Inspirassion

Trouver le mot juste
2985 phrases avec le mot  berceau

2985 phrases avec le mot berceau

A ce moment, un bruit de voix sortit d'un berceau voisin, dans lequel Aristide Saccard avait conduit les sieurs Mignon et Charrier.

il avait destiné Mrs Pocket à être élevée, dès le berceau, comme une personne qui, dans l'ordre des choses, devait épouser un personnage titré, et de laquelle il fallait éloigner toute espèce de connaissance plébéienne.

, en effet, le sol qui l'a vu naître, le pays où son enfance reçut les premiers soins, où les yeux, en s'ouvrant au jour, aperçurent des regards amis lui souriant autour de son berceau.

Voilà ce que c'est que de ne pas surveiller le maintien des enfants lorsqu'ils sont encore au berceau et à la lisière, de leur laisser prendre de mauvaises postures!

La semaine suivante, par une chaude après-midi de juillet, vers les quatre heures, Denise ayant à réparer, puis à amidonner et repasser un jupon, était demeurée seule dans la grande chambre de devant, tandis que sa mère et ses soeurs s'étaient réfugiées avec leur ouvrage dans un coin du jardin, sous un berceau de noisetiers, quand le lieutenant Debrolle vint à passer.

Ce soir-là elle ne voulut pas le quitter, et fit porter le berceau de l'orphelin près de son propre lit. XII Cependant, à travers ces épreuves et ces désillusions, les jours passaient;

que je pouvais aller me promener dans une des allées en berceau, et nourrir ma passion en contemplant son image dans mon coeur

Cette disposition provenait-elle de ses anciennes préventions en faveur de la jeune demoiselle, dont l'histoire l'avait environnée dans son esprit, presque au sortir du berceau, de circonstances d'un intérêt extraordinaire;

On m'a familiarisé dans mon berceau avec l'idée de la fortune.

Et Naïs, cette splendide femme de Flandre, s'était fait faire pour dormette un grand berceau rose et or! C'est à Naïs, ce petit calepin à couverture d'argent niellé, ces souliers de chambre en soie blanche capitonnée, cette tresse de cheveux cendrés et ce marabout rose, (doux souvenir!) et encore cette poupée habillée par Palmyre;

Abandonnée sur un méchant berceau garni de haillons indescriptibles, elle s'était tout de suite habituée à serrer contre son corps ses pauvres petits membres quand le froid la saisissait, car elle avait bien vite compris que personne ne viendrait la couvrir;

Pendant les six heures à peu près que durait le spectacle, la petite Minette restait sans lumière, toujours couchée dans son berceau défait, et frissonnant sous sa chemise de grosse toile qui lui déchirait la peau.

Les seuls étonnements qu'elle devait connaître de sa vie, elle les avait éprouvés chez sa mère, dans son berceau et dans son lit d'enfant, en ne comprenant pas que la vie pût être ce qu'elle voyait, ce taudis infect, cette chandelle rouge et fumeuse, ces chansons d'orgie, ces ivresses et ces combats horribles.

Il naquit sans grandeur, sans esclat, & sans lustre; Mais dans l'obscurité son berceau fut illustre, Puis qu'à peine il parut qu'on redouta ses loix, Et qu'encor tout enfant il fit trembler des Roys.

Ces prisonniers étaient Madame Élisabeth, madame Royale, et l'enfant qui, après avoir été appelé Majesté au berceau, n'était plus appelé que le petit Louis Capet.

La grande toile représentant les Pâtres autour du berceau de Jésus est magnifique.

En passant sous le berceau de feuillage qui se dresse au devant de la ferme, un homme se précipita vers le paysan.

je demeure dans telle rue (nommant la rue), Ă  l'enseigne du Berceau;

lorsque de ce corps charmant, paradis sur la terre, tu fis le berceau de l'âme d'un démon

quoique la flétrissure humaine, la pénurie dont la vertu des anges eux-mêmes ne pourrait supporter la malédiction l'ait poursuivi impitoyablement depuis le berceau.

Son costume et celui de ses compagnons avaient une grande ressemblance, Ă  l'exception d'un pan descendant de sa pelisse sur les talons, comme les basques d'un habit, et du capuchon, qui Ă©tait beaucoup plus ample, car, ainsi que nous l'avons dit, il servait de berceau Ă  un nourrisson.

Pandosto furieux tourna toute sa vengeance contre la reine, l'accusa publiquement d'adultère, la fit garder à vue pendant sa grossesse, et, dès qu'elle fut accouchée, il envoya chercher l'enfant dans la prison, le fit mettre dans un berceau et l'exposa à la mer pendant une tempête.

Il n'y a pas d'autre parti que d'aller déclarer au roi qu'elle est un enfant changé au berceau, et point du tout de votre chair et de votre sang.

KENT.Je ne saurais concevoir... GLOCESTER.C'est ce qu'a très-bien su faire, seigneur, la mère de ce jeune homme: aussi son ventre en a-t-il grossi, et elle s'est trouvée avoir un fils dans son berceau avant d'avoir un mari dans son lit.

Plus soigneuses de leur gorge et de leurs pieds, les Géorgiennes, les Otaïtiennes, les Chinoises, les Bayadères captivent leur gorge enfantine dans un étui, qu'elle ne peut dépasser, et emprisonnent, dès le berceau, dans une babouche étroite, leur pied qui ne s'accroît que très-peu.

Plaise à Dieu que leurs coeurs ne s'endurcissent jamais à l'égard de cette petite île de la mer, qui est, qui devra toujours être le berceau de leur race!

au nº 25, le collége Fortet, qui a eu Calvin pour élève et qui a été le premier berceau de la Ligue: là furent élus les Seize dans une assemblée de quatre-vingts personnes;

Je n'ai point de longues allées à perte de vue, mais deux petites seulement, dont l'une me donne de l'ombre sous un berceau assez propre, et l'autre exposée au midi, me fournit du soleil pendant une bonne partie de la journée.

elle était vouée à l'instruction des jeunes filles et a été le berceau de toutes les maisons de même genre qui se sont établies en France, et qui, en 1790, dépassaient le chiffre de quatre cents.

Ainsi, la première imprimerie de Paris et de la France eut son berceau dans l'asile même des sciences dont elle a pour objet de faciliter l'étude.

Quant à la province de l'Idjou, berceau de la dynastie de Gouksa, chaque fois que ses maîtres ont voulu attenter à ses franchises, elle a répondu par des rebellions énergiques, et c'est jusqu'à ce jour le pays de l'Éthiopie où le peuple jouit du plus de liberté.

Nous verrons qu'en Italie, comme en Grèce, la marine à son berceau n'était destinée qu'à la piraterie.

Jamais la couronne a-t-elle pesé sur la tête de Louis XIV descendant dans la tombe, autant que le bandeau de l'innocence sur le front de Louis XVII sortant du berceau?

ses murailles, recouvertes d'une infinité de glaces sur lesquelles se croisent les petits losanges verts d'un treillage de joncs à mailles très-serrées, ressemblent à un berceau à jour, grâce à la réflexion de la lumière sur les miroirs;

] Et voici la fille, Henriette d'Angleterre: un berceau ballotté dans les hasards de la guerre civile, une enfance triste dans un intérieur froid, gêné et presque bourgeois de reine exilée.

»La première cité fut une enceinte fortifiée et c'est dans ce berceau rude et sanglant que furent nourries les lois augustes et les belles industries, les sciences et la sagesse.

L'une malgré l'hymen, condamnée au veuvage, L'autre, que sa naissance a sur un trône assis, Et du berceau tombé dans l'esclavage.

Nous commençâmes à gravir la montagne, en remontant les sources de l'Arve, dont nous prîmes congé à son humble berceau.

Ceux-là, dès le berceau, sont nos maîtres, et la critique, loin de leur rien apprendre, doit tout apprendre d'eux.

Ce berger nomade qu'on nous montre entouré, dans la nuit du désert, des ombres des Elohim, il était le fils d'une humanité déjà vieille et, pour ainsi dire, aussi éloignée que la nôtre du commun berceau.

La cloche appelle Le peuple auprès du saint berceau;

C'est là d'où sont partis ces humbles conquérants Qui portaient à travers forêts, monts et torrents La parole bénie A l'enfant des déserts que la foi réclamait... C'est enfin le berceau grandiose où germait La noble colonie!

En savourant ce pur langage, Plus doux que le chant de l'oiseau, Il croyait voir l'auguste image De la Vierge sur son berceau! Et lorsqu'il entendait redire Le nom si doux de l'Éternel, Alors on le voyait sourire Et tourner ses yeux vers le ciel.

L'un des jeunes martyrs sollicite sa mère De réduire en brasier les planches du berceau... Écoutez!

La vie est ce chemin qui commence au berceau, Et qu'on a parcouru lorsqu'on touche au tombeau!

Parlez partout l'harmonieux langage Qu'avec le lait vous puisiez au berceau;

Il est un nom que tout chrétien vénère Et qu'il apprend à chérir au berceau, Un nom qui brille au ciel et sur la terre, Dans la cité, comme dans le hameau.

Ils chôment les anniversaires Des jours où leurs braves soldats, A de terrible adversaires, Livraient de glorieux combats! III La chicanière politique Les divise presque au berceau, Mais le souffle patriotique Les rassemble sous le drapeau.

Quand le sommeil est enfin venu, elles emportent doucement le nourrisson dans son berceau, et quelles précautions elles prennent! Faites comme elles, bonne Léo

je voyais, dis-je, le logis de l'adorée marquise par dessus le roulage qui remplaçait la maison de Charles de Lorraine où fut le berceau des Guise.

Je t'aime comme il m'est permis de t'aimer sous l'oeil de Dieu qui m'appelle, je t'aime comme l'enfant chérie dont je contemplais jadis le berceau et dont je surveillais le souriant sommeil.

Sois bénie pour le don que tu mis sur mon berceau en t'y penchant seulement;

Tout le sentiment de mystique espérance, de religieux appel à une miséricorde surhumaine, à une clémence infinie, à une justice qui tient compte de chaque tombe et de chaque berceau;

Les habitudes que Chopin connut avant toutes autres, entre lesquelles il grandit comme dans un berceau solide et moëlleux, furent celles d'un intérieur uni, calme, occupé;

Il alla la rejoindre sous un berceau de verdure où elle s'était réfugiée toute tremblante.

entendre chapitre par chapitre, scène par scène, phrase par phrase, les vagissements de l'oeuvre nouvelle, la caresser au berceau du manuscrit, lui faire des risettes, lui offrir des morceaux de sucre ou des bonbons, et avoir pour elle tous les soins que demande un nouveau-né qui pousse sa première dent.

il poussa en Italie, joignit ses troupes à celles des Autrichiens qui attaquaient le prince Eugène, et n'eut pas honte de souiller, par cette conduite sacrilège, le territoire qui avait été le berceau de sa gloire.

De toutes les rives, des pirogues se dirigeaient vers l'île de Plomb, berceau de la race des Incas, et maintenant son sépulcre.

Un peu plus lard, un architecte, dont j'ai oublié le nom, propose de reconstruire la Cité tout entière en style gothique, pour la mettre en harmonie avec Notre-Dame, et donner au berceau de Paris une physionomie en rapport avec son antiquité.

mais une retraite dans cette ville, berceau du catholicisme, vous rendra la foi perdue, et par les mérites de... Non!

Il répondit gravement: Parce que cette commune est le berceau de notre race, le lieu natal de mon illustre ancêtre, l'empereur romain Pertinax.

Dans ce pays, le berceau de sa gloire, tous les coeurs étaient à lui, et l'intérêt qu'excite un héros abandonné de tant d'ingrats lui aurait rallié un nombre prodigieux de ces hommes dont l'élévation d'âme ne compte pas les sacrifices;

La vaste domination Ă  laquelle les Anglais Ă©taient parvenus dans l'Inde les mit Ă  mĂŞme de produire un grand nombre de beaux ouvrages sur ce berceau antique des arts et des fables.

la femme porte un long berceau de bois blanc dans lequel dort son nourrisson en Ă©quilibre sur sa tĂŞte;

Ils déposent le berceau de l'enfant endormi dans une charrière (petit sentier creux entre deux champs de vigne), à l'ombre des feuilles larges, étagées de noeuds en noeuds, sur les sarments nouveaux de l'année.

Au moindre cri de son nourrisson qui s'éveille, elle court s'accroupir auprès du berceau, entr'ouvre sa chemise et donne son lait à l'enfant après avoir donné sa sueur à la vigne.

on la raillait de son empressement à la produire et à faire admirer ses perfections: mais qu'y a-t-il de plus innocent et de plus désintéressé que de vouloir faire éclater aux yeux du monde le prodige qu'une mère a trouvé dans le berceau de son propre enfant?

Je me souviens de l'avoir vue un matin d'une nuit sans sommeil, pendant laquelle elle avait veillé à côté du berceau d'un enfant malade de la comtesse O'Donnel, sa soeur.

Car l'enfant de ta soeur dormait dans son berceau, Et ton pied suspendu le berçait en silence Sous son mobile arceau.

Et quand un seul soupir trahissait le réveil, Tu chantais au berceau l'enfantine complainte Qui le force au sommeil.

Je t'entends murmurer ces simples cris de l'âme Que l'amour maternel apprend à ressentir, Et ces chants du berceau que la plus humble femme Sait le mieux retentir.

La conversation fut souriante, légère, affectueuse, telle qu'il convient auprès d'un malade qui reprend à la vie, et à laquelle il ne faut donner que ces mouvements doux de l'esprit et du coeur, qui bercent l'âme comme dans ce second berceau de la mort.

Si on considère l'idée qu'ils se font et qu'ils veulent nous faire de l'homme au berceau, le véritable nom de leur philosophie ne serait ni le spiritualisme, ni le déisme, ni le panthéisme, ni même le matérialisme;

Il remonta le torrent des âges, et prit dans leur berceau les sciences qui ont pour but la gratification du goût: il en suivit les progrès à travers la nuit des temps;

Quand on voit, dans les livres primitifs, les apprêts qui se faisaient pour recevoir deux ou trois personnes, ainsi que les portions énormes que l'on servait à un seul hôte, il est difficile de se refuser à croire que les hommes qui vivaient plus près que nous du berceau du monde ne fussent ainsi doués d'un bien plus grand appétit.

.... quand sa fortune, encore au berceau, aurait grandi.

A peine sorti du berceau, c'était déjà un savant mûr et judicieux.

J'étais encore au berceau lorsqu'il perdit ma mère;

Son amour pour elle datait presque du temps oĂą la jeune fille Ă©tait encore au berceau;

Durant une absence d'une année, mon coeur, de plus en plus aimant, à mesure que la mauvaise fougue de l'âge s'amortissait, mon coeur me pressa plus d'une fois de venir me retremper à la source de ma vie, entre la tombe de ma mère et le berceau de ma jeune soeur; mais mon père avait fixé lui-même la durée précise de mon voyage, et il ne m'avait point élevé à traiter légèrement ses volontés.

Je ne m'en souviens pas...Un enfant au berceau, entendez-vous? MARIE Mais il me semble, madame, que le baron-duc d'Epernon, le vicomte de Joyeuse, le seigneur de Bussy, le baron de Dunes... ARTHUR Et le comte de Saint-MĂ©grin, donc!

oui...au fameux tournoi de Soissons, en 1546, un an avant la mort du roi François Ier, quand madame de Cossé était encore au berceau... MADAME DE COSSE Petit drôle!...vous vous fiez bien à ce que vous êtes le parent de madame la duchesse de Guise.

J'ai quitté les bords du Rhin pour la Bretagne, je suis établi avec ta seconde mère et toi, mon enfant, aux mêmes lieux où fut jadis le berceau de notre famille, près des pierres sacrées de la forêt de Karnak, témoins du sacrifice héroïque de notre aïeule Hêna... Hier encore, en revenant des champs avec toi, puisque de soldat je suis devenu laboureur comme nos pères, au temps de leur indépendance...

Mon petit-fils est un enfant au berceau, nul ne sait s'il aura un jour les qualités nécessaires au gouvernement d'un grand peuple comme le nôtre.

puis il l'a replacé dans son berceau, et s'est retiré brusquement sans prononcer une parole, sans doute pour me cacher ses larmes;

J'ai trouvé Ellèn et sa soeur assises auprès de ton berceau...

mais au nom de notre enfant qui dort là dans son berceau, ne t'en va pas irrité contre moi;

Je venais de tuer Ellèn à côté du berceau de mon fils... Ellèn, ma pauvre et bien-aimée femme!

il n'éclatait pas en gémissements, il ne versait pas de larmes, mais il ne cessait de contempler avec une expression navrante le corps du petit-fils de Victorin, étendu sur le berceau de mon fils, à moi;

Ne contraignant plus nos larmes, nous avons, dans un pieux et muet recueillement, paré Ellèn de ses habits de mariage, pendant que, cédant au sommeil, tu dormais dans ton berceau, mon enfant.

là aussi se trouvait, chère et précieuse relique... le berceau du petit-fils de cette femme si éprouvée par le malheur...

Je te soupçonnais autrefois, Tétrik,lui dis-je,d'avoir, par tes machinations ténébreuses, amené la mort de Victorin et celle de son fils au berceau...

Sur ce bûcher, tu déposeras les armes de mon père, de mon époux et de Victorin, et aussi le berceau de mon petit-fils!

mais si je dois aller revivre avant toi dans ces mondes inconnus, oĂą nous nous retrouverons un jour, heureuse je serais de penser que tu iras attendre en Bretagne, berceau de ta famille, le jour de notre rencontre ailleurs qu'ici.

Depuis la descendance de Scanvoch, revenu au berceau de notre famille, après qu'un grand nombre de nos générations en avaient été éloignées par les dures vicissitudes de la conquête romaine et de l'esclavage antique, ton bisaïeul Gildas disait d'habitude à mon père: «J'aurai toujours le temps d'ajouter quelques lignes à notre légende;

»En allant à la fontaine puiser de l'eau, je laissai mon Laoïk dans son berceau;

toutes les mères qui ont de laids marmots crient qu'elles avaient un ange au berceau, et que les Korrigans ont mis en place un petit monstre! Bien trouvé, mon favori!

Après avoir essuyé le premier feu des caresses de Caroline et du petit espiègle qui l'appelait papa, Roger alla au berceau, contempla le sommeil de sa fille, la baisa sur le front, et tira de la poche de son habit un long papier bariolé de lignes noires.

L'âne ressemble déjà à un berceau d'enfant soutenu par quatre quenouilles.

Oui, messieurs, nous sauverons la liberté naissante qu'on voudrait étouffer dans son berceau, fallût-il pour cela nous ensevelir sous les débris fumants de cette salle!