Inspirassion

Trouver le mot juste
46 phrases avec le mot  conspuer

46 phrases avec le mot conspuer

M. Berthellemot appartenait énergiquement à cette catégorie de bourgeois conquérants qui poussent à la roue des révolutions pour se faire une honnête aisance, et qui enrayent tout net, dès qu'ils ont quelque chose à perdre, adorant alors avec une franchise au-dessus de tout éloge ce qu'ils ont conspué, conspuant ce qu'il ont adoré.

Ainsi va le monde, conspuant d'abord ce qu'il doit adorer.

Ces gens-là jouent un rôle méprisable, indigne, leurs productions devraient être conspuées, mises à l'index par tous;

Comme je suis un très grand métaphysicien, par conséquent très bon juge en musique, je vous manifeste mon mécontentement de celle que nous venons d'entendre, et je vous prie de vous joindre à moi, pour conspuer l'artiste vétérinaire et le gamin musical que vous venez d'entendre cogner misérablement cet instrument qui n'en peut mais.

C'est bien vous Gonzague Bompard? À dire le vrai, monsieur le président, j'en doute presque quand je vois geste emphatique de Bompard vers le banc des accusés quand je vois, dis-je, sur ce banc d'infamie notre gloire la plus pure, quand j'entends conspuer dans cette enceinte l'honneur et la probité mêmes... Merci, Gonzague,» fit de sa place Tartarin étranglé d'émotion.

nous vénérons la mère de famille qui met son bonheur à élever, à soigner ses enfants, à filer les habits de son mari et à alléger ses fatigues par l'accomplissement de ses devoirs domestiques, autant nous devons mépriser, conspuer la femme sans vergogne qui endosse la tunique virile, et fait le dégoûtant échange des charmes que lui donne la nature contre une pique et un bonnet rouge.

Ils n'auraient plus personne Ă  haĂŻr, plus rien Ă  conspuer!

Si quelqu'un vous en attribuait, il se ferait conspuer.

Le 4 juillet, les élèves de divers ateliers s'assemblèrent, protestèrent au nom de l'Art, et décidèrent d'aller conspuer, chez lui, le sénateur Bérenger.

Et de là je fais aux Beaux-Arts une harangue où je leur démontrai qu'il fallait non seulement conspuer le sénateur, mais encore envahir sa maison et n'y rien laisser d'intact.

le traître, le lâche, le vilain et plat ladre. Tous: Conspuez le Père Ub! Père Ubu: Hé, messieurs, tenez-vous tranquilles si vous ne voulez visiter mes poches.

la noblesse des croisades conspuant la noblesse de l'Empire, c'est-à-dire la noblesse de l'épée;

Conspuez Bobby!...

Je vous demande mille pardons, señora, répondit l'homme de mer, je me sens indigné au plus creux de mon être, mais ma conduite passée m'interdit de me joindre à vous pour conspuer publiquement ces détestables pratiques.

Ou bien faut-il prendre des airs, comme Théophile Gautier dans une préface connue, conspuer les pudeurs bourgeoises, les vertus rances et les chastetés suries, déclarer que les gens convenables sont toujours laids et font d'ailleurs des horreurs dans l'ombre, proclamer le droit de l'artiste à l'indécence et dire sérieusement que l'art purifie tout?

, murmura-t-il, si j'envoyais au Salon un tableau dans ce genre-lĂ , les impressionnistes eux-mĂŞmes me conspueraient, et cependant c'est d'une exactitude photographique.

conspuant l'humanité et l'adorant à la fois, il alla prendre pour héros l'antique rebelle, le premier après Lucifer qui ait crié:

Il en venait à conspuer la fonction mystérieuse départie à l'attrait invincible des sexes.

Le dédoublement professionnel, en obturant ses yeux sur ses personnels désordres, lui faisait conspuer jusqu'à la véhémence l'ordure de laquelle secrètement il se délectait.

À votre aise, répètent quelques braves incorrigibles de l'ex-parti de l'ordre, indignez-vous, raillez, flétrissez, conspuez, cela nous est égal;

En passant devant ma maison, ils hurlaient à qui mieux mieux: «Conspuez Boulanger!

Conspuez Boulanger!

Une autre espèce de snob, c'est le marquis de la Critique de l'École des Femmes: snob d'Aristote, qu'il a découvert dans l'abbé d'Aubignac, et des trois unités: car les trois unités d'Aristote, qui ne sont pas dans Aristote, furent une nouveauté, une mode, «le dernier cri», avant d'être une vieillerie; et le marquis les défend dans le même sentiment et avec la même compétence que les conspuera tel naïf gilet rouge de 1830.

Elle fut indignée au retour, leur dit qu'il était honteux que les acteurs se prêtassent à conspuer les auteurs qui leur faisaient gagner leur vie;

conspuer votre royale image, et insulter Ă  vos oeuvres dans un second vous-mĂŞme.

Il y en avait un, l'abbé J..., qui me huait, me conspuait dans l'église.

Oh! mon Dieu, je fais encore du bruit, je vais me faire conspuer.

La belle santé végétale le conspuait, riait de son crâne indigent.

On conspuait le Garde des Sceaux! BELVAL

l'un avait-il besoin d'une si grande pensée politique, et l'autre d'une si haute et si puissante protection pour mépriser ce que conspuait toute la France? Je termine cette note par deux observations: la première c'est que Scarron, en 1653, avant les grands éclats de Molière contre les marquis, les a drapés dans une comédie dédiée à Louis XIV.

Les auteurs de ces violences ne s'entendent que pour conspuer la Constitution.

Car, enfin, on avait bien vu des hommes de lettres conspuer l'Académie dans leur jeunesse, quand elle ne songeait pas à eux, et y entrer dans leur âge mûr;

J'irai même plus loin: je crois qu'un pauvre diable médiocre et correct, ou génial et malchanceux, mais académisable à la rigueur, aurait, en dépit des apparences, plus de mérite que M. Alphonse Daudet à conspuer l'Académie;

Vous me ridiculisez si je reste fille, vous me déshonorez et me conspuez si, en restant fille

au cri de: «Conspuez Gariel!

Conspuez Gariel! sont des fous.

Ceux-ci, au nombre de plusieurs centaines, se formèrent en colonne, puis parcoururent la ville, arborant les divers attributs de leurs études, chantant à tue-tête et conspuant avec véhémence les autorités responsables.

Les saints, il y en eut alors, comme aujourd'hui, une demi-douzaine par chaque cent millions d'âmes médiocres ou abjectes,à peu près,et l'odieux bétail qui les vénérait, après leur mort, fut quelquefois obligé d'emprunter de la boue et de la salive pour les conspuer à son plaisir, quand il avait l'honneur de les tenir vivants sous ses sales pieds.

Privé du ressort de la richesse, amoureux de toutes les grandeurs conspuées, et seul contre tous!

ssise sur un grand fleuve de stupre, descendu pour nous, des montagnes conspuées de l'antique histoire des nations que le genre humain a maudites.

On se salissait, rien qu'Ă  les conspuer, Ă  leur cracher Ă  la figure.

Conspuez le ministère!

Conspuez le président!fit une ovation au blessé, accusa le ministère d'être intervenu sans nécessité et d'avoir aggravé ainsi son premier crime d'attentat à la liberté de la presse.

Notre génération, qui s'est montrée forte et fière un matin pour chasser les jésuites dans la personne de Charles X, a bien mauvaise grâce, il me semble, à conspuer les courageuses tentatives de la réforme et à insulter dans sa postérité religieuse le grand nom de Luther.

J'avais presque frayeur des instincts bonapartistes qui se réveillaient en moi quand j'entendais maudire, conspuer, calomnier et avilir tout ce que j'avais vu respecter et redouter la veille.

» Il est presqu'inutile de dire que nos mots conspuer et pituite sont formés d'après cette dernière espèce de son. Cracher, s'exprime en arabe par le mot ghak, et en hébreu par les mots racac et iarac, qui sont encore des Onomatopées.