Inspirassion

Trouver le mot juste
1890 phrases avec le mot  caillou

1890 phrases avec le mot caillou

Au moyen d'un gros caillou ramassé près de la grille

Il sent une douleur à la main,un caillou, par hasard, l'a blessé,et il se retrouve devant sa cabane.

Depuis trois grandes lunes, ils ont couru d'un train égal, avec un caillou dans les dents pour couper le vent, la queue toujours droite, le jarret toujours plié, et galopant toujours.

Il avé été fendu avec le sabre et arraché la peau avec une caillou coupante, et séché dans le soleil pendant huit [20]jours.

pensez à ce que je me suis donné de coups de caillou sur les doigts.

Alors j'optai pour un animal, et, sur un signe d'impatience de l'interrogateur, je déclarai vivement que c'était un caillou.

On ne sait pas ce que, dans l'état où elle est, un caillou dérangé dans son équilibre accidentel peut nous causer d'embarras.

... Passe un caillou pour caler la roue.

Le mendiant prit un caillou et le tendit: Tiens voir

Je marche devant avec ordre de ne pas m'écarter, de ne pas courir, et je ne puis même pas me baisser pour ramasser une branche ou un caillou, cela ferait éclater mon pantalon.

ALBO NOTARE CAPILLO, marquer d'un caillou blanc.

L'espoir luit comme un caillou dans un creux.

Je saisis un caillou, que je lançai avec tant de force et d'adresse, malgré l'éloignement de la terre, qu'il frappa à la tête le malheureux Pelchat et l'étendit, sans connaissance, dans la chaloupe.

) Comme minéraux: le caillou (Ntyi vainqueur du boa.

Dans tout pays le génie est l'étincelle recélée dans le sein du caillou;

Pas un caillou!

Tout d'un coup, l'homme bute contre un caillou.

ou ton âme De caillou cuit?...

Déjà on avait envoyé à l'ennemi les clous qu'on avait pu ramasser, le lest en caillou qu'on avait pu arracher de la cale.

Les communs, petits bâtiments en caillou de mer, coiffés de chaume, s'alignaient des deux côtés de la cour, le long des fossés des deux fermes.

on est tiré à quatre épingles, lavé, savonné, ratissé, rasé, peigné, ciré, lissé, frotté, brossé, nettoyé au dehors, irréprochable, poli comme un caillou, discret, propret, et en même temps, vertu de ma mie!

Le marquis, en se fendant à fond, mit le pied sur un caillou roulant qui le fit trébucher.

Comme ils entraient dans un chemin creux, un coup de fusil retentit à quelque distance, et la balle s'aplatit contre un caillou, à deux pas de Belle-Rose.

Tout à coup le sabot d'un cheval sonna contre un caillou.

c'était un de ces caprices du destin que le hasard élève et brise, comme ces trombes gigantesques que l'on voit s'avancer sur l'Océan menaçant de tout anéantir, et qu'un caillou lancé par la main du dernier matelot fait retomber en vapeur;

Ce malheureux, sans doute, n'avait pas résisté au désir de visiter encore ses barils de poudre et de compter ses obus, et, soit le fer de ses bottes, soit un caillou roulé, quelque chose, quelque mouvement avait tout enflammé.

Il se mord la lèvre avec un regard malin, comme s'il voulait dire: «Il y aurait de l'esprit dans cette tête, s'il en voulait sortir:» et oui, il y en a; mais il y est aussi caché, aussi froid que l'étincelle dans le caillou, dont elle ne jaillit que lorsque le caillou a été frappé.

Il se mord la lèvre avec un regard malin, comme s'il voulait dire: «Il y aurait de l'esprit dans cette tête, s'il en voulait sortir:» et oui, il y en a; mais il y est aussi caché, aussi froid que l'étincelle dans le caillou, dont elle ne jaillit que lorsque le caillou a été frappé.

Je rôdais dans la campagne, min Gieu, oui! et je trouvais ça, ajouta-t-il en sortant de son bragou-bras un nouveau caillou, veiné de jaune.

Il criait en agitant le caillou dans sa main: Morbleu!

On avait bien montré à Vordec, l'orfèvre, un petit caillou aurifère.

Cela fait, de la semelle de ses chaussures, il retira deux fines limes,l'une queue-de-rat, l'autre tiers-point,et un mince caillou de silex.

Le major Bonsergent, usé par quinze campagnes et par dix ans de vie de garnison, poli par le frottement comme un caillou de grand chemin, jauni, bruni, ridé, mais ferme encore sur les arçons et astiqué comme un fourniment les jours de parade, la vit à la messe, la demanda le soir en mariage et l'obtint sur-le-champ, l'heureux gaillard.

il faut qu'elle apporte son caillou au suffrage universel des idées.

Vous, vous êtes un rayon de soleil, une goutte de rosée, un chant d'oiseau!Moi, je suis quelque chose d'affreux, ni homme, ni animal, un je ne sais quoi plus dur, plus foulé aux pieds et plus difforme qu'un caillou!

Mais l'avoyer Scharnachtal se rua sur le beau duc avec sa massue et son peuple, et de la rencontre des paysans à peaux de buffle la luisante armée bourguignonne s'éclata comme une vitre au choc d'un caillou.

Le cortège s'avance ainsi de quelques centimètres sans encombre, lorsque le cafard, sentant qu'on le traîne à sa perte, revient brusquement à la vie, et annonce sa résurrection par un vigoureux coup de patte, qui envoie rouler la plus ardente de ses ennemies sur un caillou voisin.

Bruit de la vague sur la plage, Du caillou dans le puits profond! Avec le mètre et l'heure, infime, L'homme prétend jauger les mers Dont l'infini creuse l'abîme, Qui pour flots ont des univers! Sonnez, sonnez, Heures futiles, Mensonge par l'homme inventé! Résonnez!

Elle les ouvre, les ferme, lève celui-ci et tient les autres baissés, prend un caillou au fond de l'eau et le rejette sur le rivage, en un mot, les fait manoeuvrer comme des doigts de main.

Aussi est-ce un dicton à Montréal qu'on n'y peut jeter un caillou sans briser un vitrail d'église.

songez que nous sommes à quatre cent mille lieues... D'autant plus, dit à son tour Gontran, que la présence de notre obus sur ce caillou n'implique nullement la présence de ce coquin!

Un caillou, quoi!

Ossipoff en se retournant vers eux, un caillou qui a une surface de vingt kilomètres carrés et cube plusieurs centaines de mille mètres, est un caillou encore fort respectable.

Ossipoff en se retournant vers eux, un caillou qui a une surface de vingt kilomètres carrés et cube plusieurs centaines de mille mètres, est un caillou encore fort respectable.

Ainsi donc les avalanches se font quelquefois au moyen d'un caillou gros comme le bout du doigt.

Comme l'acier fait jaillir le feu d'un caillou, elle tirait de l'esprit des gens qui en avaient le moins;

Elle doit subir un à un tous les obstacles, les chocs, les pointes de caillou.

Lauriane jeta une pièce plus grosse, le marquis un petit écu d'or, Lucilio une monnaie de cuivre, et d'Alvimar un caillou, en disant: Comme je vois que les gages seront donnés au devin je trouve que celui-ci ne mérite que d'être lapidé.

En ce moment, d'Alvimar se pencha pour ramasser son caillou.

C'était le caillou de d'Alvimar.

Elle ramassa le caillou, examina les signes qui l'entouraient, fit la mimique du calcul, et dit en espagnol avec une effrayante ardeur à la menace: Malheur, mécompte et disgrâce à celui dont le gage est tombé sur l'étoile rouge! Bravo!

Tout au contraire, elle ramassa les pièces d'or et d'argent qui avaient servi de gages, et, quand elle en vint au caillou d'Alvimar, elle le lui jeta dans les jambes avec dédain.

faute de meilleure explication, j'en suis venu à croire que ce caillou, engagé dans les racines d'un arbre apporté par la mer et jeté à la côte, s'était enterré à cet endroit.

L'éloignement de toute terre qui n'est pas l'oeuvre des madrépores, est attesté par la valeur même qu'attachent au moindre caillou les habitants, qui sont pourtant de hardis navigateurs.

Le cheval souffle, ses flancs lancent contre les bottes... À travers les larmes, le picotement des paupières, voici le triomphe d'apercevoir le vaincu traîné par les étriers, jusqu'à ce que le schapska, pris au caillou s'arrache du menton.

c'est la demeure bénie, ineffable et suprême, où celui qui s'est penché pour ramasser un caillou tient dans sa main une perle, où celui qui s'est arrêté pour écouter le gazouillement d'un oiseau entend la chanson d'un génie, où celui qui a levé le bras pour cueillir une grenade voit la grenade cueillie se transformer en femme.

Plus un accident du sol dont nous n'ayons à faire la connaissance douloureuse;plus un choc qui nous épargne,plus un caillou qui nous fasse grâce!

Chaque paysan qui passe à côté de ce monument d'exécration muette, ajoute religieusement son caillou: la Terre, mère commune, est chargée du soin de la vengeance.

Elle a devant elle un gros caillou sur lequel elle étend les peaux d'écureuil qu'elle aplatit à coups de pierre, de la main droite.

caillou, cailloux, pebble, pebbles.

L'espoir luit comme un caillou dans un creux.

Le monde visible n'est qu'un purgatoire aux innombrables degrés, depuis le caillou jusqu'à l'homme et au delà.

] BÉTON, s. m. C'est une maçonnerie faite de mortier de chaux et sable et de caillou ou de pierres cassées menu.

le caillou est cassé très-menu et presque entièrement composé de grès vert.

lorsque celles-ci faisaient absolument défaut dans un rayon étendu, ils employaient le caillou ou la brique, plutôt que de mettre en oeuvre de la pierre à bâtir d'une qualité inférieure; et si l'on veut avoir de bonnes pierres de taille dans une contrée où les Romains ont élevé des monuments, il ne s'agit que de rechercher les carrières romaines.

Ce fut pendant cette action que le Piccinino eut l'adresse de faire tomber à quelque distance un papier roulé autour d'un caillou qu'il tenait prêt pour la première occasion.

Voilà ce que ne manqueront pas de dire les hommes aux molles habitudes, les sybarites de l'euphonie, pour qui le concours d'une gutturale et d'une dentale est comme un caillou tranchant sous les pieds d'une petite maîtresse.

Ah! ma caillou!

Au petit bonheur, ma caillou!

, expression qui viendrait du caillou rond ou diamant sur lequel ils battent leur cuir.

Le mur grandissait à vue d'oeil sous leurs doigts, mais en se maintenant toujours de niveau, si bien qu'à la fin de la journée aucun d'eux n'avait dépassé l'ouvrage de son concurrent de l'épaisseur d'un caillou.

Il se disait: La caillou est un fin normand, sandiéou!... mais apapur!

Il s'approcha du Normand et lui donna l'accolade chevaleresque en ajoutant: Mais tu n'as pas menti, ma Caillou!

je suis content de toi, ma caillou!

Je m'étais dit en quittant Passepoil: Cocardasse, ma caillou, réponds avec franchise: où trouve-t-on les cadavres?...

la caillou revenait de l'hôpital...

Ma caillou, fit le Gascon, la nuit ne va pas finir sans qu'il pleuve... Des horions?

ma caillou, fit-il en revenant, si l'on danse, les violons ne manqueront pas!

ma caillou!... il vient de la part du petit Parisien...

A toi, ma caillou!

Je ne sais pas qui, ou plutôt je m'en doute: c'est Bensibett, le fort caillou, que j'ai vu causer à part avec le greffier à Pétrarque, ce cascan, vous savez, qui a la gale.

et le caillou lancé contre ta tête par les basses passions embusquées sur ta route, loin de briser ton noble front, en fera jaillir le feu.

Entre chaque pelletée de terre, il marquait un instant de repos, par moment il se baissait: quelque caillou bizarre attirait-il son attention, il se baissait, le ramassait, l'examinait avec soin, puis le jetait au loin dans n'importe quelle direction.

puis, chaque savant y a apporté sa petite part de barbarismes nouveaux, comme on faisait, chez les anciens, à ces tas de pierres placés sur les routes, auxquels chaque voyageur devait ajouter un caillou.

Or il n'en est plus ainsi quand vous modifiez librement cette forme en ôtant un simple caillou.

C'est assez dire que la jeune fille ne devait pas marquer ce jour d'avril d'un caillou blanc, comme disaient joliment les poètes anciens.

Si ce malheureux n'est pas noyé, il se doutera, en voyant tomber ce caillou dans la cave, que c'est un signal.

Et il lança un second caillou dans le souterrain.

Ces mots écrits, l'orfévre enveloppa un caillou avec ce parchemin, heureusement, de sa nature, imperméable, lia le tout au moyen de la corde, au milieu de laquelle il attacha un petit morceau de fer afin de la faire plonger dans l'eau, et de rendre ainsi invisible ce moyen de correspondance entre l'atelier et le souterrain;

Craignant d'arriver trop tard et voulant prévenir les assiégés de leur approche, les Caisites dépêchèrent un d'entre eux vers Saragosse, en lui enjoignant de se glisser parmi les assiégeants et de lancer par-dessus le rempart un papier roulé autour d'un caillou, sur lequel étaient écrits ces deux vers: Réjouissez-vous, ô assiégés, car il vous arrive du secours et bientôt on sera forcé de lever le siége.

De temps à autre seulement on entendait le pied d'un cheval heurtant un caillou, ou le retentissement de sa marche sur les ponts de bois du torrent.

Chaque fois qu'il trébuchait ou se sentait accroché, ce qui l'obligeait à tirer violemment sur la racine pour se dégager, chaque fois qu'un caillou roulait sous ses pas ou que les feuilles froissées faisaient entendre leur bruit de soie, il s'arrêtait, haletant, la respiration coupée.

Mais sous eux l’îlot n’était plus qu’un caillou oblong au milieu des eaux solitaires et agitées tumultueusement à perte de vue. La Gaude resta un moment silencieuse, saisie par la solitude.

Il avait repris son poste pour la Gaude, bien sûr, mais aussi pour se distraire des faces contrites et des propos apitoyés de l’Herbaudière; et voilà qu’il retrouvait l’obsession du village sur ce caillou, en plein océan!Eh bien oui, le père était mort!

Un caillou déboula pesamment, tomba dans l’eau, tandis que l’homme s’agrippait au roc pour ne pas le suivre.

Il s’exerçait du matin au soir à mitrailler des carapaces de cancres qui volaient en éclats sous le caillou.

Il se tapit derrière la murette et chaque fois qu’un museau pointait, un caillou sifflait.

Tiens, que ce caillou t'éborgne!

Le Frère le suivit, sombre, la soutane souillée de poussière, une joue saignant de l'effleurement d'un caillou.

Quant à se faire livrer un fétu d'un propriétaire ou de quelque marchand, c'est ce qui lui eût été tout à fait impossible, car tout le monde, excepté les ministres de l'État et les fonctionnaires du gouvernement, savait qu'il était plus facile de tirer de l'huile d'un caillou qu'un centime de Maubec.