Inspirassion

Trouver le mot juste
865 phrases avec le mot  cultivateurs

865 phrases avec le mot cultivateurs

Dans tel «considérant» on déclare que la propriété parcellaire est irrémédiablement condamnée à disparaßtre, et aussitÎt aprÚs on affirme qu'au socialisme incombe l'impérieux devoir de maintenir en possession de leur morceau de terre les petits paysans producteurs, et de les protéger contre le fisc, l'usure et la concurrence des grands cultivateurs.

Ce furent pour la plupart des ouvriers, des petits bourgeois, des cultivateurs, des employés, qui payÚrent de leur vie le triomphe d'une révolution accomplie par eux et pour eux.

Deux exceptions avaient été faites aux lois qui bannissaient les émigrés à perpétuité: l'une en faveur des ouvriers et cultivateurs que Saint-Just et Lebas avaient fait fuir du Haut-Rhin, pendant leur mission en 1793;

Les uns se faisaient passer pour ouvriers ou cultivateurs du Haut-Rhin, les autres pour proscrits du 31 mai.

Quelle situation pour de pauvres pĂšres de famille, cultivateurs aisĂ©s et paisibles, qui n'avaient jamais quittĂ© leurs villages, oĂč ils vivaient encore heureux la veille, jetĂ©s maintenant au milieu de l'OcĂ©an, seuls, dĂ©nuĂ©s de tout, entourĂ©s d'ennemis, sans avenir et sans espoir!

qui, dans peu d'années, auront entiÚrement disparu si on n'y prend garde; donner aux cultivateurs et aux éleveurs de chevaux les moyens de faire de bons élÚves;

Il ne trouvait pas de solitude assez reculée, pas de lande assez déserte, pas de colline assez perdue dans les verts horizons, pour fuir le bruit des métairies et le mouvement des cultivateurs.

Ils cherchaient à attirer les cultivateurs par des signes de paix, et puis ils se jetaient sur eux pour les faire périr dans d'affreux supplices.

LE MUSÉE DES SOUVERAINS Il Ă©tait une fois, dans le village breton de Plouharnel, une petite fille nommĂ©e BĂ©rengĂšre, dont les parents Ă©taient des cultivateurs aisĂ©s.

Dans une de nos belles paroisses du district de Montréal qui bordent le majestueux Saint-Laurent, vivait, en 1812, une famille de cultivateurs composée du pÚre, de la mÚre, de deux garçons et de deux filles.

Une circonstance m'a surtout frappé, c'est que la plupart des éleveurs d'animaux domestiques, ou les cultivateurs avec lesquels je me suis entretenu;

Les habitants de Nicolosi sont les cultivateurs de ces jardins productifs et de ces riches vignobles qui couvrent la base de la montagne.

Il est vrai que les femmes des basses classes travaillent avec les maçons, les terrassiers, les cultivateurs;

Les agioteurs sont donc dans un rapport continuel d'intĂ©rĂȘts avec les cultivateurs, dont ils touchent en partie les fermages, en vertu des titres Ă  eux concĂ©dĂ©s par les chevaliers.

De tout ce mouvement, de tout ce bruit, sont presque scandalisés les habitants du village, rangés dans leurs bancs bien cirés: cultivateurs venus avec leurs valets par les chemins creux, vieux paysans aux casquettes de poil et aux sabots de bois rembruni;

son vĂȘtement, celui des cultivateurs du pays;

C'est ainsi que le contact d'hommes civilisés, éclairés et cultivateurs a rendu les Indiens plus errants et plus sauvages qu'ils n'étaient autrefois.

Et, certes, tout le chemin, à partir de la mer, est merveilleux: c'est une large chaussée aplanissant les montagnes au niveau des vallées: elle m'eût rempli d'admiration si je n'eusse rien su des abominables corvées, qui me font plaindre les malheureux cultivateurs auxquels un travail forcé a arraché cette magnificence.

VisitĂ© le Jardin du Roi, oĂč M. Thouin a eu la bontĂ© de me montrer quelques petites expĂ©riences qu'il avait faites sur des plantes qui promettent beaucoup pour les cultivateurs, surtout le lathyrus biennis et le melilotus siberica[20], que l'on vante beaucoup comme fourrages;

ceux de Cabomonte et de Fida ou Juida, cultivateurs infatigables, au dire de Bosman qui, certes, n'est pas trop prévenu en leur faveur: avares de leur sol, à peine laissent-ils de petits sentiers pour communiquer entre les diverses propriétés;

Une collation était servie pour la famille, le curé des chùtelains et celui d'Yport, le marié et les témoins choisis parmi les gros cultivateurs des environs.

D'un autre cÎté, il s'était dit qu'il pouvait rendre quelques services à ses semblables et à son pays en utilisant sa grande fortune à expérimenter les nouvelles découvertes en agriculture, et à les faire adopter lorsqu'elles seraient lucratives et susceptibles d'améliorer le sort des pauvres cultivateurs.

Nous sommes tous cultivateurs dans la famille, et nous aurions voulu lui voir épouser un homme qui fût aussi cultivateur....

Oui, messieurs, je me rappelle de ce temps, moi qui vous parle, et je me souviens de la fiÚvre générale qui agitait les cultivateurs de toute cette région et surexcitait leur cupidité.

Des ouvriers par bandes, des familles de cultivateurs par essaims ont laissé le Canada, etc...!

Des cultivateurs conduisaient une charrue, attelée de deux boeufs "au front panaché de rubans tricolores.

La fécondité du sol est telle que lorsque le pillage s'effectue sans combat ou sans incendie, et que la nécessité du ravitaillement leur paraßt évidente, les cultivateurs sont les premiers à excuser la mesure qui les prive de leurs réserves alimentaires.

Comme tous les cultivateurs, les paysans Ă©thiopiens sont rapaces;

les cultivateurs riches s'étaient réfugiés dans les villes d'asile, avec ce qu'ils avaient de précieux;

Quelques bons habitants, trÚs-pieux, se mettent à genoux et prient pour le repos de l'ùme de notre brave conducteur. [Note 9: Nom général donné aux cultivateurs canadiens.

Des buffles d'une physionomie basse et féroce traßnent la charrue, que d'imprudents cultivateurs conduisent sur cette terre fatale: on a tenté inutilement de dessécher ces marais, que les montagnes environnantes inondent sans cesse.

Ces hommes, qui s'étaient souillés du sang de leurs semblables, et qui avaient cherché dans le crime, ou, pour dire mieux, dans tous les crimes, l'or qu'ils convoitaient, écoutÚrent religieusement le ministre de Dieu, changÚrent complétement de conduite, et devinrent par suite de bons et paisibles cultivateurs.

je les avais recueillis sur mes terres, et j'en avais fait de bons cultivateurs.

Il est impossible que nous songions Ă  nous soumettre Ă  un gouvernement, qui, avec la plus insigne barbarie, a, dans le fort de l'hiver, brĂ»lĂ© nos villes sans dĂ©fense, excitĂ© les Sauvages Ă  massacrer nos paisibles cultivateurs, nos esclaves Ă  assassiner leurs maĂźtres, et nous envoie en ce moment mĂȘme des stipendiaires Ă©trangers pour inonder de sang nos Ă©tablissemens.

Résultats prodigieux obtenus dans l'Amérique du Nord par la colonisation avec les émigrants cultivateurs Irlandais et Allemands.

sont affermées à des cultivateurs en onze fermes de 70 cuadres (116 hectares), deux de 83 hectares chacune et une de 44 hectares.

L'oeuvre de colonisation à production élevée, dont nous venons d'exposer la combinaison et l'organisation, est destinée aux familles de cultivateurs pauvres dont la situation nous a paru irrémédiable par tout autre moyen.

La publication en français de son livre, serait une oeuvre précieuse pour les agronomes et cultivateurs de l'Europe.

Ensuite, nos braves cultivateurs sont étonnés de la malechance qui les poursuit, et se demandent comment il se fait qu'ils perdent tant d'animaux et que leur bétail ne rapporte rien.

Moi, je leur enseignai vite, pour le soin de leurs troupeaux et pour la culture de leurs terres, des choses qu'ils ne savaient pas et que savent tous les Morisques cultivateurs.

Nos cultivateurs n'ont pu soutenir la concurrence amĂ©ricaine pour les blĂ©s, et ont transformĂ© leurs champs en prairies, oĂč paissent les moutons et les boeufs; mais bientĂŽt le mouton et le boeuf d'AmĂ©rique et de l'OcĂ©anie feront baisser considĂ©rablement le prix de la viande, et les tarifs protecteurs, odieux au peuple lorsqu'ils touchent aux objets d'alimentation, seront impuissants Ă  conjurer le fait.

À 6 heures je remonte dans le train, et je me trouve avec divers farmers (propriĂ©taires cultivateurs) qui parlent de leurs affaires.

D'un autre cÎté les hostilités sur mer rendaient les importations plus difficiles, et il fallait ménager le temps des cultivateurs et régler les opérations militaires de maniÚre à pouvoir en laisser libre le plus grand nombre possible pour le temps des semailles et de la moisson: ainsi la guerre et la culture s'entrenuisaient, et toutes deux marchaient ensemble vers une ruine commune.

Il n'y aura point de culture cette année faute de cultivateurs.

Aussi la désertion fut-elle considérable pendant cette retraite, les cultivateurs quittaient les drapeaux pour rentrer dans leurs foyers, et beaucoup d'autres pour piller dans les campagnes.

Les Canadiens sont aujourd'hui un peuple de cultivateurs dans un climat rude et sévÚre.

[Illustration: PATRE COMMUNAL FAISANT RENTRER LES VACHES DANS LE JURA.Toutes les vaches d'une commune dans le Jura, sont souvent conduites par un seul pùtre, et tous les cultivateurs s'entendent pour le payer: de cette façon cela coûte moins cher, et les enfants de la commune ont le temps d'aller à l'école et de s'instruire.

Pour moi, ajouta M. Gertal, je suis fier d'ĂȘtre Jurassien, car c'est dans mon pays que, pour la premiĂšre fois en France, cette grande idĂ©e de s'associer a Ă©tĂ© mise en exĂ©cution par les cultivateurs.

l'agriculture, mieux entendue, enrichira les cultivateurs, l'industrie fera prospérer les villes;

Mais, si «l'on y trouvait, selon Aggenus Urbicus, des domaines privĂ©s plus vastes que ceux de l'État, ils Ă©taient occupĂ©s par un grand nombre de cultivateurs;

On sait que les Karthaginois avaient perfectionné la culture en Afrique et que l'ouvrage de Magon servit ensuite de guide aux cultivateurs italiens.

Ils avaient des moeurs et des habitudes diverses, selon les lieux que les vicissitudes de leur histoire leur avaient assignés comme demeure: cultivateurs sur le littoral et dans les montagnes, ils vivaient attachés au sol, habitant des cabanes de branchages ou de pierres couvertes en chaume;

Rien ne pouvait ĂȘtre plus sensible Ă  ces petits cultivateurs que de voir disparaĂźtre en un jour, avec leur fortune, le fruit d'efforts sĂ©culaires.

Les cultivateurs, beaucoup plus respectables, et surtout plus utiles que ces mystiques contemplatifs, sĂšment, labourent, arrosent les plaines sablonneuses avec les eaux du Nil.

Le littoral seul est occupĂ© par des marins et des pĂȘcheurs de race hellĂ©nique, mais les hauteurs qui s'Ă©lĂšvent au nord sont peuplĂ©es presque exclusivement de paysans turcs et de pĂątres ou cultivateurs bulgares.

mĂȘme les cultivateurs parmi eux ont conservĂ© quelque chose du nomade: la vie errante du pĂątre ou du marchand forain leur plaĂźt.

aux cultivateurs turcs par leurs qualités morales, les Grecs leur sont de beaucoup supérieurs par leur vive intelligence et leur activité

Chose curieuse, grùce à la liberté des cultivateurs, ce sont précisément les terrains les plus ùpres, les champs les plus froids et les plus rocailleux qui donnent le plus de produits et entretiennent la population dans la plus large aisance!

Presque toutes les denrées agricoles que la Turquie expédie à l'étranger, elle les doit au travail des cultivateurs bulgares.

Plus actifs, plus intelligents que les Bulgares, Ă  la tĂȘte de familles plus nombreuses, les cultivateurs valaques «roumanisent» peu Ă  peu les villages dans lesquels ils se sont installĂ©s.

Afin d'éviter la fraude, certains collecteurs de dßmes n'ont pas trouvé de moyen plus ingénieux que d'obliger les cultivateurs à entasser le long des champs tout le produit de leur récolte;

Depuis la retraite des armées romaines, tant de bandes détachées du gros des envahisseurs goths, avares, huns et petchénÚgues, tant d'oppresseurs slaves, bulgares et turcs ont successivement opprimé les paisible cultivateurs du pays, que leur disparition, comme race distincte, aurait pu sembler inévitable.

ce sont maintenant les plus laborieux des cultivateurs, et dans les alentours des grandes villes ils ont la spécialité du jardinage et de l'industrie maraßchÚre.

En 1837, les Tsiganes de la Valachie furent assimilés aux autres cultivateurs, et, depuis, l'émancipation s'est faite sans distinction de races pour tous les serfs de la glÚbe.

Les cultivateurs de la Serbie, comme ceux de toutes les autres contrées de la Slavie du Sud, possÚdent la terre en communautés familiales.

ils ne voient dans les nobles que des cultivateurs paisibles, de bons maris, et ils ne s'informent pas s'ils sont amis de la justice ou du peuple.

C'est-Ă -dire qu'ils sont tous Ă©tablis dans les villages ou dans les campagnes, qu'ils y ont leurs familles, et qu'ils passent mĂȘme quelquefois pour de tranquilles cultivateurs, soumis Ă  la loi, et n'ayant rien Ă  dĂ©mĂȘler avec les campieri.

les cultivateurs, les ouvriers, les mineurs furent aussi de l'expédition qui était suivie par une multitude d'Indiens.

Il est navrant de voir de telles copies, et comment nos petits cultivateurs perdent rapidement toutes les notions apprises dans les manuels.

Dans les fermes, dans les chaumiÚres, dans les chemins, au milieu des champs, le jour, la nuit, les pauvres et malheureux cultivateurs, sans secours du médecin, sans l'aide d'aucun domestique, périssaient avec leur famille.

, est celui du vieux militaire avec la fille d'un de nos nouveaux cultivateurs.

Les noirs cultivateurs ramenés au travail.

Le reste de la population, sous le nom de cultivateurs, avait été ramené au travail.

Des revues fréquentes dans les paroisses procuraient la connaissance des cultivateurs sortis de leurs habitations originaires, et fournissaient le moyen de les y ramener.

Les habitations des cultivateurs dĂ©vastĂ©es et mĂȘme en grande partie brĂ»lĂ©es.

Pendant ces cinq jours, nous nous sommes nourris avec des pommes de terre que nous allions chercher sous la neige, dans des trous, au milieu des champs de cultivateurs.

on ne trouvait point de remĂšde pour cette maladie, ce qui affligeait beaucoup les habitants et les cultivateurs.

Il y a une grande diffĂ©rence Ă  ĂȘtre soumis Ă  l'autoritĂ© militaire, comme en Autriche, Ă  porter le nom de soldat afin d'en prendre plus ou moins l'esprit, ou bien d'ĂȘtre obligĂ© de remplir sa vie des dĂ©tails qui constituent ce mĂ©tier, indĂ©pendamment des devoirs imposĂ©s comme cultivateurs et comme colons.

La superficie des métairies s'était naturellement proportionnée à ce qui était nécessaire, pour que la part colone pût faire vivre une famille de cultivateurs.

De tout temps il a été d'usage, à l'époque de la moisson, de mettre à la disposition des cultivateurs des travailleurs militaires, choisis de préférence parmi les hommes originaires de la campagne.

Le prix de l'appareil Ă©tant d'ailleurs fort modique, il peut ĂȘtre de l'intĂ©rĂȘt des cultivateurs possĂ©dant un ou plusieurs chevaux de se munir de cet appareil, qui s'adapte Ă  tous les genres de colliers sans prĂ©paration ni difficultĂ©s.

Ce que voyant, elle en sema d'autres et devint la mĂšre des peuples cultivateurs.

Les cultivateurs ne le rencontraient que pour le choyer et le caresser, lui donner des friandises;

Mais tous les cultivateurs Ă©taient serfs, et CĂ©sar pouvait dire:

Et, de fait, il y avait lieu de redouter un cataclysme, car cette énorme masse, de 9.000 mÚtres cubes, semblait suspendue au-dessus des soixante et quelques maisons habitées par les braves cultivateurs savoyards

Les usuriers sont des monstres dans la nature: Dieu a créé les cultivateurs, les clercs, les soldats;

puis encore, les paysans, cultivateurs du sol.

La bande était composée en grande partie d'habitants du pays, les uns meuniers, les autres cultivateurs ou tisserands, ceux qui comme Duchemin et Salvador n'étaient pas établis dans le pays, se cachaient tantÎt chez l'un, tantÎt chez l'autre

Malgré les craintes sinistres inspirées par M. Gabrie, le maire de Meulan, les cultivateurs de cette commune ne sont pas encore venus sur Paris.

Autrefois, les cultivateurs de Versailles obtenaient la permission de faire prendre dans la forĂȘt de la terre de bruyĂšre, nĂ©cessaire Ă  leur travail, qui y est fort bonne;mais la liste civile

les blés et les bestiaux étrangers,qu'il n'y en peut entrer, parce que, dit-on, les éleveurs et les cultivateurs français ne pourraient soutenir la concurrence

Ils sont placés chez des cultivateurs, ou dans des ateliers, par les soins des commissions, administratives des hospices à qui leur tutelle est déférée, et demeurent sous cette dépendance jusqu'à leur majorité, à moins que les cas trop rares d'émancipation, de mariage ou de réclamation de la part des parents en soient venus abréger ce terme.

Au moyen-ùge, nous trouverons ces importantes associations de serfs ou de cultivateurs réunis sous un chef du chanteau qui agissait pour lui et ses comparsonniers, et dont les traces se sont conservées dans l'arrondissement de Thiers jusqu'à ces derniers temps.

Gentilshommes cultivateurs et charbonniers.

Nous arrivons chez les Zerhanas, qui sont des montagnards cultivateurs ou bergers, et, de l'autre cÎté de ce pont, nous allons camper chez eux, dans une plaine d'anémones rouges, entre de hautes cimes boisées.

nous ne sommes plus européens, nous voilà colons, cultivateurs, propriétaires, négocians, navigateurs....

tout le monde vous bĂ©nissoit: je vous adressai une pĂ©tition pour obtenir les vivres Ă  Synnamary ou Ă  Kourou, Ă  la case Saint-Jean oĂč nous Ă©tions trois malheureux valĂ©tudinaires, sans plantations, sans vivres, sans argent, sans linge et sans cultivateurs.

Lui, l'aventurier nĂ© sous le chaume, lui que la bontĂ© de Motamid avait tirĂ© du nĂ©ant, il osa reprocher aux AbbĂądides de n'ĂȘtre aprĂšs tout que des cultivateurs obscurs du hameau de JaumĂźn, «cette capitale de l'univers,» comme il disait avec une amĂšre ironie.

Ils avaient mĂȘme occupĂ© une partie du sol, et ne l'avaient que successivement restituĂ© aux cultivateurs, moyennant des rentes perpĂ©tuelles.

et elle déclara rachetables toutes les rentes perpétuelles, qui étaient le prix auquel la noblesse avait jadis cédé aux cultivateurs une partie du territoire.