5172 phrases avec le mot me rappelle

Je me rappelle que la reine lui a reproché, d'étrange façon, de l'avoir entraînée au Pont de bois... Et le chevalier se mit à étudier sérieusement la jeune femme.

Je ne me rappelle pas bien ses preuves;

Je me rappelle le soir , place de l'Opéra, vers neuf heures, tous deux en frac de soirée, nous nous trouvâmes: je m'aperçus, avec un frisson de joie contenue, que nous avions en commun des préjugés, un vocabulaire et des dédains.

Et d'apprendre, tout d'un coup, qu'elle est morte, voilà que j'ai l'âme en deuil, et que je me sens plus seule que jamais... Et je me rappelle mon enfance avec une netteté singulière...

Je me rappelle le temps qu'il faisait ce jour-là;

Après un silence et une réflexion de quelques moments, Paula reprit: Oui, oui, maintenant je me rappelle la circonstance à laquelle vous faites allusion, et aussi une autre qui me disculpe entièrement et dont vous pourrez vous informer auprès de Frantz, en qui vous avez, je crois, toute confiance.

s'écrie mon père avec fureur, ne me rappelle pas ça;

je me rappelle...

je ne me rappelle pas ce qu'on m'a dit! A cela ajoutez une seule touche.

Je me rappelle que ce fut dans le fond d'une boite à bois que l'on découvrit un des volumes du Journal des Jésuites, le seul qui ait échappé au même usage.

je me rappelle ce que mes yeux ont vu, ce que mes oreilles ont entendu, et je me demande si c'est possible.

mais je ne puis le refuser à ton langage, qui me rappelle un monde je ne suis plus.

Des toasts insipides, des railleries mesquines, du bavardage vide sur des incidents futiles, des discussions interminables sur des petites questions de faits, un almanach ou un dictionnaire auraient tranché la question, tout cela relevé par une chanson quand on pouvait en avoir une, formait le fond de la vie conviviale telle que je me rappelle l'avoir vue dans ces villes, pendant ma jeunesse.

Je me rappelle que j’ai couché avec elle le jour de la démission de Mac-Mahon.

Je me rappelle que la princesse, qui ne dit rien, est partie en habits de ville et non de voyage.

puis-je me livrer, lorsque je me rappelle tout ce qui s'est passé, et lorsque je compare la circonstance actuelle avec toutes celles dont on n'a pas voulu profiter depuis plus de dix-huit mois

cependant je me rappelle encore tout ce que nous nous disions l'un à l'autre, toutes nos caresses, ses traits, mon inquiétude, mes insomnies, mes instances auprès de la servante de ma mère pour qu'elle lui écrivît de ma part;

Il me rappelle les bois et les cases nous passions quelques heures de bonheur;

Je me rappelle avoir vu M. Étienne à l'Opéra, un soir l'on y jouait une terrible chose nommée le Rossignol, dont M. Lebrun (quelques-uns disent Mme Lebrun) a fait la musique, et dont lui, M. Étienne, confectionna le poëme.

oui... oui... je me rappelle...

«Depuis que je suis à Weimar, je ne me rappelle pas que vous vous y soyez rendu.

Cela me rappelle l'histoire d'un usurier qui va au sermon,on prêchait précisément contre l'usure;notre homme est très touché, passe plusieurs fois sa manche sur ses yeux, et, le sermon fini, va féliciter le prédicateur:«Ah! mon père, que vous avez bien parlé,quelle joie!

» Le nom de Louis XVIII, qui m'est venu sous la plume, me rappelle 1815;j'avais alors sept ans, mais il logeait à la maison deux oncles,capitaines de cavalerie,qui avaient fait les guerres de l'empire,et on parlait beaucoup aux coins de la cheminée de famille.

Je me rappelle qu'elle m'a dit qu'après madame elle était la maîtresse de la maison.

Je me rappelle, moi, en quel style fleuri M. Clauzel racontait son désastre, et quelle délicieuse amplification des églogues de Virgile nous a value cette campagne si coûteuse en hommes et en argent.

5172 phrases avec le mot  me rappelle