Inspirassion

Trouver le mot juste
364 phrases avec le mot  bombardement

364 phrases avec le mot bombardement

Le bombardement de la ville venait de commencer: les obus sifflaient et tombaient çà et là avec ce bruit strident qu'on n'oublie jamais.

Si l'on voit qu'un premier ballon n'arrive à traverser la ville assiégée que cinq minutes aprÚs son ascension, on a les conditions nécessaires au succÚs du bombardement;

Une fois que les conditions des mouvements de l'air sont Ă©tudiĂ©es, le bombardement par aĂ©rostats peut se prolonger autant de temps que le vent restera le mĂȘme.

En augmentant le nombre des batteries qui serviraient aux aérostats d'observation, on aurait toujours le gaz nécessaire pour gonfler les ballons de bombardement.

Il est vraiment affligeant de parler de l'usage si effroyable qu'il serait possible de faire des aérostats, mais nous ne devons pas oublier le bombardement de Strasbourg et le bombardement de Paris.

Il est vraiment affligeant de parler de l'usage si effroyable qu'il serait possible de faire des aérostats, mais nous ne devons pas oublier le bombardement de Strasbourg et le bombardement de Paris.

Cette ville florissante, menacée d'un bombardement, se rendit contre toute attente le quatriÚme jour complémentaire (20 septembre).

Les francs-tireurs gagnÚrent les bois à la hùte, et bientÎt un corps d'armée allemand, arrivant par la rive gauche de l'Orle, ouvrit sur Verval un bombardement préliminaire qui fit crouler le clocher et alluma plusieurs incendies.

mais, sur les sept heures et demie, le bombardement recommençait avec plus de fureur.

Le bombardement continuait toujours.

Plus de trois mille bombes avaient été lancées sur la ville pendant le bombardement.

On se voit déjà à la veille d'un nouveau bombardement.

Entre une et deux heures du matin, Ă  quelques milles Ă  peine d'une ville qui vient de subir les horreurs d'un bombardement et qui, encore tout en Ă©moi, se remet Ă  peine des terreurs du combat et de l'incendie, aller faire branle-bas de combat de nuit et exercice Ă  feu!

Je vous adresse le rapport suivant sur les dégùts et les morts causés dans la ville par le bombardement.

Mais, si le danger du bombardement était passé, si l'on ne craignait plus les balles coniques napolitaines, on n'était pas encore à l'abri de tout danger, et c'est le cas de dire, puisque nous sommes en Sicile, qu'on était presque tombé de Charybde en Scylla.

Elle devait ĂȘtre rasĂ©e de fond en comble afin d'ĂŽter Ă  tout jamais Ă  une tyrannie quelconque l'envie, l'idĂ©e, ou la possibilitĂ© d'un nouveau bombardement.

Une Française, madame D..., habitant Palerme depuis de longues années, avait recueilli, au moment du bombardement, un agent de Maniscalco dont la vie était menacée.

C'est à Messine qu'il faut maintenant se transporter au plus vite, cette ville va devenir le théùtre de nombreux et intéressants événements. IV Messine, à peine remise du bombardement de 1848, devait ressentir le contre-coup immédiat des événements de Palerme.

On se remémorait avec crainte les horreurs du premier bombardement et on en prévoyait un second pire encore et presque inévitable.

Cependant, il était évident que tant que les bùtiments de guerre étrangers seraient dans le port, entre la ville et la citadelle, et qu'on ne les aurait pas sommés de se retirer ainsi que les bùtiments de commerce, le bombardement ne pourrait avoir lieu.

Il est, en effet, permis de penser que le Dictateur avait bien pu sacrifier la satisfaction de faire prisonnier tout le corps du général Bosco à l'avantage d'occuper, sans coup férir, et de sauver d'un bombardement la ville de Messine.

L'inquiĂ©tude recommençait Ă  battre en brĂšche le courage des habitants, et l'apprĂ©hension d'un autre bombardement venait de nouveau les empĂȘcher de dormir.

Le Descartes, frĂ©gate Ă  vapeur française, ayant, Ă  huit heures du matin, fait une salve pour la fĂȘte de l'Empereur, on crut au Faro Ă  un bombardement par la citadelle.

Heureusement les citadins messinois, presque complĂštement rassurĂ©s sur les horreurs d'un bombardement, ne s'effarouchent plus aussi vite et ne craignent mĂȘme pas de regarder en face la citadelle en affirmant d'un grand air de dĂ©dain que si tĂŽt ou tard cette bicoque ne veut pas amener son pavillon, on saura bien, ventre-saint-gris!

Je me rappelle en particulier un lieutenant d'artillerie qui me fit un rĂ©cit de ce qui s'Ă©tait passĂ©, pendant le bombardement, dans le fort oĂč il se trouvait.

La ville proprement dite subit un bombardement d'environ trente heures: commencé dans la soirée du mercredi, 7 octobre, il prenait fin le vendredi matin, 9 octobre, vers sept heures;

bombardement violent au cours duquel environ 25,000 obus de tous calibres s'abattirent sur la grande ville secouée jusque dans ses fondements.

Quand, le lendemain de la prise de la ville, j'y revenais sur une bicyclette,je m'étais fait à ce mode rapide de locomotion,pour constater de visu jusqu'à quel point la ville avait souffert du bombardement, quelle ne tut pas ma surprise de trouver l'hÎtel Saint-Antoine absolument intact, tandis que tout le cÎté opposé de la rue était une masse de ruines fumantes.

Lorsqu'il devint Ă©vident, le mardi et le mercredi, que la ville dans laquelle ils s'Ă©taient rĂ©fugiĂ©s et oĂč ils avaient cru trouver un sĂ»r asile, devait elle-mĂȘme subir le bombardement de l'artillerie allemande, toute cette population et celle d'Anverspeut-ĂȘtre 500,000 personnes en toutse ruĂšrent de tous les cĂŽtĂ©s pour Ă©chapper au feu menaçant.

Lorsque la résistance belge eut cessé, c'est-à-dire dans la nuit du 8 au 9 octobre, les Allemands, comme je l'ai dit plus haut, continuÚrent le bombardement de la ville jusqu'à 7 heures le lendemain matin.

Le bombardement de la ville avait détruit les fils transmetteurs de l'énergie électrique ainsi que les tuyaux de l'usine à gaz, de sorte qu'en fait de luminaire, il ne nous restait que les lampes à pétrole et la bougie.

Vers la fin du mois d'octobre 1914, doux ou trois semaines aprĂšs l'occupation de la forteresse d'Anvers par les Allemands, Son Éminence le cardinal Mercier adressa Ă  son clergĂ© et Ă  ses ouailles une lettre pastorale cĂ©lĂšbre dans laquelle il invitait particuliĂšrement les Belges qui s'Ă©taient rĂ©fugiĂ©s en Hollande pendant le bombardement de la rĂ©gion nord de la Belgique, Ă  rentrer dans leurs foyers.

Nous traversĂąmes Ă©galement un grand nombre de villes et de villages qui portaient l'empreinte du bombardement et autres horreurs de la guerre.

Le bombardement de Copenhague, pendant qu'un ministre anglais Ă©tait encore auprĂšs du roi, l'incendie de cette capitale et de la flotte sans dĂ©claration de guerre, sans aucune hostilitĂ© prĂ©alable, paraissaient devoir ĂȘtre la scĂšne la plus odieuse de l'histoire moderne;

Bombardement de cette ville par le duc de Saxe-Teschen.

Ce fut d'abord Ă  Zanzibar, quand, aprĂšs le bombardement par l'amiral Rawson, le Sultan usurpateur alla chercher refuge au consulat germanique oĂč il Ă©tait attendu avec une visible impatience.

Nous les avons vues Ă  Paris supporter gaiement les rudes Ă©preuves du siĂšge, la famine, la bombardement.

Un canon pareil Ă  ceux de certaine corvette, dont j'eus l'honneur autrefois de commander la batterie pendant un bombardement....

Quant à Paris, en dépit de Moltke qui a déclaré que «l'acte le plus stupide pendant toute cette guerre a été l'envoi de l'artillerie de siÚge devant Paris», les Anti-Bombardeurs ont perdu toute influence et le bombardement va commencer.

La position de Rochefort est assez avantageuse, à l'abri de tout bombardement du cÎté de la mer, et à proximité de la vaste rade de l'ßle d'Aix.

Et il nous fait un terrible tableau de cette petite ville, engorgĂ©e de troupes, oĂč le bombardement tuait du monde Ă  droite, Ă  gauche, de tous cĂŽtĂ©s, et oĂč les maisons s'emplissaient de mourants et de pillards.

DÚs le 28 septembre, Strasbourg avait succombé, aprÚs quarante-six jours de siÚge et trente-sept de bombardement, les murs hachés, les monuments criblés par prÚs de deux cent mille projectiles.

Bombardement de Tanger.

Leutrum se prĂȘta Ă  la plaisanterie, et aprĂšs une heure de bombardement assez mollement opĂ©rĂ©, il accorda aux assiĂ©gĂ©s une capitulation qui leur permettait de sortir avec les honneurs de la guerre.

Il en fut encore question au bombardement de GĂȘnes sous Louis XIV.

L'odieux bombardement de 1862 avait décidé l'Europe à intervenir pour mettre un terme à une situation intolérable.

Relation du Bombardement et SiÚge de Québec;

Malheureusement le Danemark avait été surpris, le Sund n'était pas défendu, Copenhague n'était pas garanti contre un bombardement.

Nous avions de grands embarras de subsistances, peu ou point d'argent, la peste et un bombardement: c'étaient tous les fléaux réunis à la fois, et je me rappelle avec plaisir que, malgré ma fort grande jeunesse, je sus les surmonter et les vaincre.

Bombardement de Vienne.

Bombardement de Copenhague;

En mĂȘme temps, l'escadre de l'amiral Truguet les menace d'un bombardement, si la reddition n'est pas immĂ©diate.

Un bombardement de deux jours le fit capituler.

Un essai de bombardement des forts d'Anvers n'a pas été plus heureux;

Dans la nuit du 28 au 29 mai, notre armée, maßtresse des ßles et du cours de l'Elbe, commença le bombardement, et Hambourg capitula.

Pendant le bombardement, je fus chargé, conjointement avec le prince de Reuss, d'attaquer l'ßle d'Ochsenvarder, à la droite de Hambourg.

Tandis que les Boches continuent leur petit bombardement anodin, nous poursuivons notre route.

Et, de distance en distance, des écriteaux cloués aux arbres portent l'indication: abri de bombardement, une flÚche marquant la direction du trou par lequel on y entre...

Les effets du bombardement, nous ne tardons pas Ă  les apercevoir, dĂšs les faubourgs.

Tandis que, du ciel ébranlé par cette canonnade sans répit, des masses d'eau s'écroulent, comme jetées à seaux, nous assistons au bombardement.

LE BOMBARDEMENT DE SOISSONS Photographie prise du clocher] [

Le bombardement et l'incendie les ont chassées.

Ce n'est pas le bombardement qui a mis le feu: on le comprendrait encore.

RÉCIT D'UN TÉMOIN DU BOMBARDEMENT DE LA CATHÉDRALE DE REIMS

Le 4 septembre, les Allemands pénétraient dans Reims aprÚs un premier bombardement

] Néanmoins, le bombardement recommença le 18, vers 8 h. 15.

Pendant ce bombardement, les blessés allemands étaient devenus fous de peur.

Mais évidemment le plus haut fait de la semaine est, pour les Prussiens, le bombardement de la cathédrale de Reims, acte de basse vengeance, de colÚre et de haine,

tous deux nous aimions à nous délasser des travaux sérieux par d'innocents enfantillages, et c'était, à propos de tout et de rien, un bombardement réciproque de sonnets fantaisistes, de strophes baroques et de dessins extravagants, joute dans laquelle il avait sur moi le double avantage du poÚte et du peintre, car il y avait en Gallet un peintre auquel avait manqué seulement un peu de travail pour se développer;

Ceux-ci, aprÚs avoir échoué dans la tentative d'un bombardement dont notre flotte était le point de mire, viennent d'éprouver un échec plus sanglant.

Un nouvelliste parla du bombardement du chĂąteau de Fontarabie;

Ajoutez à cela le bombardement de Liége, auquel le roi s'était opposé parce que des ennemis de M. de Louvois, ou de bons citoyens, avaient fait entendre à Sa Majesté que son ministre entretenait la haine de ses voisins par les cruautés qu'il faisait exercer partout.

Il avait insisté sur le bombardement, qui se fit le 4 juin.

Ils croiront que nous partons en bombardement....

Au premier jour favorable, nous devons tenter un grand bombardement sur les usines d'un des centres les plus importants de la «Badische Anilin», prÚs du Rhin.

Par les meurtriÚres, nous suivons les péripéties du bombardement;

Nous sommes revenus du bombardement de Metz, juste Ă  temps pour exhumer M. Bassinet du tas de gravats oĂč il Ă©tait enfoui en compagnie du mĂ©ridional soufflĂ© de faconde, maintenant dĂ©gonflĂ© par l'Ă©motion, et de la dame rĂ©pandue dans sa camisole, dont une crise de nerfs secouait les mollesses.

Dans le bombardement de Vienne, les habitants de la ville avaient sauvé des voitures d'épicerie qui étaient devant les portes du chùteau;

Le bombardement de Vienne avait cessé, nos troupes avaient pris la capitale;

de la voir facilement couper par un bombardement ou un débarquement, exigea qu'elle demeurùt à une demi-journée de marche de la mer.

Il aimait sa chambre, parce que c'Ă©tait prĂ©cisĂ©ment celle oĂč NapolĂ©on demeura en juillet 1809, avant le bombardement de Vienne et la victoire de Wagram.

Le 19 octobre et les jours suivants, elle se livra sur les ports bulgares de Varna et de Kavarna (mer Noire) à un bombardement qui ne paraßt avoir produit aucun effet, sérieux.

Deux hommes sont tués à terre dans ce bombardement, qui cause en GrÚce une vive émotion.

Illustration: LE BOMBARDEMENT D'ANDRINOPLE.Le gros canon de siĂšge de la batterie Athanassof qui, le premier, a rouvert le feu contre la ville, aprĂšs la rupture de l'armistice.-Phot.

Les assiégeants avaient profité de l'armistice pour accroßtre la force défensive de leurs tranchées et disposer à loisir leur matériel de bombardement.

Mais le gouverne ment turc, tout en acceptant de veiller au salut des neutres, s'est opposĂ© Ă  ce que ces derniers se rendissent dans les lignes bulgares et a proposĂ© de fixer une zone oĂč les Ă©trangers pourront ĂȘtre protĂ©gĂ©s contre le bombardement.

Lorsque les hostilités reprirent, dans les premiers jours de février, les alliés avaient renoncé, semble-t-il, à prendre Andrinople par une attaque de vive force, comptant sur le blocus et le bombardement pour amener Choukri pacha à capituler.

Des informations, aujourd'hui controuvées, avaient annoncé la destruction de la mosquée Sélimié: ce chef-d'oeuvre n'a fort heureusement souffert aucun dommage pendant le bombardement et aprÚs la chute de la ville.

Nous publions ici deux des nombreuses photographies qui nous ont été communiquées sur les lendemains de cette convulsion politique et qui témoignent de la violence aveugle de ce bombardement à l'intérieur d'une capitale.

Il est certain qu'un bombardement un peu intenseje ne parle pas mĂȘme d'un feu comparable Ă  celui qui Ă©crasa AĂŻvas-Baba-Tabia et le saillant nord-est, oĂč il n'est pas un pouce carrĂ© de terre qui ne soit labourĂ©, retournĂ©, et comme calcinĂ© par le feu du cieleĂ»t anĂ©anti irrĂ©mĂ©diablement cette citĂ© de 80.000 Ăąmes, d'Ă©norme Ă©tendue, objectif trop facile pour les bonnes piĂšces françaises et leurs artilleurs exercĂ©s.

LA PLACE Tout prĂȘt, le lundi 24 mars, Ă  une heure aprĂšs midi, le gĂ©nĂ©ral Ivanof, qui avait installĂ© son quartier Ă  Kara-Iousouf, donna le signal de l'action dĂ©cisive, du bombardement gĂ©nĂ©ral.

A l'époque du bombardement de Beyrouth, plus de quatre mille personnes ont reçu l'hospitalité sur la montagne.

Le 9, on continue le bombardement.

l'armĂ©e et tous ceux qui sont Ă  sa suite encombreraient l'enceinte de GisĂ«h, et l'on peut juger des ravages que produirait un bombardement dans une place aussi Ă©troite, et oĂč rien n'est Ă  l'abri de la bombe.

Mais devant l'impossibilité d'un bombardement décisif, l'amiral Cochrane fit savoir à Brooke qu'il cessait le feu et le colonel fut aussi d'avis que «la prise de la ville ne serait pas une compensation suffisante des pertes qu'entraßnerait l'assaut des forts».

) contient, de la p. 262 Ă  la p. 275, un Journal du bombardement de Saint-Malo, avec des extraits de lettres sur le mĂȘme sujet, de la page 275 Ă  la page 280.

A la fin de l'hiver précédent, les habitants qui se rappeloient le bombardement de 1693 et qui ne prévoyoient pas celui qu'ils devoient subir, sans en souffrir d'ailleurs, au mois de juillet suivant, avoient multiplié chez eux les divertissements;

Il dirigea en personne le bombardement de Bruxelles, malgré une armée de 25,000 hommes, et continua longtemps encore ses succÚs militaires, interrompus cependant en 1702, qu'il fut fait prisonnier à Crémone.

mais, à ce que m'a dit Clarisse, il a été coupé en trois par une bombe pendant le bombardement de Paris.

Malgré le bombardement continuel, les murs avaient peu souffert,