Inspirassion

Trouver le mot juste
304 phrases avec le mot  litanie

304 phrases avec le mot litanie

La mémoire de son coeur récitait à son insu la litanie des jeunes tendresses.

deux rouleaux contenant des espèces d'odes ou litanies à la louange d'un Pharaon; 3° un rouleau dont les premières pages manquent, mais qui contient les louanges et les exploits de Rhamsès-Sésostris en style biblique, c'est-à-dire sous la forme d'une ode dialoguée, entre les dieux et le roi.

«Ses réclamations politiques ne contiennent pas autre chose que l'antique et universelle litanie démocratique: suffrage universel, législation directe, droit populaire, etc.

Car comment réaliser cet idéal sans l'inéluctable litanie?

. Quand il eut tout dit, récité jusqu'au bout la litanie de ses mélancolies, et raconté naïvement, poussé par le besoin de soulager son coeur, combien il eût désiré l'amour et le frôlement d'une femme installée à son côté, le comte, à son tour, convint que le mariage avait du bon.

Alors il lut la litanie des plats tout en Ă´tant son pardessus qu'il remit aux mains du valet.

Litanies de la Femme O toi

Litanies de la Femme Holocauste CHANTS

vous êtes bien aimable, nous aussi, allons tant mieux, monsieur Bernard! Vous êtes déjà au second étage que la litanie n'est pas terminée!!

Aussi, tandis que le propriétaire s'enfuit modestement dans les ruines de la forteresse, pour échapper à la litanie du remercîment, le vieux fait les choses en conscience et récite jusqu'au bout son antienne édifiante.

grogna le vicomte, nous lui ferons chanter bientĂ´t une autre litanie!

ils avaient chanté dans la grande mosquée la litanie suivante: «

Il fronça deux ou trois fois le sourcil d'un air d'impatience, et finit par interrompre la litanie de la vieille en lui disant d'un ton dur et impérieux: «C'est bon;

Il n'est pas saint dans le calendrier qu'ils n'invoquent, en mĂŞlant Ă  leur litanie plaintive de grotesques ordures, quand ils croient qu'on ne les comprend pas.

Mon père, je sais encore l'Ave Maria et la litanie que ma tante m'a apprise.

L'enfant acheva la litanie d'une voix Ă©teinte.

Si bienvenu, viens, viens! Nous chantons des cantiques, Des cantiques et des cantiques, Nous chantons la litanie.

La litanie de Palerme.

Je suis à te dire que tu te corriges des proverbes, et, en un moment, tu en détaches une litanie, qui cadrent avec ce que nous disons comme s'ils tombaient de la lune.

dans ce nimbe de vapeurs légères, elle semblait un chant très bas, la monotone litanie des perfections des amours vaines, l'odeur atténuée d'une fleur lointaine, le soupir de douleur légère qui se dissipe en haleine.

La berceuse litanie Sérénade jamais finie Sur Ta lèvre reste poser Comme une haleine de baiser: «Nénuphar du ciel!

<i>LITANIE DU SOMMEIL</i> «J'ai scié le sommeil!

Un jeune qui s'en va Insomnie La pipe au Poète Le crapaud Femme Duel aux camélias Fleur d'art Pauvre garçon Déclin Bonsoir Le poète contumace <i>SÉRÉNADE DES SÉRÉNADES</i>. Sonnet de nuit Guitare Rescousse Toit Litanie Chapelet Élizir d'Amor Vénerie Vendetta Heures Chanson en <i>si</i> Portes et fenêtres Grand opéra

Rapsodie du sourd Frère et soeur jumeaux Litanie du sommeil Idylle coupée

Ce Duranty était sans grande importance, assurément, pensaient les prêtres du culte surpris par cette litanie peu orthodoxe, et son Malheur d'Henriette Gérard ne pouvait porter ombrage au rayonnement de l'Homme qui rit, dont le Rappel commençait la publication, mais c'était quand même une fâcheuse tendance à relever chez ce jeune critique.

Et là dedans une phrase recommençant ainsi qu'une litanie: «

Dans ses répons à la litanie amoureuse débitée par Espérance, elle disait les plus jolies choses du monde d'un ton condescendant ou dédaigneux qui exaspérait les galeries supérieures.

Du haut de sa monture, immobile sur le bord, le grand champĂŞtre ne le quittait pas de l'oeil, continuant sa litanie: Dieu le Vivant;

Voyez mesdames de Châtillon, de Ludre, de Soubise, de Luynes, de Vitry, de Monaco, de Vivonne, de Soissons, de Pons, d'Humières, etc., etc., etc. La litanie eût pu durer encore, car toute la cour suivait les exemples du maître.

Sans écouter cette litanie, docile, il marche devant elle, pour regagner le logis, toujours plongé dans ses divagations, toujours taciturne.... Hélas, cette blanche sorcière aux yeux noirs s'est vengée de nous sur le jeune baes, gémit la maisonnée.

M. de Chambray aurait pu continuer sa litanie, Louaisot n'eût rien refusé.

Il la grisait par une longue litanie de mots d'amour dont elle avait parfois imaginé quelques-uns, accoudée sur son pupitre aux confidences, mais qu'elle n'avait jamais entendus.

On ne s'arrĂŞterait pas si l'on voulait aller jusqu'au bout dans cette charitable litanie.

Elle administrait Ă  petites doses ces histoires Ă  miss Crawley, sans passer sur un seul article de cette litanie.

Tandis que mistress O'Dowd continuait sa litanie, le jeune enseigne, déjà au bas de l'escalier, courait s'acquitter de sa commission.

Ce fut le pape saint Grégoire le Grand qui institua la grande litanie ou procession de saint Marc, l'an 590 lorsque la colère de Dieu se faisait sentir dans Rome où la peste jetait partout le deuil.

En recevant dans ses bras le corps de son fils, la Mère de Dieu dit une litanie de cent vingt vers, et remaudit Judas.

Et se comparant au nocher qui sombre dans la nuit: «Salve, ajouta-t-il pieusement, salve, maris stella!» Adressait-il ce fragment de litanie à la sainte Vierge ou à la paillasse?

1880, 90 millions. Je me suis permis de dire aussi au ministre des finances qu'un autre danger me semblait menacer la Serbie, celui de la dette publique, grossissant partout et toujours, grevant toutes les familles, ruinant surtout les campagnes et faisant plus de mal que les trois fléaux dont la litanie demande que le Seigneur nous délivre: la peste, la guerre et la famine.

C'était comme une litanie d'amour où la pauvre âme blessée épanchait son tourment.

ou l'on n'entend jamais la douce litanie des sources, rien que l'orgueilleux

-tu me faire réciter une litanie, ou récites

Et qua tous ceux qui pourroient cheminer tant sans que malades yroient à la procession chantant les sept psaumes de David avec la litanie en priant la dite Vierge qu'il luy pleut prier son cher Enfant qu'il eust pitié de nous.

Et que tous ceulx qui pourraient cheminer, tant sains que malades, yraient à la procession chantant les sept psaulmes de David avec la litanie, et priant la dicte vierge qu'il luy pleust prier son cher enfant qu'il eust pitié nous.

Leurs supplications montèrent plus ferventes vers la Vierge, dont le nom revenait toujours comme une litanie: Santa Maria... Leurs yeux se levaient au ciel, peut-être en l'espoir d'y voir paraître, en haut, à gauche ou à droite, comme au coin des tableaux votifs, la Vierge de Laghet, nimbée de soleil.

Dans le cloître, on chantait toujours la litanie attristante dominée par le nom de la Vierge: Santa Maria...

...» Cette litanie sublime des perfections et des droits divins du Dieu créateur se poursuit de strophe en strophe avec l'accent d'un Te

» C'est ce que nous apprend une sorte de litanie de reconnaissance, qui nous a été conservée sur le lambeau d'une tablette d'argile, laquelle faisait peut-être partie de la collection des poèmes cosmogoniques.

Cette litanie de la sottise est entremêlée cependant de vers plus poétiques qu'épigrammatiques, dans lesquels on aime à retrouver quelques aspirations nonchalantes d'Horace à la paix et à l'obscurité des champs.

une litanie de noms et d'oeuvres secondaires, et cependant impérissables, dignes d'être gravés sur la colonne de bronze qu'on élèverait à la gloire intellectuelle de l'Europe pensante, sont le témoignage de cette immortelle fécondité de l'Italie.

Ses lettres deviennent la lamentable litanie d'une irrémédiable lassitude.

Une dizaine de brahmanes en étoles et en mitres blanches ornées de feuilles d'or entrèrent alors dans les stalles voisines du trône et commencèrent un chant choral en sanscrit, bientôt suivi d'un chant pareil en birman: ce n'était, à proprement parler, qu'une litanie, ou énumération des dieux hindous, des sages et des créatures saintes dont on invoque la bénédiction et l'intercession en faveur du roi.

ta fâcheuse litanie troublerait la raison.....

Puis il se pencha sur l'endormie, et entama une litanie de caresses lentes de la plus grande délicatesse.

Tandis que la litanie se déroulait si mélancolique et si consolante, voici que l'aube d'une idée s'était levée sur cette âme meurtrie, qui allait grandir et l'illuminer tout entière.

l'ancien aumônier de l'hôpital français y prêche en castillan, puis les vieillards chantent des litanies et des cantiques avec l'accompagnement de l'orgue, tenu par un aveugle;

entre les feuillages frais, parmi la sourdine des bruits quelconques, voix grĂŞle, s'enfle le chant criard et doux, la monotone litanie, le fixe rhythme des lentes danses;

Je me campe en sentinelle, en attendant qu'il ait chanté sa litanie;

» Et comme une litanie

et le curé, flanqué de ses abbés, l'un long ainsi qu'un jour sans pain, l'autre épais, aplati, comme un pain sans levain, chantait, tous les dix pas, de sa basse profonde, un bout de litanie, mais sans se fatiguer, laissant chanter les autres, remuant les babines, et, les mains sur son ventre, il dormait en marchant

et il se le répète ainsi qu'une litanie, pour ne pas penser à autre chose, et aussi parce que le cerveau lui fait encore plus mal que jadis à New-York.

Elle possédait sur le bout du doigt la liste des amies de coeur de tous les souverains régnants, et, quand elle récitait cette litanie, on aurait pu croire qu'elle énumérait les saintes de son calendrier.

Mais il me semble que nous lui devons pourtant une soirée assez agréable, et que cette lecture a amené... Quoi! une litanie d'historiettes usées qu'on se décochait de part et d'autre, et qui ne disaient qu'une chose connue de toute éternité, c'est que l'homme et la femme sont deux bêtes très-malfaisantes.

si dans ma litanie

» Et cela jusqu'au moment où la femme fondit en larmes, et où sa litanie désolée s'éteignit dans l'étouffement de longs sanglots spasmodiques.

Aucune des lettres que j'avais pour Paris ne m'aurait absolument servi Ă  rien, ni les lettres de l'ambassadeur de France Ă  Vienne, ni l'intervention de l'ambassadeur de l'empereur Ă  Paris, ni les recommandations du ministre de Bruxelles, comte de Cobenzl, ni celles du prince de Conti, de la duchesse d'Aiguillon, ni toutes celles dont je pourrais faire une litanie!

On raconte à Venise que la première idée de cette cantilène délicieuse, qui dit si bien le bonheur de se revoir après une longue absence, est prise d'une litanie grecque;

Cependant le Moniteur prit la peine de répondre par une litanie de treize places qui étaient enlevées au duc.

La litanie commence.

Aussi c'était dans notre étuve roulante une litanie perpétuelle de: Jesus! que calor!

Il dit au commencement de la litanie qu'il avoit esté malade;

Cela montait comme un hymne d'amour, une ardente litanie, en progression passionnée.

L'inspiration reste toujours enfermée, cloîtrée en une étroite sphère, mais elle révèle une manière de sentir bien propre à Rodenbach et comme un besoin morbide de sangloter éternellement, sur le même ton, la même litanie navrante.

Ils chantent Ă  demi-voix et nous regardent sans interrompre leur litanie tranquille.

A cette hauteur, on n'entend plus rien de la litanie des bonzes, et le silence est si profond que l'on ose Ă  peine marcher.

Cette poésie en forme de litanie n'est pas d'ailleurs la seule dans la poésie provençale.

Je murmurais en une litanie: «Mon enfant!

Cette litanie rappelle la «confession des Quarante-deux Coulpes», mise par le Rituel funéraire dans la bouche du défunt, qui se présentait devant les quarante-deux juges de l'Amenti égyptien.

Maintenant que les péchés de Mada courent la brousse, emportés par le Bassava qu'on ne reverra plus, la morte a passé sainte, et l'assistance entonne la litanie de ses vertus: «Mada baisait le pied de son père, le genou de sa mère.

Seulement, quoiqu'on soit touché de la constance d'affection de Mathieu de Montmorency pour cette Béatrice, on est un peu lassé de cette éternelle litanie d'un prêcheur de trente ans qui termine chacune de ses lettres par un signe de croix sur un souvenir de femme.

litanie de la servitude qui demande plutôt le changement de maître que la liberté.

quant aux vieillards, qui d'un pas paresseux s'étaient traînés eux aussi au clair de lune, ils répétaient une litanie d'histoires de sorcières.

On commença par réciter une espèce de litanie qui comprenait la vie de Mahomet depuis sa naissance jusqu'à sa mort.

Il serait trop long et trop fastidieux de passer en revue cette vilaine litanie de noms figurés ou significatifs, que la corruption des moeurs romaines avait créés pour peindre les incroyables variétés de ces tristes instruments de Prostitution.

, disait une litanie, délivrez-nous de la fureur des Jutes.

la poésie devient une litanie interminable, intolérable, où les idées expliquées, développées et répétées à l'infini, sans un élan d'émotion ni un accent d'invention, coulent comme une eau claire et fade, et bercent de leurs rimes monotones le lecteur édifié et endormi.

Et l'évêque énumère d'autres meurtres commis par Clovis avec autant de calme que s'il récitait une litanie.

C'est une sorte de litanie avec le réponse

L'un d'eux {pg 240} qui sépare l'arêne des=> qui sépare l'arène des {pg 248} comment s'en débarasser=> comment s'en débarrasser {pg 252} ilôts reliés par trois cents=> îlots reliés par trois cents {pg 258} la Grèce aucienne=> la Grèce ancienne {pg 261} Elle fait entendre incessament=> Elle fait entendre incessamment {pg 263} de de ces petits=> de ces petits {pg 265} C'est une sorte de litanie avec le répons=>

C'est une sorte de litanie avec le réponse {pg 268} Des peintures murales réprésentent=>

les pifferari, joueurs de musette, ne sortaient plus des Abruzzes, et les Madones, aux coins des rues, n'entendaient plus de sérénades ni de litanies la nuit, aux pieds de leurs niches abandonnées.

Car ils m'avaient entendue, en s'approchant aux pas lents des boeufs, pendant que je jouais les dernières notes de ma litanie de douleur et d'amour, toute seule devant la niche du pont.

» Mais pas du tout, mon père et ma tante, je ne jouai point d'aubade, ni de litanie, ni de sérénade que d'autres musiciens ambulants pouvaient savoir jouer aussi bien que nous, et qui n'auraient rien appris de lui et de moi à Hyeronimo.

L'air finissait et recommençait par cinq ou six petits soupirs, l'un triste, l'autre gai, de manière que cela semblait ne rien signifier du tout, et que cependant cela faisait rêver, pleurer et se taire comme à l'Adoration devant le Saint-Sacrement, le soir, après les litanies, à la chapelle de San-Stefano, dans notre montagne, quand l'orgue joue de contentement dans le vague de l'air.

on lui récite sa litanie: «Comment pourrait-il être autre chose que le meilleur des maris, lui qui fut le plus soumis des fils, qui est le plus affectionné des frères, le plus fidèle des amis, et qui est bon par principe dans chacune des relations de la vie?

Ce fut ainsi que, Thomas de Saint-Jean ayant usurpé quelques terres appartenant au monastère de Saint-Michel, les moines firent contre lui une litanie qu'ils chantèrent publiquement, jusqu'à ce que l'usurpateur vînt se jeter à leurs pieds en renonçant à sa prise de possession illégitime.

Ce fut aussitĂ´t une interminable litanie, dans laquelle les affres de l'Ă©pouvante se mĂŞlaient aux souffrances de la faim.

- C'est fini la litanie, dit Ă  haute voix le gardien.

Il venait en ambassadeur, il le déclara après une interminable litanie de protestations.

maître Chicot, pourquoi cette longue et singulière litanie,