Inspirassion

Trouver le mot juste
640 phrases avec le mot  altier

640 phrases avec le mot altier

Le comité de salut public, moins altier que son prédécesseur, et sentant la nécessité de détacher la Prusse de la coalition, consentit à revêtir son agent à Bâle de pouvoirs suffisans pour traiter.

Telle on voit, dans les champs, une féconde treille S'embellir, appuyée au flanc d'un chêne altier: Mais un jour l'arbre tombe, et la vigne, en souffrance, Ployant sous le fardeau de sa propre abondance, Se mêle dans la boue aux pierres du sentier.

Le seul personnage bien apparent de la maison était un maître-valet, altier, monosyllabique et plus ordinairement silencieux, qui faisait les emplettes et payait les fournitures

mais cela ne rend ni altier ni ingrat.

Jamais, je crois, je n'en avais vu de plus pur et de plus altier.

en outre, sa taciturnité, son caractère altier et difficile, son ton sarcastique faisaient une grande impression sur nous autres jeunes gens.

*altier*, haughty, arrogant.

L'esprit de la famille Ă©tait altier, audacieux, cruel[1032];

Le caractère altier et susceptible de M. Casimir Périer lui inspirait, pour leurs rapports mutuels, quelque inquiétude.

Ce ministre si bouillant et si altier s'imposait une légalité rigoureuse;

Caton fut moins altier, moins dur, & moins à craindre, Que l'ingrat qu'à t'aimer ta bonté veut contraindre.

Déjà, sous François II, quelque réservée que fût son attitude, elle avait, dans une lettre adressée à son gendre Philippe II, laissé entrevoir son caractère altier.

Cette fois, la Schroeder baissa son regard altier.

il était, malheureusement, d'un caractère morose, fier, taciturne, ombrageux, altier et difficile.

Laërce le peint comme un homme altier, dédaigneux, atrabilaire «portant par-tout des yeux inquiets, prêt fuir à la moindre trace des pas humains»;

Il avait l'air affable et altier, et une bouche qui, ne se fermant pas, souriait toujours.

Sa tête, au poil roussâtre, de dogue altier, gardant la Maison allemandedont il venait de réclamer la clef, Strasbourg, hélas!se dressait.

L'on te sait altier dans ton amour paternel, et tu me donnes ta fille, pour une parole, Ă  moi, passant inconnu?

Et puis, une légende de gloire s'était répandue touchant son étrange valeur dans les batailles: souvent, les légions hindoues l'avaient vue, au fort des plus ardentes mêlées, se dresser, toute radieuse et intrépide, fleurie de gouttes de sang, sur l'haodah lourd de pierreries de son éléphant de guerre et, insoucieuse, sous les pluies de javelots et de flèches, indiquer, d'un altier flamboiement de cimeterre, la victoire.

Le caractère altier de Caroline avait depuis longtemps courbé sous sa volonté le caractère insoucieux de Ferdinand, qui, ainsi que nous l'avons dit, se révoltait parfois par boutades, quand son bon sens naturel lui indiquait qu'on le faisait dévier du droit chemin;

Il n'est pas ridicule d'aimer de la sorte, il suffit d'avoir le coeur altier.

D'un espoir trop altier ton âme s'est bercée, Descends de ta pompe insensée, Retourne parmi tes guerriers.

265 Ou, chez le riche altier apportant ses douleurs, Il mange un pain amer tout trempé de ses pleurs.

à ses yeux S'étendent mollement vallons délicieux, Pâturages et prés, doux enfants des rosées, Trient, Cluses, Magland, humides Élysées, 20 Frais coteaux, où partout sur des flots vagabonds Pend le mélèze altier, vieil habitant des monts.

31 (I) À un homme vain, indiscret, qui est grand parleur et mauvais plaisant, qui parle de soi avec confiance et des autres avec mépris, impétueux, altier, entreprenant, sans moeurs ni probité, de nul jugement et d'une imagination très libre, il ne lui manque plus, pour être adoré de bien des femmes, que de beaux traits et la taille belle.

La femme, à l'époque, avait un comportement altier et ne s'occupait du réverbère que le soir, quand elle passait par là, mais jamais dans la journée.

Dubreuil était trop occupé ou trop altier pour y prêter attention.

En revanche la plus jeune avait les plus beaux yeux noirs qu'on pût voir, et son visage régulier et doux, mais un peu altier, était de ceux qu'on n'oublie pas.

La mère et la fille régnèrent à la fois dans le coeur de cet homme altier.

Le lendemain, ils arrivèrent à un embranchement de la rivière qui descendait du mont Sainte-Hélène, dont le pic altier, éternellement couronné de neige, se dressait superbement à quelques lieues sur leur gauche.

Quoiqu'on ne puisse approuver l'opportunité de ces mesures, il résulta de tous ces tiraillements et des scènes violentes qui s'ensuivirent entre le gouverneur et l'évêque, que si M. de Mésy se montra trop ardent, trop emporté, trop irréfléchi dans ses procédés Mgr de Laval, de son côté, ne mit peut-être pas assez de soin à se concilier l'esprit altier de son ex-ami par quelques concessions habiles.

c'est qu'elle était belle aussi! Éclairée par le brasier, sa noble taille se découpait en lignes harmonieuses et hardies sur le ciel noir, et, sous son front altier, sous ses grands yeux étincelants, sous sa bouche fière et son gracieux col ombragé par de luxuriants cheveux, on voyait sa gorge, seule agitée, bondir et rebondir sur sa forte poitrine.

LE DEVIN.Ce cèdre altier, roi Cymbeline, c'est toi, et tes branches coupées sont l'emblème de tes deux fils qui, dérobés par Bélarius et crus morts pendant des années, renaissent aujourd'hui réunis au cèdre majestueux dont les rejetons promettent à la Bretagne paix et abondance.

altier à travers les empires, Les fleuves, les déserts, les pics vertigineux, Elle berce en volant, sur l'aile des zéphires Ses suaves accords qui montent vers les cieux.

Quoi qu'il en soit, je suis persuadée que les lettres que tu as écrites sur les frasques réelles ou fausses de la «Divine» ont produit beaucoup d'effet sur l'esprit altier du comte.

«Tandis que le monarque altier emmenait Çabalâ, elle, toute songeuse, pleurant, agitée par le chagrin, se mit à rouler en soi-même ces pensées: «Pourquoi suis-je abandonnée par le très-magnanime Vaçishtha, car il souffre que les soldats du roi m'entraînent plaintive et saisie de la plus amère douleur?

Un sycomore altier, de ses vastes rameaux, En ombrageait la porte et la sombre toiture.

Cette famille infortunée, à qui il ne restait plus que la ville de Préneste, aujourd'hui Palestrine, vint se jeter aux pieds de l'altier pontife, qui voulut bien leur pardonner, moyennant qu'on lui livrât Préneste pour garantie de leur soumission: à peine l'eut-il en sa puissance, qu'il la fit raser.

Sans doute, au fond d'elle-même, Marianne sentait bien la fausseté de sa position, mais elle paya d'orgueil, et montra à tous un visage altier.

L'altier et le tendu en diminuent le charme.

L'aigle altier porte le tonnerre;

Quand chez un homme le coeur est devenu trop endolori pour souffrir, ou trop altier pour supporter des avis fermes, il se détourne des amitiés viriles.

L'altier navire fend les flots à toutes voiles et l'onde écume longtemps encore après que la nef qui vient de la sillonner est entrée dans le port.

Calme dans ses regards et calme dans sa voix, indices peu sûrs de la tranquillité de son ame, l'altier vieillard demeurait impénétrable: il la regarda, mais il ne répondit pas un mot;

Alors il se leva d'un air altier;

L'arbre altier se courbe sous les zéphirs de l'été;

Dès ce moment nous sommes libres, et l'homme altier, l'homme cruel, l'homme féroce, est confondu.

Sa tête haute, et son maintien altier, Le vif carmin dont son teint se colore, Sa riche taille, un embonpoint flatteur, Deux arsenaux où l'amour créateur Vient préparer ses foudres en silence,

Aube s'était déjà aperçue qu'en dépit d'un raffinement presque altier, Stéphanie d'Aumay était d'un naturel tendre et accessible quand on avait brisé en elle la première glace, et c'était encore un point commun entre elle et Laurent.

L'effort résolu et loyal de ce vieillard altier vers une entente le touchait;

Le Roi, sec et altier, muet, fit par son chancelier l'aveu du bon roi Dagobert: «qu'il n'entendait rien faire qu'acte de piété, que la Bulle ayant force et autorité d'elle-même, le Roi ne la lui donnait pas.

De même qu'il restait timideparce qu'il se savait malgré tout un peu provincial,avec un air facilement altier, il était resté sensible et sincèrement épris de droiture, de rectitude et de loyauté, dans des situations aussi fausses que celle qu'il avait occupée trois ans chez les Séricourt.

Tout semblait favoriser les plans de conquĂŞte de ce monarque altier.

son caractère altier et hautain l'avait empêché de devenir populaire.

Il est certain qu'avec un prince moins altier, moins absolu que Louis XIV, Colbert aurait atteint ce but: «Je crois, a dit Gourville, que son ambition était plus grande que le monde et lui-même n'en jugeaient;

croyant voir encore sur elle ce regard de mépris altier qui s'y était arrêté pendant quelques secondes.

ces qualités devinrent, dans son esprit altier, la base d'une véritable estime, et donnèrent naissance à ce sentiment mutuel qu'en style de cour on décore du nom d'amitié.

Pourtant, ce maître exigeant et altier s'était attiré des dévouements passionnés.

Son caractère fier et altier, en le rendant susceptible des plus nobles impressions, était loin d'exclure l'obéissance et la docilité.

Sa grand'mère Mme de Rothe: son caractère altier et emporté, sa haine pour sa fille.

Sa grand'mère Mme de Rothe: son caractère altier et emporté, sa haine pour sa fille.

Ma grand'mère, du caractère le plus altier, de la méchanceté la plus audacieuse, allant parfois jusqu'à la fureur, jouissait néanmoins de l'affection de sa fille.

moins altier peut-ĂŞtre, mais ayant mieux le droit de l'ĂŞtre.

bravant les saisons, affrontant les dangers, courageuse, spirituelle, entreprenante, d'un caractère altier, ferme mais franc, incapable de fraude, et d'un zèle au-dessus de tout pour la religion protestante, c'est-à-dire, pour celle de son père et de son amant.

LĂ , quelques silhouettes se mouvaient et le chant du coq, vibrant et altier, le profond beuglement des grands boeufs sortant de l'Ă©table, l'aboiement d'un chien rompaient le silence recueilli du jour levant.

elle y était ainsi peu connue et presque crainte des paysans, très intimidés par son aspect altier.

Elle sentait qu'une véritable affection existait maintenant pour elle dans ce coeur altier, malgré l'apparence de froideur dont ne se départait pas Madame Norand.

On pouvait constater sur son visage altier une extrême émotion, mélange de colère et de souffrance...

L'éducation tend donc puissamment à faire de l'Américain du Sud un homme altier, prompt, irascible, violent, ardent dans ses désirs, impatient des obstacles;

Le moine, nombreux et altier, comme missionnaire convertisseur, tenait le haut du pavé contre les protestants et confessait les dames catholiques, lorsque, de Bordeaux, arriva un jeune curé, élève des Jésuites, lettré et agréable, écrivant bien et parlant mieux.

Dans un coeur si altier, le pardon le plus généreux en apparence n'est encore qu'un acte de politique.

Il est probable que l'étudiant russe qui fréquenta, il y a six ans, le laboratoire du docteur Altier, à l'hôpital Saint-Louis, et qui souvent surprit le maître par l'ingéniosité de ses hypothèses sur la bactériologie et la hardiesse de ses expériences dans les maladies de la peau, n'était autre qu'Arsène Lupin.

Vous comprenez bien que si j'ai travaillé dix-huit mois à Saint-Louis avec le docteur Altier, ce n'est pas par amour de l'art.

Et sa femme en tirait une vanité un peu puérile, mais qui était bien la marque de son caractère altier.

Ni l'art ni la réflexion n'y peuvent rien; jeunes et vieux vont où il les mène, le bas peuple avec le seigneur altier.

Grande, bien faite, avec des cheveux et des yeux fort noirs, de jolies dents, un nez aquilin et régulier, le teint un peu brun et animé, sa beauté avait quelque chose d'imposant, même d'un peu altier.

Front-de-Boeuf, à qui son caractère altier attirait souvent des querelles avec ses ennemis, avait ajouté à son château de nouvelles tours, de manière à flanquer chacun des angles

Solliciter un don de ce coeur altier et orgueilleux!

Altier, sanguinaire et farouche, Bazin venoit de perdre l'aîné de ses fils, le jeune et bel Amalafroi, espoir et amour du peuple.

Bazin avoit près de soixante ans, une santé robuste, un extérieur noble, un regard farouche, le coeur altier, et jusqu'alors insensible à l'amour;

mais leur regard altier et présomptueux révélait une âme disposée à suivre la tendance effrénée des sens.

Don Diègue est trop altier, et je connois mon père.

Si elle apportait au nouveau César la main de la fille de l'empereur d'Autriche, le noble descendant des Habsbourg, elle allait mêler son sang altier au sang d'un héros.

On aime à voir un esprit altier chez une princesse que son âge, sa position et une longue habitude de la domination ont élevée au-dessus de son sexe, et chez laquelle le doute timide d'une jeune fille serait déplacé;

le même peut-être qu'un jour Marius, à travers sa fièvre d'amour, avait entendu, près de ce même grand bassin, conseillant à son fils «d'éviter les excès.» Il avait l'air affable et altier, et une bouche qui, ne se fermant pas, souriait toujours.

Oui, l'orgueil saignant, altier et debout sous les plaies et les souillures dont on s'est efforcé de le couvrir.

et quant au groupe altier des Renommées, il referme ses ailes, il détourne les yeux, .....

Qu'il est dur au salut, ce fat de chancelier! Cela le fait passer pour un esprit altier, Vain au-delĂ  de toutes bornes.

Devant toute affirmation faite sur un ton altier, Jules sentait renaître en lui l'héréditaire instinct de contradiction, et il répliqua froidement: C'est comme si je vous avais volé votre montre, et qu'ensuite je vous proposasse d'être bons amis et d'oublier le passé.

Cet enfant lourdaud, cet officier imberbe était devenu le capitaine vigoureux et altier qui pouvait, d'un mot, faire fusiller le châtelain de Villeblanche.

Le bandeau fut attaché, le front altier de Lélia fut à jamais enseveli.

Ce coeur si froid, si altier, si insensible, selon vous, Sténio, est un incendie qui me dévore; et ces yeux que vous n'aviez vus pleurer qu'une seule fois, versent, chaque nuit, devant ce crucifix, des larmes qu'ils ne sentent même plus couler, tant la source en est féconde, intarissable!... Et ces larmes tombent sur le marbre insensible! ah!

Du milieu des supplices et du fond des galères, les ministres firent encore un appel à la discussion, et Bossuet répondit par un altier mépris à ces hommes livrés aux bourreaux.

On remarque désormais dans toutes les entreprises militaires du roi de Suède une marche plus hardie et plus sûre, plus de résolution dans les situations même les plus difficiles, un langage plus altier avec son ennemi, avec ses alliés une dignité plus fière, et dans sa douceur même plutôt la condescendance du maître.

Les longs cheveux, les traits fins, expressifs, plutôt décharnés, les costumes fantaisistes, les yeux flamboyants, le port altier et songeur à la fois sont des traits communs à l'espèce.

Le moine, nombreux et altier, comme missionnaire convertisseur, tenait le haut du pavé contre les protestants, et confessait les dames catholiques, lorsque, de Bordeaux, arriva un jeune curé, élève des Jésuites, lettré et agréable, écrivant bien et parlant mieux.

Une fille d'un caractère si altier, d'un génie si élevé, plus fière que moi du nom qu'elle porte!

Une fille d'un caractère si altier se serait oubliée jusqu'à faire des avances matérielles!...

Le marquis avait une grosse clef à la main, il refoula d'un regard altier quelques-uns des sapeurs qui étaient devant lui, marcha droit à la porte de fer, se courba sous la voûte et mit la clef dans la serrure.

Et il se contenterait de ce congé altier,cela ne te regarde plus!Et il ne se dirait point qu'en pareil cas, abdication, c'est complicité!