1698 phrases avec le mot si jamais

«Si jamais, pensa-t-il, le bon Dieu m'envoie une fortune semblable à la sienne, je tâcherai de l'employer plus charitablement et d'en faire profiter les autres.

mais si jamais mon amour peut s'avouer devant elle, il faut que mon honneur y soit aussi.

Que dira le roi Féroce, votre époux, si jamais il vous retrouve? Et comment me retrouverait-il, Passerose!

Si jamais je t'ai donné cette mamelle qui apaisait tes vagissements d'enfant, souviens-t'en, mon cher fils!

Si jamais j'ai les poumons faibles, je prendrai du cidre comme celui-là, qui n'a pas d'acide, qui sent l'aigre et le moisi.

si jamais Vers Syracuse et les abeilles et les vignes Tu retournes, suivant le vol vernal des cygnes, Cher hôte, informe-toi de celle que j'aimais.

Le vaisseau qui m'avait porté, et qui avait échoué sur ces côtes, était le premier vaisseau européen qu'on eût su en avoir approché, et le roi avait donné des ordres très précis pour que, si jamais il arrivait qu'un autre parût, il fût tiré à terre et mis avec tout l'équipage et les passagers sur un tombereau et apporté à Lorbrulgrud.

Tenez: si jamais celui-là est infidèle, vous le saurez tout de suite, car il se jettera dans la Seine du haut d'un pont, au lieu de rentrer chez lui, tant il se fera horreur!

dire on se demande si jamais poète fut plus industrieux.

Si jamais vous avez besoin d'un ami, comptez sur le baron de Charette.

Si jamais j'ai franchi d'un seul pas les bornes de l'honneur, si j'ai penché de ce côté en action ou en volonté, que les coeurs de tous ceux qui m'entendent s'endurcissent, et que mon plus proche parent s'écrie: Opprobre sur son tombeau! LÉONTES.Je n'ai jamais ouï dire encore qu'aucun de ces vices effrontés eût moins d'impudence pour nier ce qu'il avait fait que pour le commettre d'abord.

Et je vous promets que si jamais veillée fut joyeuse, ce fut celle-là.

Si jamais j'ai fait quelque chose de passable, ç'a été ces jours-là.

n'ais donc pas l'air si chagrin, je te promets que si jamais je suis forcé de recourir à quelqu'un, c'est toi qui recevras ma supplique.

Il demanda si jamais quelqu'un aveindrait ce qui se trouvait au fond d'un certain puits.

mais enfin j'ai parlé, vous savez tout... et si jamais j'ai pu blesser votre sensibilité, maintenant je crois que vous me pardonnerez.

et si jamais elle m'appartient, puisse sa vie entière n'être troublée par aucun nuage!

Et, si jamais l'instant arrivait,si le serpent dont les replis enveloppèrent tout ce que vous et les vôtres ont de plus cher et de plus précieux, se présentait assoupi devant vos pas;si lui seul vous séparait du bonheur;

Et si jamais leurs réclamations venaient à aboutir, le relèvement des prix de façon qui profiterait aux ouvrières libres, entraînerait du même coup une hausse des prix de vente, que les petits consommateurs ne pardonneraient jamais aux communautés.

Si jamais un amant fut dans l'extravagance, Il s'en peut bien vanter avec toute assurance.

«Si jamais je vais à Paris, je vous ferai demander pour vous voir.

si jamais il était en mon pouvoir de vous être utile à vous ou à vos amis, j'en serais bien charmé, et vous prie de disposer de mes services sans réserve. JOHN

Si jamais un fâcheux nous nuit par sa présence, Nous pourrons sous ces mots être d'intelligence; et dans une des scènes suivantes Cliton, se rappelant ces paroles, s'exprime ainsi à son tour: ....

Si jamais un homme lui tombait dans les griffes, à celle- , elle ne lui laisserait certainement pas un morceau de peau sur les os.

Je comptais le donner à notre évêque, si jamais il nous en était venu un qui eût un peu de votre manière de voir les hommes et les affaires.

1698 phrases avec le mot  si jamais