Inspirassion

Trouver le mot juste
[[pattern.intro.replace(',','')]]. En savoir plus
72 exemples de phrases avec  grelotte

72 exemples de phrases avec grelotte

Vous n'êtes pas mieux traités à Paris, et j'en grelotte d'avance;

et il grelotte sous une méchante tunique, tout en gardant à sa main un rouleau de papyrus.

VÉNUS violacée par le froid, grelotte.

mĂŞme empĂŞche qu'on grelotte.

Sorti du théâtre, le dernier, il grelotte devant la porte des artistes ou fond de chaleur à assister au chargement des bagages.

elle en grelotte d'avance...

Ils craignent beaucoup que le bon Jésus ne grelotte, aussi légèrement vêtu.

Alors, il est pris de peur, il tremble qu'on ne l'abandonne, il grelotte à la pensée qu'il n'aura plus là trois femmes pour prévenir ses moindres désirs.

il est ennuyeux d'être en hiver parce que l'on grelotte, et en été parce qu'on sue; mais ce qu'il y a de plus ennuyeux sur terre, en enfer et au ciel, c'est assurément une tragédie, à moins que ce ne soit un drame ou une comédie.

Il grelotte, son corps devient mou d'une sueur qui glace.

Quand je pense qu'à cette heure il y a des gens bien vêtus, bien au chaud dans des maisons fermées, étendus sur des fauteuils rembourrés, devant un feu brillant, digérant quelque bonne dinde truffée, tandis que je grelotte sous mes haillons, que j'ai pour lit le tapis des lapins, pour abri, le plafond des chouettes; et encore, les lapins, les, chouettes, ça a des terriers, des nids, ça mangé à sa faim!

une cage noire pend Ă  la fenĂŞtre du second, au-dessus d'un pot de fleurs qui grelotte au vent.

Ça fait du bien de marcher par ce froid-là», dit Matoussaint, qui veut me faire croire qu'il s'amuse, mais qui grelotte comme un lustre qu'on époussette.

Je ne veux pas paraître avoir peur, et je grelotte, et mes dents claquent.

Et que mièvre dans la fièvre du demain, Tiède encor du bain de sueur qui décroît, Comme un oiseau qui grelotte sous un toit! Et les pieds, toujours douloureux du chemin, Et le sein, marqué d'un double coup de poing, Et la bouche, une blessure rouge encor, Et la chair frémissante, frêle décor, Et les yeux, les pauvres yeux si beaux où point La douleur de voir encore du fini!

il grelotte la fièvre.

Tu grelottes, ma parole!

Mais que la pensée paraît peu de chose à côté d'un os qui crie sous le bistouri, ou d'un corps qui grelotte la fièvre! «Vous avez tort,» répondit le docteur, quand je lui eus communiqué, avec le problème sur lequel je voulais le consulter, mon espèce de honte à l'entretenir de maux par trop chimériques.

On y souffre, on y grelotte, on y masque d'un rire désespéré les tiraillements de la faim, on y pleure quand personne ne vous regarde.

Les laridons en cercle attendent près du four, On entend vaguement la chair rance bruire, Et les soiffards aussi sont là, tendant leur buire, Le marmiteux grelotte en attendant son tour.

Votre femme grelotte sous des haillons?

Tu grelottes, tu dis rien, tu trembles (T'as pas bouffé, sûr ...

Grelotte, Lolotte! Sanglote, Jacquot! À peine eut-elle achevé ce couplet qu'elle s'écria:

Il y a une belle salle à manger où l'on gèle faute de feu, un vaste salon assez bien meublé où l'on grelotte au coin du feu, des chambres immenses qui ont bon air, mais où mugissent les quatre vents du ciel.

Captive au sommet du frontispice de la Basilique, entre les deux clochers gris, la Sainte grelotte en sa froide parure de bronze.

Elle grelotte sous un fichu bleu troué, dont les plis fatigués et flasques ne peuvent pas du tout dissimuler une maigreur dont la vue fait peine.

depuis quatre ans je grelotte, excepté quand je pense à l'Italie;

mais s'il est vrai qu'à votre porte même la misère grelotte de froid et de faim;

MĂ©chante enfant, elle grelotte.

Harassée, elle s'y assied et s'y blottit, tirant à elle ses petits pieds: mais elle grelotte et frissonne encore plus qu'avant et cependant elle n'ose rentrer chez elle.

Voulez-vous m'offrir votre bras, car la matinée est fraîche et je sens que je grelotte!

Pâle, les yeux bistrés, il grelotte la fièvre, comme disent les bonnes gens d'Halifax.

On dirait que tu grelottes?...

de l'autre côté, dans la campagne, le même bouleversement se manifeste: les arbres craquent et se fendent sous les efforts de l'aquilon, les sentiers se changent en torrents, les feuilles jonchent le sol, les oiseaux frémissants se cachent dans les ramées humides, moi-même je grelotte de froid et d'émotion.

Et moi, poète, je suis hué, et je grelotte, et je dois douze sous, et ma semelle est si transparente qu'elle pourrait servir de vitre à ta lanterne.

VoilĂ  quatorze ans que je grelotte dans une cage de fer.

elle conseille à Orestès de se tisser une læna, afin qu'il n'aille pas, parce qu'il grelotte, dépouiller autrui.

Est-ce le jour, pourtant, ce crépuscule perpétuel, ces limbes blafards, où grelotte un soleil chlorotique?

on peut aller depuis l'homme qui se couvre l'hiver avec son chien, jusqu'à celui qui grelotte dans ses haillons tailladés.

c'était le grabat traditionnel où gît la pauvre femme, ou la borne où grelotte le petit Savoyard.

Le pauvre sourit, car il ne grelotte plus auprès d'un poêle sans feu, et la bise glacée ne l'empêchera plus d'oublier sa misère dans le sommeil.

la pauvre malheureuse, qui grelotte au coin d'une rue, attendant pour gagner les gages de la prostitution passagère, est écrasée par les roues de la voiture qui emporte à un rendez-vous adultère la catin à blason, celle qui sans pouvoir invoquer les mêmes nécessités, se livre toutes les nuits au même commerce coupable!!!

Et, tandis qu'on grelotte, il vient par intervalle Regarder plaisamment, l'oeil au trou du rideau, La grimace que fait son public dans la salle.

Je grelotte encore en y pensant.

la seconde soirée que je passe dans cette misérable chambre à regarder d'un oeil morne mon foyer vide, écoutant stupidement les murmures et les roulements monotones de la rue, et me sentant, au milieu de cette grande ville, plus seul, plus abandonné et plus voisin du désespoir que le naufragé qui grelotte en plein Océan sur sa planche brisée.

on patauge et on grelotte.

aujourd'hui en avril, je grelotte malgré la marche.

Le cadavre, lié de bandelettes blanches, Grelotte, et dans sa bière entend les quatre planches Qui lui parlent tout bas.

L'homme grelotte, seul et nu.

En chemise, elle grelotte à fleur de peau et brûle d'un feu caché.

Elle y grelotte d'Ă©pouvante, toute seule.

sa poche est vide, il grelotte... Le matin lentement blanchit les toits.

ENFROIDURÉ: refroidi, frileux; qui grelotte.

À peine avais-je cessé de rencontrer l'heureux habitant de l'Adriatique légèrement vêtu d'un frac de toile lilas, et la tête couverte de son grand chapeau où flottent des rubans de toutes couleurs, que j'ai aperçu l'Istrien frileux qui grelotte sous sa mante de poils de chèvre et son bonnet de laine à trois pièces.

... je grelotte!

Souvent il grelotte, il a faim;

il prend alors le pauvre air malheureux de l'oiseau surpris hors de son nid et qui grelotte dans ses plumes frisées par la pluie.

Car, outre que je grelotte ici depuis une heure, il m'a fallu rester caché en cet endroit, frôlé à chaque instant par les patrouilles qui parcourent la ville en tous sens.

ton corps grelotte

ne vois-tu pas que le voyageur grelotte?

sa main délicate et blanche grelotte de froid et ses dents claquent.

c'était l'heure où chacun s'enfonce plus profondément dans son lit où le cercle attardé se resserre autour du foyer, où, plus froide même que la charité, la misère grelotte au coin des rues;

Elle grelotte et frémit dans ses membres délicats.

C'est tard, bien tard, vers la fin de Louis XIV, qu'on imagina l'obscur entre-sol et la mansarde sous les toits, mansarde sans cheminée, où grelotte le domestique, la fille (mal gardée) qui gèle et coud dans les nuits de janvier.

Il grelotte la fièvre, mais il reste debout.

A travers la foule compacte, les danseurs costumés circulent, jouant du coude, entraînant quelque pauvre fille dont les épaules nues frissonnent, et qui grelotte en jupe courte.

vient ensuite une sorte de pourpoint de fourrure, car il grelotte vite, et enfin une chemise de grosse toile très-chaude avec de belles manches.

Prenons pour personnage un enfant idiot, une vieille paysanne qui grelotte, un colporteur, une servante arrêtée dans la rue.

Le printemps y grelotte, hésitant et âpre.

l'ami, je le sais de reste, quand je sue sous mon sayon, ou quand je grelotte sous ma houppelande.

Harassée, elle s'y assied et s'y blottit, tirant à elle ses petits pieds: mais elle grelotte et frissonne encore plus qu'avant et cependant elle n'ose rentrer chez elle.

L’hiver, jamais, elle ne grelotte.