Inspirassion

Trouver le mot juste
77 phrases avec le mot  palliatif

77 phrases avec le mot palliatif

Tous les subterfuges, tous les palliatifs, tous les mensonges ténébreux sous lesquels on avait voulu voiler ou défigurer les faits, ont été dissipés, et aujourd'hui ces faits sont établis d'une manière indéniable.

La fatigue est le meilleur palliatif de la douleur;

Il pille, il rançonne les Belges, et il se rend odieux au suprême degré parce qu'il couvre son brigandage de stupides palliatifs:

Mais c'Ă©tait lĂ  un bien faible palliatif pour un mal immense;

Mais ce n'était là qu'un médiocre palliatif.

Mais les plus clairvoyants considèrent que ce sont là des palliatifs plus que des remèdes.

Si nous embrassons cette opinion, tâchons de découvrir des remèdes ou du moins des palliatifs à nos maux;

il se place dans le temps, dans le réel, dans l'humanité telle qu'elle est, songeant aux «remèdes et aux palliatifs», non à la transformation radicale, à la métamorphose, et au vieillard jeté par morceaux dans la chaudière d'Eson.

C'Ă©tait un vague palliatif.

c'est un palliatif de notre ignorance, La théologie a usé de cet expédient autant pour le moins que la philosophie, et quelquefois elle s'y est compromise.

Les remèdes qu'il proposerait sont modestes, de simples palliatif

Le second ministère de M. de Richelieu, en essayant de s'interposer dans cette crise, et en le faisant avec une sincérité, avec un dévouement incontestables de la part de plusieurs d'entre, ses membres, ne put que retarder par des biais et mitiger par des palliatifs un résultat prévu.

elle n'y peut opposer que des palliatifs, et elle-mĂŞme alors elle le dirigeait vers l'ambition:

Tous ces palliatifs, toutes ces inhalations d'eau, je n'y crois pas...

Si bien qu'ayant ému de ses doléances la Faculté de Paris, l'une de nos sommités, pour se défaire de ses instances, lui avait conseillé le «lait humain» comme palliatif, sinon même comme sédatif.

tout au plus constituent-elles un palliatif, qui pourra prolonger pour un certain temps l'agonie du régime ottoman.

qu'ensuite, la première fois qu'ils s'assembleraient encore, on leur enverrait avant la séance des apothicaires avec des remèdes astringents, palliatifs, laxatifs, céphalalgiques, apophlegmatiques, acoustiques, etc..., selon la qualité du mal, et en réitérant toujours le même remède à chaque séance.

Vous ne voyez, dans mes moyens, que des palliatifs, des demi-mesures;

que sa politique avait une sorte de longanimité propre à triompher des revers, pour lesquels on lui voyait toujours des palliatifs en réserve.

Je jugeai le mal sans remède, mais susceptible de palliatifs par ma présence dans le conseil.

C'est lĂ  le but de tout troupier en route, et y arriver est le plus grand palliatif dans les circonstances.

En tout cela, il n'y a que des palliatifs, destinés à laisser subsister la grande iniquité sociale.

OĂą sont-ils donc, les palliatifs de notre incurable infortune?

Il n'a pas envisagé la poésie comme un simple accessoire, un palliatif de son dessein.

Il parlait distinctement,prenait sans aide quelques drogues palliatives,et, quand j'entrai dans la chambre, il était occupé à écrire quelques notes sur un agenda.

la honte provoquée par cet attachement aux choses terrestres, le désespoir de trouer une justification dialectique d'utilités n'ayant aucun caractère obligatoire ont engendré des solutions palliatives singulières et bâtardes.

C'est le palliatif imaginé à la foncière servitude qui institue l'homme geôlier de l'homme et rive sur lui d'innombrables écrous.

il la magnifiait en lui-même: il savait que le seul palliatif pour un être de son espèce, était de s'enorgueillir de son mal.

Ces secours n'étaient regardés par M. Laffitte que comme des palliatifs, ne décidant rien sur le fond des choses.

On a bien vite reconnu que ces propositions, ces projets, n'étaient que des palliatifs, des mesures impuissantes pour remédier au mal.

La plupart des autres liqueurs dont l'homme s'abreuve ne sont que des palliatifs, et s'il s'en était tenu à l'eau, on n'aurait jamais dit de lui qu'un de ses privilèges était de boire sans avoir soif.

La vente de leurs instruments de travail, de leur bétail maigre et fatigué, ne pouvait être qu'un palliatif.

Ne me parlez plus de drogues ni de palliatifs, Docteur, Ă  moins que vous puissiez m'en donner qui mettent pour toujours mon pauvre coeur au repos.

Il montrait l'impuissance des palliatifs, ajoutant ce mot solennel: «Que reste-t-il qui supplée?

On évite une partie des accidents causés sur l'économie animale par l'air désoxygéné en le faisant passer, au sortir du récipient de chauffe, sur des bassins remplis d'eau, mais ce moyen est un palliatif et on perd ainsi une partie de la chaleur.

mais, pris un certain temps, ces palliatifs deviennent sans effet, ou détruisent tellement l'organisation de l'estomac et la santé de ces prisonnières qu'il leur en survient des fleurs blanches, des défaillances, des oppressions et des douleurs internes pendant le peu de temps qu'il leur reste à vivre.

L'Assemblée Constituante avait commis deux fautes, auxquelles on avait paré, jusqu'à un certain point, au moyen des assignats, mais auxquelles il ne restait plus de palliatif, depuis la chute de ce papier-monnaie.

Ce qu'on y avoit ajouté de plus doux et de plus sensible fut regardé comme un appât pour amorcer l'obéissance, et comme un foible et vain palliatif à des actes de despotisme que le roi venoit exercer.

Secondement, j'ai dit hier que nous n'avions à choisir qu'entre deux systèmes: un système décidé et arrêté, et un système incertain, faible, qui ménage à chaque occasion les fauteurs du désordre, qui leur cherche des palliatifs et des excuses.

Il a prouvé que, sous ses couleurs véritables, sans déguisements et sans palliatifs, il causait autant de maux, pour le moins, que ce qu'on avait si absurdement désigné comme liberté.

Les douleurs ne perdirent rien de leur intensité, la chaleur et la sécheresse de la peau redoublèrent, le pouls fut très fébrile, les forces misérables: les bols nitrés, camphrés, tous les opiatiques ne furent que des palliatifs momentanés;

et alors s'est offert comme palliatif, comme moyen de diminuer cette influence, la translation au conseil municipal du droit de présentation d'un instituteur, ce qui était l'une des principales attributions du comité local.

M. le ministre nous a avoué, comme M. Étienne, en termes aussi précis, quoique plus brièvement, que le mal existait dans toute sa profondeur, si bien qu'il a voulu y chercher un palliatif. (Mouvements divers.)

et puisque l'on réclame un palliatif, nous pouvons, en rejetant l'article, rendre le remède inutile.

ils céderont de poste en poste, ils se perdront en explications, en palliatifs, en détours; et cette prétendue souveraineté du peuple, si terrible par les souvenirs de guerre qui s'attachent à son nom, se réduira, dans leurs propres mains, à n'être plus que la domination sûre et régulière des intérêts dominants en effet dans le nouvel ordre social.

tous ces palliatifs impuissants prouvent au moins que vous avez vous-mêmes senti toute la grandeur du mal que votre sagesse est destinée à extirper entièrement.

Quand de pareils projets pourraient réussir dans les circonstances actuelles, ce seraient toujours des palliatifs ruineux, peut-être même illégitimes, sans le concours des États que le roi voudrait convoquer, mais auxquels les ministres ne savent que proposer.

Ce n'Ă©tait lĂ  toutefois qu'un palliatif;

ils apportent chaque jour un palliatif au mal apparent;

Cela convenait d'ailleurs à l'esprit français, qui n'aime pas les doctrines absolues, qui veut des palliatifs à la loi, et qui croit volontiers qu'avec de l'esprit, un heureux tour, un bon sentiment, on peut tout se faire pardonner.

Si Napoléon laisse expédier la note identique, dont le texte lui est enfin parvenu, il n'y voit plus qu'un palliatif insuffisant, surtout dans les termes où elle a été rédigée par Alexandre.

Ces oeuvres sont palliatives et lénifiantes, mais elles inclinent naturellement à ménager l'effort des masses en vue de leur propre relèvement.

Je pris encore cette fois le dangereux parti des palliatifs, et pendant deux mois je parvins à si bien engourdir ma blessure au sein, que je me crus guérie radicalement.

Tant que les intelligences individuelles n'auront pas adhéré par un assentiment unanime à un certain nombre d'idées générales capables de former une doctrine sociale commune, on ne peut se dissimuler que l'état des nations restera, de toute nécessité, essentiellement révolutionnaire, malgré tous les palliatifs politiques qui pourront être adoptés, et ne comportera réellement que des institutions provisoires.

Mais toutes ces mesures n'Ă©taient que des palliatifs provisoires qui ne nous tiraient pas de dangers permanents.

Les contre-propositions transmises par Tchernitchef paraissaient d'inefficaces palliatifs.

Ils comprirent qu'un palliatif n'Ă©toit pas de saison.

Mais ce n'Ă©tait encore qu'un simple palliatif.

alors si l'on n'est pas bien sûr que l'offenseur se soumette aux lois de l'honneur chevaleresque, on a recours à un remède palliatif qui s'appelle l'avantage.

Cette méthode de traitement palliatif se base, au fond, sur la maxime suivante: 4°

Mais la création d'une aristocratie nouvelle n'était qu'un palliatif.

» Un autre jour Napoléon propose un remède, ou, du moins, un palliatif aux humeurs noires de Gourgaud, et il est probable que jamais traitement plus bizarre n'a été prescrit pour une maladie morale ou intellectuelle.

Cette affection cutanée ne paraissait guère laisser d'espoir de guérison, et le traitement consistait uniquement dans l'emploi de simples palliatifs: enveloppements humides, compresses, poudres adoucissantes telles que talc ou autres du même genre.

Deux de ces derniers furent renvoyés et remplacés par Gohier et Moulins; mais ce moyen ne fut qu'un très faible palliatif aux calamités sous lesquelles le pays allait succomber, et anarchie continua de l'agiter.

A la suite de ce décret, et comme pour adoucir tout ce qu'avaient d'acerbe de telles mesures, le régent publia une ordonnance d'amnistie, et rendit facultatif le paiement de l'impôt qui n'était pas légalement voté, mais ces palliatifs ne diminuèrent en rien l'irritation produite par ce coup d'État.

À tant de maux, il n'y avait qu'un palliatif: celui qui, à la mer, m'y faisait trouver le temps agréable, celui qui, à bord du Courageux, avait calmé mes premières angoisses;

cette plaie infâme, qui ronge plus ou moins le corps social, a trouvé dans la philosophie antique et dans la religion chrétienne un puissant palliatif, sinon un remède absolu, et à mesure que le peuple s'éclaire et s'améliore, le mal inévitable de la Prostitution diminue d'intensité et circonscrit, en quelque sorte, ses ravages.

» Mais bientôt on adoucit cette loi, et l'on inventa des palliatifs qui en dénaturèrent le vrai caractère: ainsi, la peine de mort fut remplacée par une amende de vingt drachmes, tandis que l'amende était de cent pour le vol ou le rapt d'une femme libre.

C'était un palliatif momentané et insuffisant

Le droit de visite est un palliatif momentané dont l'application cessera avec le mal qu'il doit prévenir;

Il n'est vraiment grave que quand un local arbitrairement choisi ne peut changer, comme la place où cette action est confinée mal à propos (voyez, aux vers 552 et suivants, le palliatif tiré de l'éloge des constructions nouvelles de Paris);

mais les 23 ans qui se trouvent en excès de la part des rois de Juda n'admettent pas de palliatifs.

Il fallait bien, en effet, prendre au moins quelques jours pour se décider à accomplir le sacrifice que la princesse paraissait désirer, ou du moins, pour l'éviter d'une manière convenable et par un palliatif suffisant.

Les deux ministres répliquèrent que Napoléon n'ajouterait pas foi à leur relation, qu'il la considérerait comme un palliatif inventé pour le calmer;

C'est en soulevant petit à petit le voile, c'est en renonçant aux palliatifs que nous préviendrons l'explosion que pourrait produire l'excès de mécontentement.

Une action grande et généreuse pouvait servir non pas de contre-poids, mais de palliatif à la trahison de l'amiral anglais;

un palliatif, non la guérison;