Inspirassion

Trouver le mot juste
[[pattern.intro.replace(',','')]]. En savoir plus
4048 exemples de phrases avec  niais

4048 exemples de phrases avec niais

» * * * * * MÉDITATION XXI THÉRAPEUTIQUE DE L'AMOUR III LE PROCÉDÉ CASAL Je partis de chez le philosophe Sixte, étonné d'avoir trouvé, dans ce grand analyste, un côté....oserai-je le dire?un peu niais.

Elle n'eut pas de peine à le prendre, niais elle en eut un peu à le délivrer d'un brin de soie adroitement croisé sur son dos, et qui fixait sous l'aile gauche un très-petit sachet d'étoffe brune fort mince.

fit Diouloufait avec son rire niais.

Lamalou n'Ă©tait pas un niais.

dit avec un sourire niais Sampson Brass, qui, dans son profond affaissement, semblait réellement avoir changé de sexe avec sa soeur, et avoir fait passer dans Sarah les quelques étincelles de virilité qui avaient pu briller en lui, vous croyez cela: il est possible que vous le croyiez;

Je niais l'amour...

David que vous êtes niais!»

Est-ce que vous serez fâché si je vous dis quelque chose de bien niais, plus niais encore qu'à l'ordinaire?

Est-ce que vous serez fâché si je vous dis quelque chose de bien niais, plus niais encore qu'à l'ordinaire?

demanda le grand gaillard avec un rire niais.

l'arrĂŞta, et d'un air niais: Il n'y a rien pour boire, monsieur l'agent?

Mon garçon, tu es un niais;

je me lamentais nuit et jour, d'autant qu'on m'avait dit qu'il était le capitaine de la bande, et qu'il avait commis tant de vols que Hind, ou Whitney, ou le Fermier d'Or n'étaient que des niais auprès de lui; qu'il serait sûrement pendu, quand il ne dût pas rester d'autres hommes après lui dans le pays;

Après de longues négociations et des conférences répétées, la Porte repoussa également cette idée, offrant de placer les Maronites et les Druses sous l'autorité de deux caïmacans distincts et indépendants l'un de l'autre, niais tous deux musulmans.

je ne suis pas plus niais que lui, quoiqu'il soit plus savant que moi! Qui, lui?

La mienne est que vous êtes un niais, mon fils, et cela n'est point permis à un grand gaillard taillé comme vous l'êtes;

elle cherche qui, monsieur le niais, monsieur le puritain, monsieur de l'Amérique, oh! Et le petit vieillard mordit, non plus avec ses dents, mais avec ses gencives, le gant de daim gris qui eût enfermé deux mains comme la sienne.

Mais aussi elle donne de la vigueur à l'impotent, du courage au poltron, de l'habileté au niais.

Et je songe, en les dévisageant: comme nous sommes loin de ce peuple japonais, comme nous sommes de race dissemblable!... Il faut laisser passer ensuite plusieurs matelots anglais arrivés avant nous, bien pomponnés dans leurs vêtements de toile blanche, bien frais, bien gras, bien roses comme des bonshommes en sucre, qui posent avec des airs niais sur des fûts de colonnes.

R.La jalousie... mais, encore une fois, je n'Ă©tais ni assez amoureux, ni assez niais pour ĂŞtre jaloux de cette fille.

Ce niais de Brancas, pensait-il, va tresser lui-mĂŞme la corde qui le pendra.

Oui, dit Claudie en riant, mais quand ces personnages sont des niais ou des ennuyeux?

Pas si niais, par une nuit pareille, quand il pleuvait Ă  torrents, prĂŞter ma redingote! mais, si j'en avais eu deux, je les eusse mises l'une sur l'autre.

Tout cela avait été dit d'un ton leste, dégagé, rieur, qui était loin de rappeler l'accent traînard, aigu et niais du Saucisson-à-Pattes.

Alors, avançant d'un pas, il étendit la main à deux pieds au-dessus du parquet et avec un sourire niais qui dilatait sa large face, il débita respectueusement: Dire que je vous ai vue pas plus haute que ça, madame la comtesse. Et, après une petite pause: Pipart...

Limoëlan d'étouffer de rire et Gesril de dire en nasillant, avec son air moitié niais, moitié goguenard:

Limoëlan d'éclater de rire et Gesril de dire en nasillant avec un air moitié niais, moitié goguenard: «

, ne connaissant aussi Jacques Ferrand que de réputation, s'attendait à trouver en lui une sorte de tabellion, bonhomme ou ridicule, le vicomte se représentant toujours sous des dehors presque niais les hommes de probité proverbiale, dont Jacques Ferrand était, disait-on, le type achevé.

Paracelse n'Ă©tait qu'un niais;

lorsque l'huile manque, petit niais? Ce n'est pas toi qui en souffres, quand il faut en payer le prix.

Mais maintenant on vous regarde comme des esclaves, des niais, des ilotes;

Mais, à la seconde épreuve, il gagne, car il se dit en lui-même: «Le niais avait mis pair la première fois, et toute sa ruse ne va qu'à lui faire mettre impair à la seconde;

» L'autre cavalier écoutant: «Madame, c'est le valet qui, par ses gestes si niais et si naturels, excite la gaieté beaucoup plus que par les paroles de son rôle.

les autres Ă©taient des dupes et des niais.

Je ne parlerai pas du beau roman de moeurs ecclésiastiques où M. Francis Magnard concluait que «tous les prêtres sont des niais ou des intrigants»;

» L'enfant faisait ces réponses avec un sourire niais, enchanté d'être en scène devant des messieurs.

Un homme qui a le sentiment de sa valeur souffrira péniblement si, pour la constater, il a besoin de requérir l'appui des imbéciles ou des niais, qui sont une force comme toute majorité.

Pour faire comme eux, tout en trouvant cela un peu niais, j'Ă©crivais son nom en cryptographie sur mes couvertures de cahiers;

Ce ne serait pas si niais, cette appréciation!

Et maintenant, ajouta-t-il en se frottant une dernière fois les yeux et en se regardant dans la glace, dites-moi que vous ne me trouvez pas trop niais, et permettez-moi de revenir vous voir.

Je dois vous paraître bien niais, mais ce que je viens de voir m'a fait un mal affreux.

Le marquis lui montrait alors le personnage d'un rustre lourd, tranchant et importun, ou celui d'un pédant amer et désagréable, ou celui d'un niais décontenancé;

gras de boue, gras de fard, de blanc, de lie de vin, de sales quolibets, de grossières injures, de filles de joie, de mouchards ivres, de masques ignobles, de chevaux éreintés, d'imbéciles qui rient, de niais qui admirent, et d'oisifs qui s'ennuient.

Des troupiers flânaient, les mains ballantes, l'air doux et niais.

Je sentis que je devenais rouge et prenais mon air niais.

Le rire niais et finaud, avec l'observation intéressée et grossière de la vie, n'est-ce pas Sancho Pansa?

c'est une vraie bête, elle répond à tout ce qu'on lui dit par un oui et un non, accompagné d'un rire niais, qui fait mal au coeur.

Vais-je bouder la vie, ainsi qu'un grand niais, parce que je n'ai point d'elle tout ce que j'en voudrais?

il a l'air un peu niais, il va de-ci, de-là, sonnant du flageolet: il doit connaître bien le peuple des cabarets.

Les cuistres et les niais.

Il prétend qu'avec un spectacle vulgaire en tout point, on a jeté de la poudre aux yeux des niais...

Les cuistres et les niais.

Il n'avoit pourtant pas la mine d'un niais;

Un tel prétexte paraissait à M. de Talleyrand passablement singulier et, pour tout dire, même un peu niais.

Enfin un jeune homme de Paris, plutôt niais, nommé Lenormand, qui fut pendant toute la traversée notre souffre-douleur.

Encore moins sa résignation à faire «le petit frère de Manon,» le naïf et le niais, devant l'entreteneur qu'on veut plumer.

oui, brigand, jacobin, malandrin, J'ai disloqué ce grand niais d'alexandrin;

Je sais qu'ils le tenteront, ils le tentent même tous les jours, niais le génie de la patrie veille sur les patriotes.

J'ai connu grand nombre des niais d'alors que, depuis, la légende a faits terrifiants.

De bègue, sans doute parce que celui qui bégaie a l'air d'un niais, par l'effet de la difficulté qu'il éprouve pour s'exprimer.

on est bien niais, d'accord.

Comme conseil judiciaire, sa présence à Blaye était inutile, puisque aucune procédure ne devait être dirigée contre la princesse, et le gouvernement n'était pas assez niais pour le lui envoyer comme conseil politique.

Le sentiment des Allemands, trop dégagé des liens terrestres, et trop nourri d'imagination, tombe facilement dans ce que nous appelons en France le genre niais.

Et ce petit niais de Xilef qui se permettait de songer Ă  ma Mina et de vouloir me l'enlever

niais comme la chose s'est passée dans un hôtel public d'une rue très-fréquentée, il y a eu trop de témoins du contraire, et comme militaire, il n'a pas joué là un rôle très-belliqueux, même d'après l'avis des prêtres.

leur rôle c'est d'être plaisants, et si quelque niais est victime d'un bon tour, soyez sûr que c'est un savetier qui le lui a joué.

Ils décousent la doublure de ma veste, ils explorent les semelles de mes bottines, ils auscultent les murs de cette pièce, mais pas un n'aurait l'idée qu'Arsène Lupin soit assez niais pour choisir une cachette aussi facile.

à cette heure, au sein du luxe et des plaisirs... elle se moque du niais qui, pour elle, s'est réduit à la misère...Ursule est morte!!

Vous ĂŞtes un grand niais, Monsieur, dis-je Ă  mon valet de chambre, avec vos encriers de pierre Ă©ternelle... l'Ă©critoire de M. Dorat me suffisait.

la belle petite abbesse de Chelles lui promit ses prières et la duchesse de Berry lui dit qu'il était un niais sublime.

Gloire à Longchamp, aux niais qui y galopent, aux badauds qui les considèrent!

Les dix années antérieures à sa conversion avaient été faites à la ressemblance de toutes les années d'adolescent pauvre, niais, timide, ambitieux, mélancolique, misanthropique, épiphonémique et brutal.

Vous ĂŞtes des niais!

Toujours à la manière de Boswell, Las Cases raconte que Napoléon l'avait traité de niais, puis l'avait consolé en l'assurant que cette épithète de sa part était toujours un brevet d'honnêteté.

Il était bien niais, bien sot, qu'il ne s'était aperçu de rien!... Mille circonstances lui revenaient, qui eussent dû l'éclairer.

Mais les niais seuls se désolent sans agir, trouvant comme une imbécile consolation à répéter les éternels: «Si j'avais su!» des incapables et des lâches.

Eh bien!... ce niais vaniteux nous servira sans le savoir.

Mais aujourd'hui, il serait niais de discuter, de répondre, de se défendre, à propos d'art, quand cinquante sifflets d'omnibus écrasent tous les soirs une pièce que la salle veut écouter, quand une petite fraction des écoles couvre de la tyrannie de son goût et de la révolte de ses pudeurs les applaudissements des loges, de l'orchestre, des femmes de la société, des hommes du monde, du public élégant, intelligent et lettré de Paris.

C'est avec ce mot de cabale que les amis satisfont la politesse, que les auteurs consolent leur génie, et qu'enfin on fouette le dos des innocents assez niais, pour oser exprimer une opinion qui était la leur, en face d'une salle qui, ce soir-là, était toute aux soins empressés de l'amitié, aux benoîtes ferveurs de la sainte claque.

Ce niais m'a indiqué où trouver ce dont j'avais si impérieusement besoin...

Et Minet faisait le gros dos, je me baisse alors pour le caresser, et, niais que je suis!

Elle se heurta sur le seuil au corps raide et droit du grand Belge, qui lui dit d'un air niais et insolent: «Vous n'entrerez pas, madame;

les yeux doux, mais un peu égarés, et le visage assez niais.

que dévoué veut dire niais.

Ensuite, ce ne sera plus un niais solennel, tel que M. Barban-d'Avranchel, qui interrogera le sieur de Combelaine et le sire de Maumussy, et il faudra bien que le jardin de l'Élysée livre son secret... C'étaient là de trop brillantes perspectives pour que Raymond ne s'en défiât pas.

Le niais ne manque pas Ă  la troupe;

Son récit fut accueilli par un blâme si général, que le niais personnage comprit enfin la perte considérable qu'il venait de faire.

capitaine, me prenez-vous pour un niais?

indirects aux jeunes niais qui gâtent le costume des hommes en France à l'heure qu'il est.

Il suffit, pour tout gâter, d'un niais riche et jeune fraîchement arrivé de Londres.

jeunes filles maigres et chlorotiques regardant les passants d'un air niais;

il la contemplait avec un sourire niais, en essayant d'articuler quelques sons qui ressemblaient à un beuglement, puis il tira de sa poche un coq en pain d'épice, doré à la queue et aux ailes, et le lui offrit.

Je vous avoue que cette promenade pas à pas dans l'âme de l'évêque de Provence, quoique un peu longue, m'a fait beaucoup de bien au commencement, et que je ne l'ai pas trouvé aussi niais que l'on dit, parce qu'il est vraiment bon pour nous autres pauvres gens.

A vouloir se montrer fin, le commissaire en arrivait vraiment Ă  ĂŞtre niais.

Cette fois, du reste, l'occasion y prêtait, car, rien qu'à voir cette face de niais, il y avait cent à parier contre un que madame Poliveau, fatiguée de la vie en commun avec un tel mari, était allée, au loin, se créer une vie à part.

C'était à peu près la scène du niais au logis de la sorcière, dans les Pilules du Diable.

Comme un imbécile, j'ai cru aux bouches de proie et d'agonie, et, comme un niais, aux larges yeux de luxure d'un tas de petits êtres maladifs, alcooliques, cyniques, pratiques et solliciteurs.

Camille l'Ă©coutait, le regardait avec un Ă©tonnement de niais.

Dans une sorte d'«hallucination tragique», Gilles de Rais est victime de sa jobardise; c'est un niais et un naïf, mais un «naïf démoniaque».

Je n'affirmais ni ne niais.