Inspirassion

Trouver le mot juste
[[pattern.intro.replace(',','')]]. En savoir plus
5607 exemples de phrases avec  me rappelle

5607 exemples de phrases avec me rappelle

Je me rappelle qu'étant apprenti dans la rôtisserie de l'Oie Royale, proche la porte Saint-Denis, mon patron, qui était en ce temps-là porte-bannière de la confrérie, comme je le suis aujourd'hui, me dit: "Je ne serai jamais cocu, ma femme est trop laide".

.' JE ME RAPPELLE DE.

un moi que j'y retrouve toujours, et dont le spectre me rappelle et m'obsède quand je suis ailleurs.

Je me rappelle qu'une fois, pendant ma visite à un certain beglerberg, on lui amena un coupable qui ne voulait pas avouer sa faute.

Je ne me rappelle pas mes paroles, mais je suis certaine de n'avoir pas dit un mot de cela.

Elle m'a dit de vous prévenir... attendez donc que je me rappelle bien ses paroles...

car je me rappelle que Segrais a dit à propos des épigrammes de Boileau contre Boyer: «Le pauvre M. Boyer n'a jamais offensé personne.

maintenant, je me rappelle que les journaux ont donné quelques bribes de votre histoire, et je vois que vous êtes victime d'une erreur.

Je me rappelle ensuite Mr Paterson, le fermier.

D'ailleurs, je ne me rappelle pas avoir dit cela.

Je me rappelle une description que j'avais lue dans les oeuvres du colonel Meadows Taylor, où il était question du secret des Thugs, de leur organisation, de leur foi implacable et de l'influence terrible que leur manie homicide exerce sur toutes les autres facultés mentales et morales.

Ne me rappelle pas que j'en ai dit autant chaque fois que je me suis senti amoureux.

Je regrette beaucoup, mon capitaine, dit-il, mais JE NE ME RAPPELLE PLUS L'AIR.

Alors, il se dit: ... Je ne me rappelle pas ce qu'il s'est dit, mais enfin ça lui a donné l'idée de découvrir l'Amérique.

Chopin joue d'un pauvre piano mayorquin qui me rappelle celui de Bouffé dans Pauvre Jacques.

Cela me rappelle la théorie de Scribe.

Je ne me rappelle pas... Avec personne, répliqua lord B***.

Je me souviens parfaitement d'avoir été marié, mais je ne me rappelle plus d'avoir été fiancé.

Je me rappelle une jeune femme qui avait une tête fine, longue et pâle.

... tu avais l'air d'un fou!» Je me rappelle.

décembreUne fable me rappelle toujours ces scènes d'animaux empaillés: un duel de grenouilles, une guenon à sa toilette,qui sont chez les naturalistes.

Ce n'est pas pour lui faire tort que je dis qu'elle est rousse... au contraire: car je me rappelle que ses cheveux étaient si fins, si brillants, si dorés, qu'ils allaient si bien à son teint blanc comme la neige et à ses yeux noirs, qu'en vérité on ne les aurait pas voulus autrement;

cette comparaison me rappelle cette mégère qui a trafiqué du corps et de l'âme de tant de créatures... De vulgaires dictons me viennent à l'esprit, une bague à un chat...

Je ne sais pourquoi, elle me rappelle Broussaille, une Broussaille pleine de dignité.

Je ne me rappelle plus ce que j'ai dit, ni comment j'ai parlé.

tombaient vaille que vaille Des faux cols sur les flots de jupes mal brossées Des accouchées masquées fêtaient leurs relevailles La ville cette nuit semblait un archipel Des femmes demandaient l'amour et la dulie Et sombre sombre fleuve je me rappelle Les ombres qui passaient n'étaient jamais jolies Je n'ai plus même pitié de moi

Je me rappelle d'avoir vu M. Henri Clay, redoutable antagoniste du général Jackson pour la présidence des États-Unis, parcourir le pays avec un vieux chapeau et un habit troué.

Et son trouble, appuyant la foi de vos discours, 1170 De tous ses attentats me rappelle le cours.

Je me rappelle surtoutquand des voix germaniques crièrent un nom de ville dont nous avons fait en français «Cologne»,je me rappelle les alignements infinis de lampes qui se répétèrent en traînées dans le Rhin.

Je me rappelle la visite que je fis là cette année même, en 1872, à mon camarade, nos courses au bord des étangs bleuâtres, et dans cette forêt profonde, ses confidences, avec son accent lorrain,il était de Lunéville,sous les branches, que remuait un vent aussi doux que nos rêves de ces temps-là.

Je me rappelle, entre autres, un article où il raillait le texte d'une affiche gouvernementale.

Depuis, bien des jours ont passé, et n'est-il pas étrange que la pensée de cette jeune fille, qui a promis d'être ma protectrice, me rappelle toujours au vif ce souvenir presque oublié?

Je me rappelle cependant que la lointaine perspective des vacances, après être restée longtemps immobile, semble enfin se rapprocher de nous;

Oui, je me rappelle même que je suis allé te consoler, et que je ne savais comment m'y prendre...

] Il se peut, mais je ne me rappelle pas, répondit froidement le chasseur.

mais, à la honte de ma mémoire, je vous en demande pardon, je ne me rappelle plus à qui elle a été écrite.

Je me rappelle bien leurs usages dans ces occasions.

Cela ressemble au déménagement de quelque gitaneou plutôt cela me rappelle certaine gravure d'un livre de fables que j'avais dans mon enfance: c'est tout à fait le même attirail et la longue guitare que la Cigale, ayant chanté tout l'été, portait sur son dos quand elle vint frapper chez la Fourmi sa voisine.

Certes oui, à présent, je me rappelle tous ces détails de votre enfance.

Pourtant, depuis que je suis toute petite, j'avais foi en elle, je n'ai jamais manqué de la prier, chaque matin de ma vie, aussi loin que je me rappelle.

votre présence me rappelle tant de choses: mon pauvre père... d'abord, et puis mes quinze ans...

Me voilà au vingtième chapitre de mon livre, et, si je me rappelle bien, aucune chose de ce genre n'a été dite jusqu'ici dans cette oeuvre appelée à faire ma gloire.

Je me rappelle la mansarde où fut écrit mon premier livre: c'était en 1840, hélas!

Voilà en substance ce que je me rappelle de cette circonstance: c'était je pense entre la Virginie et la Floride.

Cependant je me rappelle qu'étant en France, je voyais de jeunes gentilshommes tristes comme la nuit, et cela seulement par divertissement.

Quand je lui eus dit le contraire, je me rappelle que je la menai peu de jours après à la Comédie Française, où ma loge était assez éloignée du théâtre: «et ceux-là, maman, me dit-elle, sont-ils vivans?

Je me rappelle que le jour de mon départ la propriétaire ouvrit une armoire dans laquelle j'avais serré mon linge, et se mit à écrire mon nom sur toutes les planches;

je me rappelle qu'une Flamande, qu'il serait peu charitable de nommer, n'eut pas peur d'endosser un habit si peu favorable aux épaules plates, aux jambes grêles, aux bras décharnés.

Aujourd'hui encore je me rappelle de la sensation de volupté que j'ai éprouvée et qui dépassa toute mon attente.

cela me rappelle un médecin de Palissada, auquel une Indienne avait confié sa mâchoire.

Je ne me rappelle pas littéralement les paroles, mais voici le sens: «Charmant ruisseau dont le gazouillement m'assoupit pendant la chaleur du jour et où je fais rafraîchir le vin de Chiraz, tu ne murmureras plus ainsi, quand l'hiver sera venu et qu'il aura congelé et solidifié tes ondes babillardes.

Malgré ces circonstances et l'éloge qu'il a fait du breuvage écossais,lequel semble avoir trompé ses historiensje ne me rappelle pas pendant ces sept années, ni jusqu'à la fin de la période où il commença à devenir auteur, quand sa célébrité grandissante le jeta en de fréquentes sociétés, l'avoir jamais vu en état d'ivresse;

Cet incendie me rappelle avoir souvent entendu raconter que ma grand'mère, douée de ce qu'en Écosse on appelle the second sight, avait prédit ce nouveau malheur.

c'est cela, je me rappelle maintenant.

J'en ai mangé une fois, mais ne je ne me rappelle pas le goût.

Ce fait qui se passa en 1577, me rappelle un autre fait de l'histoire de Russie, tout moderne, puisqu'il est arrivé de nos jours.

Tout ce que je me rappelle, c'est que, quand le supplice eut pris fin, j'avais les mains et les genoux en sang.

, enfin le ciel près de vous me rappelle, Et secondant du moins mes plus tendres souhaits, Vous rend à mon amour plus belle que jamais.

Déjà j'en avais trouvé un que je croyais excellent, lorsqu'un coup de sifflet, parti à mes côtés, me réveille de ma méditation, et me rappelle à la prudence, au courage.

c'était un cerf qui avait causé cette excursion extraordinaire, et je me rappelle qu'on revint même sans l'avoir forcé.

En parlant de tableaux, je me rappelle en avoir vu un dans une maison à Londres, qu'on me fit particulièrement remarquer dans une assez belle collection.

Le ton de bonté et de familiarité avec lequel l'empereur me parla cette fois-là, me rappelle une autre circonstance que j'ai oublié de rapporter en son temps, et que je ne passerai point ici sous silence, la croyant de nature à faire juger des manières de Sa Majesté avec les personnes de son service, et particulièrement avec moi.

je me rappelle surtout deux lieues que nous fîmes sur une route taillée dans le roc un peu au dessus du torrent, dont les eaux grondaient au milieu des roches détachées.

Or les huissiers n'étaient nullement de son goût, et je me rappelle que nous fûmes obligés d'intervenir dans une petite affaire où il avait traité ces noirs plumitifs comme il n'est permis de le faire que dans les comédies.

je me rappelle les bons conseils de l'empereur Napoléon.

Je me rappelle tout!

» Quand je me rappelle aujourd'hui cette facilité d'entraînement pour un homme qui n'avait ni mon amitié, ni mon estime, je suis tentée de croire à tout ce qu'on rapporte des sorts jetés par les magiciens.

leur lecture me rappelle des pressentimens autrefois éprouvés;

J'étais si peu à moi, que je ne me rappelle pas même d'y avoir assisté.

Ne me rappelle pas mon malheur par le tien.

Et je m'en allais solitairement à pied, j'étais déjà sur le plan incliné qui descend au Lac des Lotus, quand quelqu'un me rappelle: Attendez-moi, j'irai vous reconduire un bout de chemin, ça me reposera! C'est le colonel Marchand, et nous voici cheminant ensemble, sur la blancheur du Pont de Marbre.

Je me rappelle une lecture des Abencérages faite chez madame de Ségur.

je me rappelle maintenant que nous avons accepté une invitation pour mercredi prochain.

je me rappelle seulement son fils aux cheveux blonds, qui, dans l'embrasure d'une croisée, souriant, exerçait un petit oiseau à se tenir immobile dans le creux de sa main, couché sur le dos, faisant le mort, comme un soldat de Champigny.

Pendant le jugement des ministres de Charles X, je me rappelle qu'un soir, où l'on était fort inquiet, le maréchal Gérard, qui n'a jamais manqué une lâcheté, établissait le danger qu'il y aurait pour le Roi de chercher à sauver monsieur de Polignac, Mademoiselle lui répondit d'un ton que je n'oublierai jamais: «Eh bien, maréchal, s'il le faut, nous y périrons.» Sa figure, ordinairement commune, était belle en ce moment.

Je me rappelle encore le cri soudain du parterre et sa joie d'avoir un prétexte pour siffler.

oui, cela me rappelle les baudriers et les colliers de faux or, dont ton aïeul, le grand Clovis, paya un jour ses complices, hi...

On disait que, quelques semaines auparavant, dans le voisinage de Sesto ou Cesto, je ne me rappelle pas lequel, ils avaient dépouillé des voyageurs de leur argent et de leurs effets, outre la peur qu'ils leur avaient faite d'être assassinés, et que de plus ils avaient envoyé une vingtaine de chevrotines dans les reins d'un courrier de M. Hope pendant qu'il s'enfuyait.

Job aime Otbert, un secret instinct, une indéfinissable tendresse, l'attirent vers lui: Vois-tu, ma Régina, cette noble figure Me rappelle un enfant, mon pauvre dernier-né Quand Dieu me le donna, je me crus pardonné.

Je me rappelle avoir vu M. Étienne à l'Opéra, un soir où l'on y jouait une terrible chose nommée le Rossignol, dont M. Lebrun (quelques-uns disent Mme Lebrun) a fait la musique, et dont lui, M. Étienne, confectionna le poëme.

Je me rappelle qu'un jour un Irlandais de mes amis, à qui je rendais visite, à Dublin, me dit: Quel dommage, madame, que vous n'ayez pas été ici le 12 juillet dernier.

que de souvenirs embaumés ce simple mot me rappelle!

Ceci me rappelle un traité d'harmonie composé dans un système fort ingénieux, disait-on, par un savant mathématicien.

ce qui me rappelle

Je me rappelle que lorsque nous fûmes égarées dans la prairie ce soir-là, par une pluie battante et glaciale, Jess ôta son châle et l'enroula sur moi, par-dessus le mien.

Il faudrait préparer leur logement à tous deux; mais je suis vieux, et je ne me rappelle plus guère ce qui plaît à un jeune homme.

Je ne me rappelle qu'avec effort les petits événemens de la veille, et la plupart des détails m'échappent même pour toujours.

Ce que je me rappelle parfaitement, c'est la croyance absolue que j'avais à la descente par le tuyau de la cheminée du petit père Noël, bon vieillard à barbe blanche qui, à l'heure de minuit, devait venir déposer dans mon petit soulier un cadeau que j'y trouverais à mon réveil.

Un détail que je me rappelle aussi, bien que depuis l'âge de quatre ans je ne sois jamais rentrée dans cet appartement, c'est que l'alcôve était un cabinet fermé par des portes à grillage de laiton sur un fond de toile verte.

J'ai beau faire, je ne me rappelle rien du tout.... LE GRAND-ANCÊTRE Écoute, le cas est grave....

Je me rappelle bien tout, répondit Lélia.

» J'aurais certainement oublié ce songe, si je n'avais pas remarqué par hasard, que les yeux de M. le marquis sont bleus, tandis que je me rappelle fort bien qu'il les avait du plus beau noir lorsqu'il a quitté le château.

J'ai encore des dégoûts et des révoltes, lorsque je me rappelle les longues journées que j'ai passées dans la chambre où râlait Camille.

je me rappelle ce piano, ces airs de tête, ce ton mélancolique interrompu par de grands éclats de rire.

et nous avons aussi deux discours sur la peine de mort, l'un contre, l'autre pour; et puis un éloge de Gresset, où il y avait cette belle phrase, que je me rappelle encore tout entière: "Oh!

Me rappelle cette phrase sublime de Michel Tournier dans « Petites proses » où il crie de colère et écrit : « Ce sont des âmes des morts du cimetière, depuis des siècles, elles attendent par milliers derrière le mur ».

Ça a mal fini si je me rappelle bien.

Ensuite sont venues des chansons de son répertoire, Rendez-vous, Reviens-moi, Si J'me rappelle.

Je me rappelle que, quand on allait déménager au Canada, ma mère m’a dit de choisir : prendre de l’argent ou ce collier.

Pendant une de ces sécheresses, que je me rappelle bien, car, me trouvant en voyage, j’avais été obligé de jeûner comme tout le monde, j’ai vu destituer ou renvoyer trois ou quatre préfets ou sous-préfets.