3795 phrases avec le mot la chair

Je vous ai vue parfois mordre dans une pêche au velours ruisselant sous vos dents blanches, voire engloutir, avec de délicieuses petites mines, des fraises qui n'emportaient rien de la pourpre sanglante de vos lèvres, et même déchirer la chair d'or d'un abricot.

À cause du froid, elles descendaient lentement, à demi gelées sur la chair sans chaleur.

Il trouva que la lame n'avait point passé à travers la chair et les côtes de Basile, mais par un conduit de fer creux qu'il s'était arrangé sur le flanc, plein, comme on le sut depuis, de sang préparé pour ne pas se congeler.

Ils sont comme les loups qu'on ne peut apaiser qu'avec de la chair!

J'en ai encore la chair de poule!

La pauvre bête étant morte, le bonhomme, sans penser à mal, la mit en terre sainte, dans le cimetière les chrétiens du lieu attendaient en paix le jugement dernier et la résurrection de la chair.

L'idée seule d'une faiblesse des sens lui faisait horreur, et elle s'éloignait avec dégoût des personnes qu'elle soupçonnait d'être trop attachées aux choses de la chair.

on ne taille pas impunément dans la chair vive d'un crime contemporain, et à l'heure qu'il est tout-puissant.

L'ayans mis au pied d'un côtau à l'objet du Soleil ils le dépouillerent tout nud, s'ébahissans de la blancheur de la chair, & allumans un grand feu le firent revenir & reprendre sa force: & ce fut lors que tant ce pauvre jeune homme que ceux qui étoient au bateau, estimoient que ces Indiens le dussent massacrer & immoler, faisans rotir sa chair en ce grand brazier, & puis en prendre leur curée, ainsi que font les Canibales.

Apres cela veu lui fut ouvert & incisé une cuisse, laquelle étoit fort noire par dehors, mais pardedans la chair fut trouvée assez belle.

également élevé au-dessus de la flatterie et de la crainte, incapable de céder aux vaines excuses des pécheurs, d'être surpris des détours des intérêts humains, de se prêter aux inventions de la chair et du sang.

Il n'adora plus qu'elle seule, et follement sépara de la chair l'idée suprême de la déesse, d'autant plus immatérielle s'il l'eût attachée à la vie.

Ses doigts, diaphanes comme la chair de ses joues, frémissaient quand elle prononçait: «chez moi».

Dans un des cartouches, la Mort a quasi de la chair, elle est quasi jeune comme un jeune homme, et elle emmène une jeune fille qui se regarde dans un miroir.

Ensuite reviennent des terrains vagues, cendres et détritus, l'on voit errer, ainsi que des bandes de loups, les affreux chiens engraissés à la chair humaine qui, depuis cet été, ne suffisent plus à manger les morts.

mais nous ne sommes pas accoustumez à cela, et si je croy qu'il nous y faudra accoustumer, si la chair est tousjours si chère.

La politique et les armes de la France n'ont point taillé dans la chair vive.

Il mangeait gloutonnement de tout, le rouge montait à ses pommettes, et le bien-être de la chair largement satisfaite s'épanouissait sur sa physionomie.

Quand ce premier service eut été enlevé, Louis le Grand nous dit, sans s'apercevoir du dégoût que nous éprouvions pour la chair de tortue: Maintenant, voici deux plats que j'ai inventés moi-même, et personne n'en a le secret, quoique des bourgeois et des ambassadeurs étrangers m'aient été envoyés pour le découvrir, pour me l'acheter avec le prix de la rançon d'un roi;

Viande se dit quelquefois de la chair des poissons: le saumon n'est pas une VIANDE de malade.

Il me lança un mauvais regard, et d'un ton à donner la chair de poule: «

Le gentilhomme la contemplant, et la trouvant par-là aussi belle et nette que jamais, entra aussitost en appétit, et mangea de la chair qu'il pensoit estre pourrie et gastée.

L'esprit est prompt et la chair est faible.

Entre les animaux qui mange de la chair,l'homme est le seul qui en mange pour son plaisir, c'est-à-dire au delà de sa faim.

Il était entraîné du torrent de la cour, des cupidités éveillées, entraîné des caresses exigeantes de ses enfants, serf de la chair, de son instinct de bestialité paternelle.

3795 phrases avec le mot  la chair