Inspirassion

Trouver le mot juste
[[pattern.intro.replace(',','')]]. En savoir plus
1882 exemples de phrases avec  cueille

1882 exemples de phrases avec cueille

A l'endroit où la Save, toujours chrétienne, va se perdre dans le Danube qui va finir, musulman, à Semlin, près de Belgrade, les jeunes filles chantent la ballade de l'Ambre, tandis que chaque amant cueille une perle de tokay sur la lèvre de sa maîtresse, dans un souriant baiser.

Catherine cueille des bleuets, des coquelicots, des coucous et des boutons d'or

Elle cueille encore de ces jolies fleurs violettes qui croissent au bord des blés et qu'on nomme des miroirs de Vénus.

Elle cueille les sombres épis de l'herbe à lait et des crêtes de coq, qui sont des crêtes jaunes, et des becs de grue roses et le lys des vallées, dont les blanches clochettes, agitées au moindre souffle, répandent une odeur délicieuse.

Le petit chemin blanc qui passe devant ma porte et se parfume de menthe en se creusant vers la prairie humide s'en va, par les champs de trèfle, d'avoine et de betteraves, au bois où le Petit Chaperon Rouge cueille encore la noisette.

Voici l'heure où l'époux, jeune et parfumé, cueille La beauté de l'épouse, et sur son front effeuille

En attendant, la petite pantoufle continuait son manège, et les yeux d'en face s'ouvraient tout grands vers lui comme deux fleurs de velours noir, en ayant l'air de dire: Cueille-nous!... [10]L'

Je cueille des fraises et je les mange!

Au Louvre, c'est encore une jeune fille (Fig.245), mais perdue dans les lotus et qui cueille un bouton.

Les pensées sont comme les fleurs, celles qu'on cueille le matin se conservent le plus longtemps fraîches.

Il contient l'univers, les choses et les êtres, les forêts et les océans, les hommes et les bêtes, les couchers de soleil, les étoiles, les arts, tout, tout, il voit, cueille et emporte tout;

Et je reste près d'elle, ardent, fiévreux et tourmenté, sachant sa mort si proche, et la regardant se faner, tandis que je la possède, que j'aspire, que je bois, que je cueille sa courte vie d'une inexprimable caresse.

) Le sacrifice peut être une fleur que la vertu cueille en passant, mais ce n'est pas pour la cueillir qu'elle s'est mise en route.

Et ce n'est pas pour les satisfactions qu'y cueille son orgueil.

Ils ne sentaient plus les exhalaisons du fumier parisien dont sont engraissées les terres de la banlieue, mais le parfum des ajoncs fleuris que cueille et qu'emporte la brise salée du large.

Conseil ne nuit: l'on cueille pomme amère Sans que pourtant le pommier soit mauvais.

Ainsi, selon toutes les probabilités, cette belle fleur de jeunesse devait lentement se défraîchir, sans rien donner, qu'à l'air indifférent qui passe, de sa beauté et de son parfumtelle l'églantine sauvage qu'aucune main d'amoureux ne cueille.

Mets-moi sur ton épaule, et cueille-moi des noisettes pour que je ne laisse pas mes dents s'allonger.

Mourad, qui ruina Delphe, Ancyre et Naxos, Comme on cueille un fruit mûr tuait une province;

Elle respire Sa fleur en attendant qu'on lui cueille un empire;

Ce sorcier avait sur son épaule une botte de ces plantes vénéneuses qu'on ne cueille qu'au sabbat et qui ne poussent que dans les cimetières;

Malgré ses velours éclatants Dont ton regard charmé s'étonne, Ne cueille pas l'oeillet d'automne, Toi dont le coeur est tout printemps!

Mets-moi sur ton épaule et cueille-moi des noisettes pour que je ne laisse pas mes dents s'allonger.

mon âme t'a suivie, Pareille à la fleur endormie Qu'en passant cueille le zéphir.

Celle qu'au bord de l'eau je cueille avec mystère Dans le sentier perdu;

(Elle veut lui donner la grappe, il cueille un grain):

Page 63 traînant par le flanc un grand filet qui racle le fond de l'Océan, et détache et cueille toutes les bêtes endormies dans les roches, les poissons plats collés au sable, les crabes lourds aux pattes crochues

L'individu nommé George Sand cueille des fleurs, classe ses herbes, coud des robes et des manteaux pour son petit monde, et des costumes de marionnettes, lit de la musique, mais surtout passe des heures avec ses petits-enfants....

Vous me disiez: «J'aime les fleurs avec passion, j'en jouis plus que vous qui cherchez la rareté, et trouvez sans intérêt les bouquets que je cueille pour vous tout le long de la promenade.

Ayvaz lui dit: «Comment le fait-on dans votre pays?Dans notre pays, on cueille les grappes et on les presse jusqu'à ce que le jus en soit bien exprimé;

Il la cueille et la respire: c'est un homme mort si, la veille, vous avez fait une légère incision sur l'arbuste et si, dans l'incision, vous avez versé dix gouttes de cette essence...

C'est ma fille, dit-il, qui a voulu malgré moi vous apporter la première cueille de son cerisier.

Les arbres ne refusent pas leurs fruits au voyageur qui les cueille en passant, et les légumes viennent aussi beaux dans le terreau d'un simple jardinier que dans le jardin d'un prince.

A l'heure où j'écris ces dernières lignes, Béatrice cueille des camélias blancs et des cyclamens dans la serre pour les couronnes des deux mariées.

il savoure le merveilleux hiver qui règne en Berry, cueille des fleurs, signale des anomalies botaniques intéressantes, coud des robes et des manteaux pour sa belle-fille, des costumes de marionnettes, découpe des décors, habille des poupées, lit de la musique, mais surtout passe des heures avec sa petite Aurore, qui est une fillette étonnante.

N'étoit-il pas trop avilissant pour elle qu'elle ne fût occupée qu'à parcourir le monde physique pour ramasser les matériaux de ses connoissances, comme le botaniste qui cueille ses végétaux, ou à extraire des principes de ses sensations, comme le chimiste qui analyse les corps?

le cap Misène isolé avec sa langue de terre mince et jolie, le château de l'Oeuf en petit l'imitant, le Pausilippe entre deux doucement jeté: en tout un grand paysage de lointain, dessiné par Raphaël.-Oh! vivre là, y aimer quelqu'un, et puis mourir! IV J'aime encore beaucoup à respirer les fleurs, mais je n'en cueille plus.

Je voulais peindre une petite orpheline qui, se trouvant seule au cimetière quand les fossoyeurs sont partis après avoir enterré sa mère, cueille des fleurs sur la tombe de celle qui n'est plus.

L'Anglais qui dort au pied du mont, cueille, exploite et vend ces acides, ces liquides, tout ce que vomit le cratère;

D'une main elle cueille un oeillet donné par le Régent, et qui serait, d'après une légende de famille, le prix de sa livraison.

Tout est pris maintenant par l'argent, qui cueille tout en fleur, et fait de toute fillette jolie du peuple, une lorette.

C'est bien meilleur quand on les cueille soi-même; et puis on en mange tant qu'on veut.

Cependant l'excellent docteur Bolonais cueille avec lenteur Des simples parmi l'herbe brune.

Chante dans le vent Et cueille la rose!

Ainsi donc cueille un roseau, et commande-moi de te chanter, car je voudrais nourrir de mélodie tes oreilles, qui sont plus belles que la plus belle fleur de lis, plus douces et plus précieuses que le parfum de l'ambre gris.

Les fruits tombant sans qu'on les cueille Le vent et la forêt qui pleurent Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille Les feuilles

je leur indique, au milieu des pierrailles, une petite oseille à feuilles en fer de flèche, le Rumexscutatus; et prêchant moi-même d'exemple, j'en cueille une bouchée.

Le gracieux oiseau, trottinant, hochant la queue, suit le laboureur presque sous les pas de l'attelage, et cueille la vermine dans le sillon tout frais.

En passant, on cueillerait ses cartouches comme on cueille des figues ou des dattes!» Sur cette observation d'une incontestable justesse, Max Huber et Llanga s'éloignèrent en suivant une sorte de sentier en contre-bas de la berge, et ils furent bientôt hors de vue.

Des fleurs que nul n'y cueille y tombent une à une....

Le soleil goutte en or par l'ombre grasse, Un chevreuil bruit dans les feuilles qu'il cueille, La brise en la frise des bouleaux passe, De feuille en feuille;

il brise les fleurs, s'il ne les cueille, et avec les roseaux il fait des radeaux qu'il jette au courant, vers le hasard, vers demain; mais quand passent les jeunes femmes, il sourit et il s'alanguit.

Cueille d'Avril, 1886;Les Cygnes, 1887;Ancaeus, 1888;Joies, 1889;Diptyque (Le Porcher, Eurythmie), 1891;Les Cygnes, nouveaux poèmes, 1892;La Chevauchée d'Yeldis, 1893;

Nul plus que lui n'a passionnément cherché la fleur qui ne se cueille pas, celle qu'on regarde, celle dont on emporte pour toujours le parfum dans les yeux:

L'âme, personnifiée en un jeune homme, une jeune fille, en un enfant, traverse des paysages, agit sur les éléments, subit la vie, travaille à des métiers, se promène en barque, pêche, chasse, danse, souffre, cueille des roses ou des chardons;

L'auteur du Génie du christianisme cueille et savoure sa gloire.

elle cueille des simples et répond à de fréquents appels:

O petite rose, ô (cause de) mon chagrin, je ne te cueille point, je ne te donne point à mon amant, car mon amant s'est fâché contre moi, il passe à côté de ma maison, comme un esclave auprès d'un tombeau turc.

Que votre livre de début soit donc bien franchement un livre sans style; qu'en ses pages fraîches on cueille aisément, ainsi que dans un pré, toutes les fleurs communes;

Il me semble qu'on me cueille aussi, comme une rose...

Dans la masse de romans dont je ne signale ici que la quintessence, celui-ci tranche par son originalité et par le charme réel de la forme qui revêt la couleur vive et l'ardeur brûlante du pays bleu, c'est-à-dire de l'Algérie, où l'homme a toutes les intempérances du climat imperturbablement beau et où l'on cueille les femmes comme les fleurs, à peine écloses sur leur tige.

Je cueille un bouquet rustique dans les buissons du jardin de mon pauvre Malgache.

On les cueille, on les tortille, on les abandonne.

Après, sur le gazon vert, on s'étend au soleil et revenu de son émoi, on a de jolis moments, on cueille de réjouissantes fleurs, et avec quelles délices on revient se baigner dans la rivière si terrible tout à l'heure, maintenant si douce, si tiède, si tendrement murmurante.

La fleur appartient à qui la cueille.

On cueille les fruits sauvages, les "bleuets" juteux, les framboises grasses, les "petites poires" qu'on s'arrache, parce qu'elles sont rares...

ma mère en cueille quelques-uns, et moi je me tiens derrière elle et je grappille

Tu me tends une allumette enflammée pour rallumer ma pipe, tu ris de ma maladresse et de ma distraction, je prends tes mains, je les presse, tu ris toujours, mes dents crissent, j'ai froid dans le dos, et comme tu te recules derrière le comptoir, je te renverse et hume, cueille et m'approprie les irritantes prémices de ta jeunesse.

Et pour faire apprécier la rudesse de son cuir de bon travailleur, il cueille dans l'âtre, entre ses doigts calleux, la braise dont il a besoin, et la met, sans se dépêcher, en contact avec le tabac.

Sur le penchant, à mi-côte, est suspendu un homme qui cueille du fenouil marin.

Ça fait partie d'une règle de conduite: je cueille les poires de mon jardin quand elles sont mûres.

L'argent se pioche, Milord, on ne le cueille pas comme les roses.

Voici la manière dont on extrait l'indigo de ces feuilles: Quand elles sont au point de maturité, on les cueille, on les lave et on les coupe;

Les naturels donnent le nom de yerti aux premières galles qu'on cueille;

Les blanches sont celles qu'on cueille plus tard;

Ainsi, légendes mythologiques, croyances populaires, contes, proverbes, histoire naturelle, science des augures, fables d'Ésope, d'Hésiode ou d'Homère, simples dictons même et images courantes, le poëte cueille tout cela en voltigeant, et y mêle ses propres richesses, la grâce et la fleur de sa poésie, ou de ses charmantes maximes:«Comment leur donner la santé?S'ils sont heureux, n'ont-ils pas la santé?

Il cueille au hasard, tio, tio, tio, dans les guérêts fertiles, trioto, trioto, dans les bois et sur les collines, trio totobrix, dans les jardins des Muses et dans l'agréable prairie de Marathon humide de rosée, tous les traits, toutes les malices, toutes les moralités, toutes les fleurs de bel esprit attique et de gaieté bouffonne, toutes les réminiscences poétiques et mystiques, toutes les jolies métaphores qu'il rencontre;

Il la prend comme on cueille un beau fruit, et il goûte dans ses bras, dit M. Rosny, «l'ivresse noire, le léger goût de sépulcre sans lequel il n'est pas d'altitude passionnelle».

On cueille les fruits d'une parfaite maturité, par un temps sec;

La cueille des fruits n'est pas encore faite, et mille crépitations inusitées font ressembler les arbres à des êtres animés.

Les fruits y renaissent sous la main qui les cueille;

VERNON.Eh bien, pour rendre hommage à la bonne cause et à son évidence, je cueille ce bouton pâle et vierge, et donne mon suffrage au parti de la rose blanche.

Heureux le mortel qui la cueille, Quand l'Amour y porte les doigts!

Pour ce beau fraisier de Paris, cueille à ton gré, vas-y, mon fils!

il aperçoit même un petit pied, un beau bras: souvent l'aimable étourdie cueille une de ces fleurs inodores dont sont parsemés les gazons, et c'est toujours du côté de la fontaine qu'elle croit apercevoir les plus belles.

mais elle est trahie à son tour et cueille le rameau avec lequel elle se bat elle-même... Je l'avais pourtant bien servie jusqu'au moment ou j'ai vu son coeur volage;

car souvent on cueille la verge dont on se bat soi-même.

Il semble que mon chant ne vaut rien, car je l'ai ourdi et tissu de satires; mais d'un méchant arbre on ne cueille pas facilement de bons fruitset je ne sais pas faire un beau discours sur de mauvaises actions.

Une enfant innocente et sans passé devait exercer sur son imagination la tyrannie d'Agnès sur Arnolphe;et, deux mois après cette visite de décembre, j'étais bel et bien amoureux d'Ève-Rose, cette fois sans les oui et sans les non, comme un adolescent qui cueille des myosotis dans un pré.

C'est que la poésie est une vigne d'anges, Qui mûrit et qu'on cueille à la cime des monts.

c'est la vicissitude éternelle, mais la vicissitude interprétée, sentie, comprise par une âme intelligente de ce qu'elle souffre et joyeuse de ce qu'elle cueille en passant sur le bord du chemin.

il détache, cueille, effleure, et puis c'est tout.

C'est un joli fruit qu'il cueille, goûte et laisse.

En été, on cueille le Cresson tous les quinze jours ou toutes les trois semaines.

vous saurez comment se fait un magicien et vous apprendrez que l'arbre où se cueille cette baguette magique qui enfantait mes prétendus prodiges, n'est autre qu'un travail opiniâtre, persévérant et longtemps arrosé de mes sueurs;

La coqueluche se cueille.

Les suivants le ramasseront! Et c’est le Mab qui, au passage, casse son aire, cueille l’épave humaine et continue la course.

Comme une promenade dans le jardin, on y cueille les couleurs et la beauté avec simplicité.

En attendant, je cueille ce bref passage dans une chronique où Groulx traitait justement de la question: «L'antisémitisme, non seulement n'est pas une solution chrétienne, c'est une solution négative et niaise.»

Quand Jonah cueille une rose dans le jardin de la Bête, il bousille l’histoire.