuil, allongea le bras et, machinalement, appuya sur le bouton du récepteur.

» Et Sophie, s'avançant avec précaution vers le bord de la mare, allongea le bras et donna un grand coup au hérisson, avec la longue baguette qu'elle tenait à la main.

» Une des faneuses, plus intelligente que les autres, courut à la mare, aperçut la robe blanche de Sophie qui apparaissait un peu à la surface de l'eau, y plongea un long crochet qui servait à charger le foin, accrocha la robe, la tira vers le bord, allongea le bras, saisit la petite fille par la taille, et l'enleva non sans peine.

Aussitôt qu'elle fut éloignée, Sophie allongea le bras, saisit une poire, la détacha et la mit dans sa poche.

j'allonge les bras pour recevoir le précieux fardeau.

et en même temps allongeant le bras qui soutient le corps, il hausse la tête, il étend et dresse la cuisse avec l'estomac, et se lève droit sur ce pied qui pose à terre, jusqu'à ce qu'il ait aussi levé l'autre jambe.

Il allongea le bras et le secoua assez rudement.

Ayant vainement essayé de se retourner dans la direction d'où venait le bruit, il allongea le bras sur la neige.

Ensuite elles tirèrent un rideau, et la jeune reine allongea le bras par un trou.

j'allongeai les bras, et je m'aperçus qu'une main charitable m'avait soigneusement couvert de mon manteau.

Comme il allongeait le bras pour prendre le verre d'eau sucrée placé sur la table de nuit, son couteau-poignard que les bandits avaient soigneusement replacé dans la poche de côté de son caban de pêcheur, s'en échappa et roula sur sa poitrine;

toujours sans quitter les lèvres exquises, il allongea le bras derrière lui, et, du revers de la main, éteignit la lumière comme avait fait le vent.

Il allongea le bras, la tira par la jupe, comme pour la ramener contre lui.

Et il allongeait les bras, avec l'idée de tâter les murs, lorsque la voix de Désirée l'appela, du couloir de la sacristie.

trois fois il vit jour et allongea le bras dans ce jour;

..." Et il allongea le bras pour toucher le menton de Kitty Bell par- dessus le comptoir.

J'allonge les bras et me prépare à encaisser sa chute.

Les TMSLT sont généralement provoquées par des mouvements normaux du bras et de la main, comme la flexion, l'extension, la préhension, la torsion, le fait de tenir ou de serrer un objet ou d'allonger le bras.

Redoubler d'attention parce que l'opération exige d'allonger le bras au-dessus de la pièce en rotation.