Inspirassion

Trouver le mot juste
431 phrases avec le mot  grogna

431 phrases avec le mot grogna

Tu ne vas pas frapper cette enfant parce qu'elle refuse de jaser! grogna-t-il.

grogna M. Triphon en lui tournant le dos.

grogna M. de Beule avec une répugnance marquée.

elle se levait pour aller chercher du pain, du cidre, des assiettes. En apportant le café, elle ne déposa qu'une tasse devant lui, alors, repris de colère, il grogna: Eh bien, et pour té?

Il grogna, les dents serrées: Oui, dites?

Elle grogna:Oh!

Il grogna: «Te v'là, charogne,» et cracha dessus.

grogna entre ses dents le papa Rambour.

«Que le diable m'emporte, grogna-t-il aussitôt, si elle ne pèse pas plus de cinq livres!

grogna frère Thibaut.

Pipeau grogna sourdement.

la grosse BĂŞte, bien Ă©tablie sur la banquette, grogna et montra les dents;

Leclerc, la dague et l'épée aux poings, sortit et grogna: Où est-il?

grogna Bussi-Leclerc, s'il est mort, il n'y a pas longtemps!

grogna Chalabre, par oĂą entre-t-on? Cette porte, fit Ruggieri.

Et voilĂ -t-il pas que ce vieux cochon-lĂ  fut furieux et grogna comme un sourd.

Il ferma violemment la fenĂŞtre et grogna dans sa chambre.

Un orgueil lui vint de sa maîtrise, et il grogna, menaçant: Ah!

grogna la Guélotte en le poussant par derrière.

Ça m'aurait surpris si elle s'était fait tirer l'oreille, grogna Günther.

Jacques grogna un peu.

Quand Paul le dit Ă  Sophie, elle grogna.

Puis, s'adressant à son chien: Tu t'en souviens donc, de Jovial? En entendant de nouveau ce nom prononcé par son maître d'une voix émue, Rabat-Joie grogna et jappa doucement comme pour affirmer qu'il n'avait pas oublié son vieux camarade de route.

» Cette fois, nous nous regardâmes à la dérobée, et l'idée que Larsan pouvait être réellement parmi nous me parut tellement folle qu'oubliant que je ne devais plus adresser la parole à Rouletabille: «Mais, à ce déjeuner des binocles noirs, osai-je dire, il y avait encore un personnage que je ne vois pas ici...» Rouletabille grogna en me jetant un mauvais coup d'oeil: «Encore le prince Galitch!

grogna Obnoskine, comme pour pousser encore mon oncle.

- Si vraiment, grogna M. Grimwig.

grogna encore l'aubergiste avec un accent de rage qui acheva de me prouver combien peu mon oncle Ă©tait dans ses petits papiers.

Alors il m'a fallu descendre à l'office pour l'emplir. Et, en haussant les épaules, elle grogna: Si ça ne fait pas pitié!

grogna Fraimoulu;

Il est insupportable, ce soleil! Favier, en train de se hausser pour atteindre une pièce, grogna sourdement:

A notre vue, il huma l'air, grogna et s'enfuit dans la direction de la montagne.

Vous n'ĂŞtes pas seul Ă  la maison, n'est-ce pas? Voici une chaise, Monsieur, grogna le vieux charpentier.

laissez-moi tranquille, grogna M. Steenvliet d'un ton menaçant.

» Orlick grogna comme un homme qui n'a rien à dire à cela, et nous continuâmes la route tous ensemble.

Ils n'ont pas perdu de temps, grogna Fanchette;

grogna Gaspard, chambrée complète! Reine et Honorine avaient fait une révérence et s'étaient assises près de leur frère aîné;

Il murmura quelques phrases incohérentes, grogna sourdement, et alla se rasseoir en face de son verre, qu'il se hâta de remplir et de vider rageusement.

grogna le nain avec une grimace malicieuse

... c'est contrariant, grogna le Petit Biscuitier.

grogna le matelot, et grattant son crâne de ses ongles durs, comme s'il faisait des fouilles dans son cerveau, il pensait

pour ne pas être vu... Bon sang de bon Dieu!... gémit le matelot, si je ne deviens pas fou!... et prenant sa tête dans ses mains, il grogna: C'est moi qui vais avoir la maladie que le médecin voulait lui guérir.

L'hôtelier, debout sur le pas de sa porte, grogna: Et avec ça, j'y suis de ma nuit de chambre!

Jacques grogna longtemps, finit par se soumettre, et parvint à force d'énergie à posséder la triple x et les dérivés comme un vieux taupin des lycées de Paris.

Largeay se retourna d'un mouvement automatique, fronça les sourcils et grogna sans s'incliner d'un ton raide: «Charmé, Monsieur.

Ce n'est pas les chandelles qui manquent, grogna Jean, ennuyé de ce plein jour.

Tant mieux, grogna Dennis, car c'Ă©tait cet aimable gentleman: elle en sera plus tranquille.

C'est bien, c'est bien, on voit ce qu'on voit, et on sait ce qu'on dit, grogna Simon, qui tenait toujours à la main l'oeillet froissé par son large pied.

grogna Muflier.

grogna Vernier.

Ça suffit, grogna Christian.

grogna-t-elle....

grogna Taverney.

Grogna Schaunard en lui-mĂŞme.

Elle accueillit les arrivants par un long bâillement, et grogna: Que le diable vous emporte, je dormais si bien!

oui, parlons-en, de ma ruse, grogna furieusement Labor.

Faut nous résigner, grogna la seconde voix.

grogna le brigadier, qui s'en retournait Ă  Arles avec son compagnon.

grogna Saxon d'une voix qui n'exprimait pas un excès de joie.

grogna Saxon, remettant son épée au fourreau d'un air bourru.

Oui, cet être au foie de poulet, grogna le marin en grinçant des dents.

grogna Tristan.

ce ne sont pas les idées qui vous manquent, à vous... grogna la vieille fille.

grogna l'ivrogne, si ce n'est que par précaution que tu te déranges, et point par amitié, tu peux rentrer chez toi...

Celui-ci, déjà grognard, quoique de dix ans plus jeune qu'à l'époque du tremblement de terre de Quiron,grogna, mais obéit.

Il grogna bien un peu, mais la promesse d'un rouble de pourboire donna des ailes à la jument boiteuse, et nous roulâmes bientôt vers la maison de ma tante, tous deux fort bourrus, et chacun dans notre coin.

Ce n'est pas étonnant, grogna un pessimiste, quand on est né grand amiral de Russie... Encore faut-il le devenir répondit un optimiste.

On pourrait le prendre pour le maître de la maison, grogna-t-elle en fermant violemment la porte sur lui.

grogna-t-il, de quoi se mĂŞlent-ils donc?

grogna l'ingénieur en sursautant.

grogna l'Américain.

Si tu veux faire de la rouspétance, grogna-t-il...

» grogna Bernard.

En allemand, l'un grogna: «C'est bon pour les officiers tout ça;

Il grogna contre ses clients;

Il acheta le livre, l'emporta, et grogna de nouveau en n'y trouvant que les dates historiques qui l'occupaient moins que les dattes du dattier.

grogna-t-il sèchement, et il se laissa tomber lourdement contre le dossier de son fauteuil.

C'est loin, grogna l'homme, la marée baisse, le courant est dur.

grogna l'inspecteur.

La voiture m'a laissé en route et je ne voudrais pas abuser... Le garde grogna: Dites donc, l'homme, passez votre chemin, et plus vite que ça.

... grogna l'escogriffe...

... grogna le général Pithouët.

Fftt,grogna-t-il, à la façon d'un gros chat.

C'est alors qu'il me sembla percevoir un murmure lointain, un bruit assourdi de voix. Hiram-Roi grogna plus fort, se débattit.

Il grogna quelque chose qui pouvait être ou ne pas être «Bonjour» et continua son travail.

l'Empereur s'y porta et il ne grogna plus.

A la fin, c'est insupportable, grogna le notaire, qui cette fois Ă©treignit sa femme tout de bon.

Le premier prit la lettre, le second grogna.

... Ni moi, grogna le vieux marquis;

grogna le dormeur sans se déranger.

Les voyez-vous monter sur leurs ergots, ces coqs français, grogna l'étameur.

grogna-t-il en désignant les anges.

grogna le forgeron furieux.

grogna, derrière Léonard, quelqu'un dans le groupe des seigneurs français.

Et Coët est pilote comme mon frère, crois-tu qui va pas lui manger son pain maintenant qu’il a une barque! Le Nain grogna d’approbation en bouchonnant son collier de poils rêches.

Des fois que l’feu viendrait à prendre... Perchais grogna de l’arrière-gorge et cracha.

ça fait ben ren... Et puis t’ as d’ l’argent pour t’en payer d’autres, des sloops, grogna Double Nerf.

Sous elle une voix grogna:

Sur le lit où il reposait, tout vêtu, Sémelin grogna, indifférent

va y a voir du sauvetage... Une voix grogna au fond de la pièce: Je l’avais ben dit en entendant la sirène.

qu’il a jeté ton collier! Jean-Baptiste grogna: Faut monter!