Inspirassion

Trouver le mot juste
[[pattern.intro.replace(',','')]]. En savoir plus
524 exemples de phrases avec  cramponner

524 exemples de phrases avec cramponner

La bouche, contractée de spasmes, laissait suinter des bulles baveuses, les yeux étaient fermés avec effort, comme s'ils ne devaient jamais s'ouvrir et deux menottes, pas plus grosses que des noix, semblaient se cramponner à quelque objet précieux et invisible, qu'elles s'obstinaient à ne pas lùcher.

Les jours d'orage il faudrait s'appuyer aux cloisons, s'accrocher aux portes, se cramponner aux bords de la couchette Ă©troite pour ne point rouler par terre.

La plaine de glace se brisa tout entiĂšre, et les matelots durent se cramponner au bloc qui oscillait auprĂšs d'eux.

Il fallait se cramponner Ă  la barre pour empĂȘcher la Belle-Nivernaise d'accoster les cabarets.

le hardi marin, plusieurs fois rejeté au large, parvint enfin, à force d'énergie, à se cramponner à un morceau de roc, et il réussit à se hisser au-dessus des flots.

, je regrette davantage l'existence, et que je voudrais pouvoir me cramponner Ă  la vie?

Un marin qui a peur pendant la tempĂȘte, emploie toute la force qui lui reste Ă  se cramponner aux bordages de son navire, et ce navire-lĂ  ne tardera pas Ă  faire naufrage.

dans le sens d'Empoigner, se cramponner.

Elle voulut se cramponner Ă  mes bras.

tellement que pour n’ĂȘtre pas lancĂ© dans les airs comme une balle, Adolphe se vit obligĂ© de se cramponner Ă  deux mains aux courroies du siĂšge: en mĂȘme temps la voiture faisait, en roulant, un tel fracas, que pour causer il fallait littĂ©ralement se livrer Ă  des vocifĂ©rations.

Toutes les jointures, tous les rivets craquaient, gémissaient pendant que la voiture oscillait et se balançait au point que je dus me cramponner à la barre de cÎté.

Un flot de sang me monta aux yeux et je dus me cramponner désespérément à un arbre, pour ne pas tomber.

Je me souviens qu'un jour, au parc des Buttes-Chaumont, je dus me cramponner au parapet, en cet endroit qu'on nomme le Pont des Suicidés, pour ne pas me jeter dans le vide.

Il se sentit glisser, n'eut mĂȘme pas un geste pour se cramponner Ă  la berge... et tomba....

Il démontre que certains acarides parasites, appartenant à des sous- familles et à des familles distinctes, sont pourvus d'organes qui leur servent à se cramponner aux poils.

Brehm a vu les petits d'un singe africain (Cercopithecus) se cramponner au ventre de leur mĂšre par les mains, et, en mĂȘme temps, accrocher leurs petites queues autour de la sienne.

On dit que le jeune kangouroo ne sait pas sucer et ne fait que se cramponner au mamelon de la mÚre, qui a le pouvoir d'injecter du lait dans la bouche de son petit impuissant et à moitié formé.

Nous aurions ainsi un mur mince s'élevant peu à peu, mais toujours surmonté par un fort couronnement qui, recouvrant partout les cellules à quelque degré d'avancement qu'elles soient parvenues, permet aux abeilles de s'y cramponner et d'y ramper sans endommager les parois si délicates des cellules hexagonales.

Tout mon passĂ© semblait se cramponner aprĂšs moi pour m'empĂȘcher d'aller en avant et d'arriver Ă  un nouvel avenir.

leur de se dĂ©fendre et de se cramponner des ongles et des dents et d'appeler au secours, quand le pĂšre imbĂ©cile voudra les prendre pour les mener lĂ  oĂč l'on fait ses humanitĂ©s.

Le matin, pendant la tempĂȘte, tourbillonnant au milieu des vagues, tĂąchant enfin de se cramponner Ă  un rocher, le soldat n'avait que trĂšs imparfaitement vu Gabriel au moment oĂč celui-ci, aprĂšs avoir arrachĂ© les deux soeurs Ă  une mort certaine

je ne vous dis rien de plus... parce que ça dit tout... Mais, frappé d'un souvenir soudain, il s'écria: Mais attendez donc... est-ce que, lorsque je tùchais de me cramponner à une roche...

, il semblait se cramponner à l'un des bras du fauteuil, de peur de céder à un accÚs de fureur épouvantable.

-les se bousculer, se passer sur le corps, pour agripper la roue fatale, pour s'y cramponner avec l'opiniùtreté des rapaces; aujourd'hui au-dessus, demain en dessous!

Je m'approchai de lui: «Mettez vos mains sur mes épaules, lui dis-je, je vous soutiendrai!» Il ne m'entendit pas et instinctivement essaya de se cramponner à mes jambes... Ah!

moi, me cramponner à lui et jamais lùcher... Et il se précipita sur Saindoux qu'il étreignit avec désespoir.

il y eut un moment oĂč on le renversa, mais ils formĂšrent un cercle autour de lui et parvinrent Ă  se frayer un passage, Si vous l'aviez vu, couvert de boue et de sang, jeter autour de lui des regards effarĂ©s et se cramponner aux agents de police comme si c'Ă©taient ses meilleurs amis!

mon sang se glace dans mes veines quand je songe que cette créature, qui s'est jetée sur moi ce matin, aurait pu se cramponner au cou de ma bien-aimée.

Ah!... Il pousse un cri et est obligé de se cramponner aux ridelles pour ne pas tomber à la renverse.

Ils avaient été poussés jusque dans Old Bailey, avaient pu se cramponner aux chaßnes tendues par les policemen et s'y tenir accrochés jusqu'au moment de l'exécution.

Parfois, dans l'escalier, j'Ă©tais obligĂ©e de m'arrĂȘter, de me cramponner Ă  la rampe afin de reprendre haleine et de ne pas tomber...

Chose curieuse, inexplicable, au lieu de me raccrocher, de me cramponner Ă  ma place, ce qui Ă©tait facile avec un type comme Madame, je m'Ă©tais enfoncĂ©e davantage dans ma sottise et, payant d'effronterie, j'avais rendu irrĂ©parable ce qui pouvait ĂȘtre rĂ©parĂ©.

Parfois il fallait s'arrĂȘter, se cramponner aux cordes tendues de loin en loin contre les remparts pour les jours de grand vent.

Celui qui se jette à l'eau, n'ayant jamais connu que la résistance de la terre ferme, se noierait tout de suite s'il ne se débattait pas contre la fluidité du nouveau milieu: force lui est de se cramponner à ce que l'eau lui présente encore, pour ainsi dire, de solidité.

Elles semblent se cramponner à la vie qui les abandonne, et repoussent les outrages de la décrépitude en l'étalant nue aux outrages des regards.

Dans l'Ă©tat d'Ă©branlement et de maladie oĂč elle Ă©tait, avec cette demi-hallucination du vertige qui la rendait si peureuse de passer la Seine et la faisait se cramponner aux balustrades des ponts, il arrivait que certains soirs, lorsqu'il pleuvait, ces dĂ©faillances qu'elle avait sur le boulevard extĂ©rieur prenaient les terreurs d'un cauchemar.

Je les vis se serrer la main, s'embrasser, et se cramponner comme des chats, sur le bĂąton de foc, qui allait se rompre.

Zola résolut de se cramponner à la corde qui cassait.

Quand il a su que j'allais à Passy, il s'est fùché, il a fouetté son cheval si fort, que j'ai dû me cramponner aux portiÚres.

S'y cramponner, ou lĂącher prise?

et elle n'eut que le temps de se cramponner Ă  un arbuste

Ce n'est pas moi qui ai dit cela, répondit-elle, se rappelant que son pÚre doit ne jamais le savoir, le désespoir m'a entraßnée, mon ùme a voulu se cramponner à je ne sais quelle illusion de salut!...

Il dut donc s'Ă©tendre sur le ventre, au revers mĂȘme du talus, et se cramponner aux arbrisseaux, ne laissant ainsi que la partie supĂ©rieure de sa tĂȘte exposĂ©e aux rafales.

instinctivement il leva une main comme pour se cramponner à l'entablement de la croisée, mais l'abaissa aussitÎt.

... Il n'y avait plus qu'Ă  les laisser faire et Ă  nous cramponner de notre mieux..., et nous volĂąmes ainsi trois heures durant.

Son entrĂ©e fut saluĂ©e par cinq petites voix dont les propriĂ©taires, Ă  peine vĂȘtus, vinrent se cramponner Ă  ses habits.

Bouchot pressa les mains du docteur avec effusion, baisa celles de Mademoiselle à quatre ou cinq reprises, et dut se cramponner au bras de Gaston pour ne pas sauter au cou d'Aimée, qui n'osait plus le regarder.

Il fut obligé de se cramponner à la muraille pour ne pas tomber.

Puis, il se baissa, ramassa une hache de silex, et trancha en deux la main d'un Esquimau qui cherchait Ă  se cramponner au bordage.

On en aurait eu assez rien que de se tenir pour n'ĂȘtre pas emportĂ©, rien que de se cramponner Ă  toutes ces choses remuantes, mouillĂ©es, glissantes d'eau;et il fallait encore travailler en l'air, sur ces vergues qui se secouaient, qui avaient des mouvements brusques, dĂ©sordonnĂ©s, comme les derniers battements d'ailes d'un grand oiseau blessĂ© qui rĂąle.

Alors, on avait beau se cramponner, on se sentait rebondir, et vite on se recramponnait plus fort, en fermant la bouche et les yeux, parce qu'on devinait d'instinct, sans voir, que c'Ă©tait le moment oĂč une Ă©paisse masse d'eau allait balayer l'air, et peut-ĂȘtre vous balayer aussi.

Le cutter en reçut des ballottements si violents que madame Stevenson et sa femme de chambre durent se cramponner aux banquettes pour n'ĂȘtre pas renversĂ©es de cĂŽtĂ© et d'autre.

Je n'ai fait que glisser et me cramponner tout le temps depuis que j'ai dit adieu Ă  Havant.

Vanni, ne comprenant pas l'anglais ou feignant de ne pas le comprendre, continuait Ă  se cramponner Ă  l'Ă©chelle, d'oĂč le factionnaire le repoussait sans cesse.

Tiens, je frémis, mon Alfred, quand je pense que si je t'avais refusé ton bonheur, tu serais probablement, à l'heure qu'il est, fou d'amour comme un de ces enragés... que tu serais à te cramponner aux barreaux de ta cage aussitÎt que tu verrais une femme, et à rugir aprÚs, pauvre vieux chéri...

on a besoin de se cramponner à une figure vivante: à un grand chef ou bien, comme je l'ai lu dans les vieilles histoires, «à sa Dame».

En effet, l'obscuritĂ© profonde, les rugissements de la tempĂȘte, les paquets d'eau qui dĂ©ferlaient sur le pont, le roulis qui forçait Ă  se cramponner aux cordages, rien ne manquait au programme.

Tous les malheureux qui le montaient n'ont eu que le temps de se sauver sur ce rocher, heureusement plus haut que le flux et de s'y cramponner de leur mieux.

Le lecteur n'a peut-ĂȘtre pas oubliĂ© l'effrontĂ© mendiant qui Ă©tait venu se cramponner, dĂšs le commencement du prologue, aux franges de l'estrade cardinale.

Par moments aussi il attachait obstinément son regard aux trous de son pourpoint, afin de se cramponner à la réalité et de ne pas perdre terre tout à fait.

Le misĂ©rable corps auquel allait se cramponner cette effroyable fourmiliĂšre de scies, de roues et de chevalets, l'ĂȘtre qu'allaient manier ces Ăąpres mains de bourreaux et de tenailles, c'Ă©tait donc cette douce, blanche et fragile crĂ©ature.

«Déjà à demi fasciné, j'essayai de me cramponner à quelque chose et de me retenir dans ma chute.

Tous ceux-lĂ  ont le don ou la force de se cramponner Ă  la place qu'ils ont conquise, de maniĂšre ou d'autre, avec de l'argent, avec de l'amour, avec de la ruse, avec de la cuisine ou tout uniment par hasard.

Il suffirait d'allonger le bras pour s'y cramponner.

»Je cherchais à me cramponner à quelque chose pour éviter de rouler dans ce gouffre sans fond.

On blĂąme actuellement les papes de se cramponner au pouvoir temporel, sans songer Ă  la tendance protestante des princes pour l'usurpation du pouvoir spirituel.

L'histoire nous l'enseigne sur mille exemples une forme d'État, une organisation publique, ont beau s'attacher Ă  leurs origines historiques, se cramponner au but en vue duquel elles ont Ă©tĂ© primitivement crĂ©Ă©es;

tu que je glisse depuis deux ans sur un mur taillĂ© Ă  pic, et que ce meurtre est le seul brin d'herbe oĂč j'aie pu cramponner mes ongles?

A ce moment je fus lùche: pendant que Suzanne, sur le quai de la gare, me tendait son front lisse et enfantin, j'eus envie de me mettre à pleurer, de me cramponner à sa robe comme un enfant malade et de lui dire: «EmmÚne-moi!»

on n'avait qu'Ă  imiter la voix d'un chat pour qu'il se mĂźt Ă  pleurer amĂšrement et Ă  se cramponner de peur aux personnes de son entourage.

Sur ce frĂȘle support, ils flottaient en l'air comme des moucherons suspendus Ă  un fil, et se balançaient au-dessus du torrent, essayant d'atteindre, dans un de leurs Ă©lans, sous l'espĂšce de grotte que formait le rocher, une aspĂ©ritĂ© assez saillante pour qu'ils pussent s'y cramponner.

j'allais me rendre, on le voit,) si je profitais, dis-je, du bon moment pour me cramponner de quelque façon et m'appuyer sur quelque chose, afin de mieux résister au retour du mauvais;

Les agneaux et les brebis bĂȘlaient, et parfois on sentait le besoin de se cramponner Ă  la couchette pour ne pas ĂȘtre renversĂ©.

Les femmes ont des doigts de fées! Et, une fois la premiÚre impression produite, je vous dis que l'Illusion est tenace et se repaßt des plus odieux défauts:jusqu'à se cramponner, avec ses ongles de chimÚre en démence, à la laideur, fût-elle répulsive entre toutes.

Pour effectuer ce travail, j'étais obligé de me cramponner à tout ce que je trouvais sous ma main.

Il avait cependant un dĂ©faut, il gĂźtait beaucoup et, Ă  certains moments, le pont offrait une dĂ©clivitĂ© telle que nous devions nous cramponner Ă  la lisse et aux superstructures pour ne pas ĂȘtre envoyĂ©s par-dessus bord.

Zanzibar et moi étions obligés, pour conserver notre équilibre, de nous cramponner à l'épontille de notre cabine.

tu que je glisse depuis deux ans sur un mur taillĂ© Ă  pic, et que ce meurtre est le seul brin d'herbe oĂč j'aie pu cramponner mes ongles?

Ce dernier dut se cramponner au bras de M. de Falloux pour n'ĂȘtre pas renversĂ©.

Celle-ci était plus raide, mais je pus me cramponner aux branches des cÚdres nains enracinés dans la roche.

Les brancards, au lieu d'ĂȘtre retenus sur les flancs de la bĂȘte comme chez nous, sont fixĂ©s sur son dos, et pointent en l'air, si bien que, dĂšs qu'elle prend le galop, vous vous trouvez dans une sorte de panier Ă  salade, qui vous enverrait immĂ©diatement sur la route, si vous ne preniez soin de vous cramponner avec Ă©nergie Ă  l'ossature du vĂ©hicule.

amarre-toi.... Simon ne l'entendait plus, il s'était déjà jeté à la mer, afin d'atteindre le mùt et de s'y cramponner pour le débarrasser de son gréement.

Pour la rendre un peu moins inaccessible aux bergers et aux journaliers qui veulent abréger le chemin d'Arcey au chùteau, mon grand-pÚre y avait fait complaisamment creuser au ciseau, par le tailleur de pierre, cinq ou six entailles en corniches, de la largeur d'une demi-main, pour que les paysans qui veulent la descendre ou la gravir pussent s'y cramponner avec les doigts ou y appuyer l'orteil sans crainte d'accident.

ExtrĂȘmement agiles et admirablement conformĂ©s pour se cramponner aux poils de l'HymĂ©noptĂšre, comme les triongulins, mais bien diffĂ©rents de ces derniers, ils se font transporter, on ne sait trop comment, dans les nids nouvellement construits, et parviennent jusqu'aux larves.

Des pattes ils grimpent sur le dos, et vont se cramponner Ă  un poil du thorax, dans le voisinage des ailes.

On put alors voir deux hommes se cramponner d'une main à l'échelle qui descendait sur le flanc du navire, et tenir de l'autre, par chacune des extrémités, un léger canot d'écorce.

Alors l'aubergiste Boisdon, car c'était bien lui, voit comme une ombre surgir brusquement de terre, tandis qu'il sent cinq doigts d'acier se cramponner à son cou, et que la pointe acérée d'un poignard tùte sa poitrine.

Pour ma part, je tiendrai ferme, tant qu'il restera une planche oĂč l'on puisse se cramponner honorablement.

Il aurait fait encore une lourde chute, aprÚs laquelle il se serait relevé avec peine, s'il n'eût trouvé fort à propos la muraille pour s'y cramponner des deux mains et pour conserver de la sorte une apparence d'équilibre.

alors on persuadait aux pierres de s'assembler elles-mĂȘmes en muraille et de se cramponner solidement les unes aux autres;

mais il me revint un peu avant le retour des vagues, et voyant qu'elles allaient encore m'envelopper, je résolus de me cramponner au rocher et de retenir mon haleine, jusqu'à ce qu'elles fussent retirées.

Cette surabondance d'Ă©nergie, qui s'allait cramponner aux dangers et aux fatigues vulgaires de la vie sociale, s'assouvit enfin quand elle fut aux prises avec les angoisses de la vie expiatoire.

Jugeant le Parnasse trop haut placé pour ses petites jambes, et la gloire un fruit trop élevé pour ses petits bras, il prit la résolution de se cramponner à la célébrité, dont les jambes lui semblÚrent assez vigoureuses, et les bras assez longs, pour atteindre l'un et cueillir l'autre.

Je ne me demandai pas comment il était venu là, sans que je l'entendisse approcher, je pensai de suite que l'occasion, me frÎlant de son unique cheveu, je devais le saisir en toute hùte et m'y cramponner;

J'aurais voulu me cramponner au rideau pour l'empĂȘcher de remonter.

Quand on pense qu'elle aurait tout aussi bien pu se cramponner Ă  son sommier, quelle gĂȘne pour ceux qui l'enlevaient!

S'accrocher Ă , se cramponner Ă , s'attacher Ă .

il fallait se cramponner aux poutres pour ne pas ĂȘtre rejetĂ© hors du radeau.

pouvaient Ă  peine donner une idĂ©e, il ne songea qu'Ă  se cramponner aux rebords du char pour ne point ĂȘtre renversĂ©; mais bientĂŽt un vertige le prit;

À la nuit tombĂ©e, ils lancent la « machine infernale », laquelle devait aller se cramponner au mur de la ville, prĂšs du chĂąteau, et renverser, incendier par son explosion toute la citĂ©.