Inspirassion

Trouver le mot juste
3986 phrases avec le mot  solitaire

3986 phrases avec le mot solitaire

Le jardin côtoyait une ruelle solitaire non pavée et bordée de broussailles en attendant les maisons;

[Note 82: Le solitaire, mĂŞme seul, n'Ă©tait pas toujours seul.

Selon le président de Brosses, savant dijonnais, qui a visité l'Italie en 1739, «le tombeau de Virgile est tout solitaire dans un coin, au milieu d'une broussaille de lauriers dont le Pausilipe est farci, ce qui diminue un peu le prodige dont la nature avait honoré le prince des poètes en faisant croître un laurier sur son tombeau.

, les oeufs (où l'on choque, au plus fort, des oeufs durs et dorés), les échecs (où l'on crie «cheicchamat», quand le roi va être pris), l'arc (où on lâche douze flèches, en disant à la dernière: «Entre au coeur d'Omar!») Il ne se plaisait qu'aux entretiens de Yezid, ou solitaire.

CHAPITRE IV Ayant offert aux glaces magiques de sa chambre solitaire la joie nulle de son corps d'ange, Elade revêtit la robe amarante que lui imposaient l'ordre des choses et le règlement particulier de sa destinée, puis elle se coucha mélancolique sur des coussins brodés de songes.

Orme, vieux moine solitaire, tout chargé de nos péchés, orme en prière, le vent de la mer est plus salé que les larmes des Gomorrhéens, Ouvre au vent de la mer les crevasses de ta peau pécheresse, et souffre pour nous, Orme, corps flagellé, joie de mon triste coeur.

Oh! dit-elle, d'une voix qui me parut comme le son d'une source solitaire cachée dans une forêt, quelle est la joie, selon le monde, qui ne s'épuiseet ne se noie, par conséquent, elle-mêmedans sa propre satiété?

Je croyais rêver, j'avais peur de me réveiller dans la chambre numéro quarante-quatre, pour aller retrouver une table solitaire dans la salle à manger, avec un garçon impertinent.

Tout ce qui nous entourait Ă©tait triste, solitaire et sombre ce soir-lĂ .

«Nous croyons probable, reprit-il, maître Davy que voici et moi, qu'un jour elle dirigera vers Londres sa pauvre course égarée et solitaire.

Elle retint ses larmes qui recommençaient à couler, et, avançant vers M. Peggotty sa main tremblante, elle le toucha comme s'il possédait quelque vertu bienfaisante, puis elle s'éloigna sur la route solitaire.

je ne pouvais supporter ma sagesse solitaire;

Le cavalier solitaire allait toujours du mĂŞme pas, toujours Ă©gal, promenant Ă  travers les arbres un coup d'oeil du soleil Ă  l'ombre et de l'ombre au soleil, regardant autour de lui, sans doute, de moment en moment;

Toutefois, de la chambre solitaire d'une tourelle s'échappait un rayon de lumière.

Cette Botte était un établissement public situé à l'écart dans les champs, derrière l'hôpital des Enfants trouvés, lieu très solitaire à cette époque, et tout à fait désert après la brune.

Je plains ton abandon, ta douleur solitaire.

Ami, dit celui-ci, veux-tu dans la misère Vivre au dos escarpé de ce mont solitaire, Ou préférer le monde à tes tristes forêts?

Solitaire must be the noun (though certain critics have expressed the opinion that it is divine which is the noun).

Firstly, there is the masculine noun 'un solitaire,' and it is hard to see why there should not be a feminine, 'une solitaire.

Firstly, there is the masculine noun 'un solitaire,' and it is hard to see why there should not be a feminine, 'une solitaire.

Appauvri de l'espoir ôté, Je m'en reviens plus solitaire, Et cependant cette beauté, Que je crois si loin de la terre, Un laboureur insoucieux, Chaque soir à son foyer même, Pour l'admirer, l'a sous les yeux Dans la paysanne qu'il aime.

Fors l'amour, tout dans l'art semble à la femme vain: Le génie auprès d'elle est toujours solitaire.

Serais-je épouvanté de te laisser sous terre? Et navré de partir, sans pouvoir t'assister Dans la nuit formidable où tu gis solitaire, Penserais-je à fleurir l'ombre où tu dois rester? III Pourtant je ne sais rien, rien, pas même ton âge: Mes jours font suite au jour de ton dernier soupir, Les tiens n'ont-ils pas fait quelque immense passage Du temps qui court au temps qui n'a plus à courir?

Trois fois heureuses, celles qui peuvent maîtriser assez leur sang, pour supporter ce pèlerinage des vierges: mais plus heureuse est sur la terre la rose distillée que celle qui, se flétrissant sur son épine virginale, croît, vit, et meurt dans un bonheur solitaire.

autrement, la loi d'Athènes, que nous ne pouvons adoucir par aucun moyen, vous oblige à choisir entre la mort et la consécration à une vie solitaire.

Vous le voyez planté, et qui a pris racine au milieu de ses tulipes et devant la Solitaire: il ouvre de grands yeux, il frotte ses mains, il se baisse, il la voit

il la quitte pour l'Orientale, de là il va à la Veuve, il passe au Drap d'or, de celle-ci à l'Agathe, d'où il revient enfin à la Solitaire, où il se fixe, où il se lasse, où il s'assit, où il oublie de dîner: aussi est-elle nuancée, bordée, huilée, à pièces emportées;

Il évite une église déserte et solitaire, où il pourrait entendre deux messes de suite, le sermon, vêpres et complies, tout cela entre Dieu et lui, et sans que personne lui en sût gré: il aime la paroisse, il fréquente les temples où se fait un grand concours; on n'y manque point son coup, on y est vu.

35 (I) La religion est vraie, ou elle est fausse: si elle n'est qu'une vaine fiction, voilà, si l'on veut, soixante années perdues pour l'homme de bien, pour le chartreux ou le solitaire: ils ne courent pas un autre risque.

on pensa qu'il faisait au loin quelque promenade solitaire.

Je lis et relis le mémoire de Réaumur sur la Guêpe solitaire.

il croyait avoir sous les yeux la Guêpe solitaire de Réaumur lorsqu'en réalité son constructeur de tubes différait spécifiquement.

Et ainsi que lui-même a lutté, solitaire, pour obtenir une petite aisance et une protection contre les intempéries du monde, ses héros et héroïnes sont des solitaires qui essayent de vivre en dépit de la nature et des hommes.

Non, c'est trop exiger de ce coeur étranger à tous les intérêts du monde, solitaire au milieu des hommes, et qui souffre pourtant de l'isolement auquel il est condamné.

, qu'elle s'abandonnait, solitaire, à ses tristes rêveries, on vint lui annoncer la visite de deux soeurs de charité qui, bien que dans un costume bourgeois, étaient munies de toutes les attestations des chefs de leur ordre, et d'une lettre du curé de Saint-Sulpice.

Ce lieu parfaitement solitaire pendant les jours et les heures du travail des paysans, parut à Ellénore un charmant cabinet de lecture; mais la douce langueur qui s'empara d'elle en s'y reposant, l'avertit qu'il était dangereux d'y rêver.

Alors, dit l'auteur, on a vu naître cette coupable mélancolie qui s'engendre au milieu des passions, lorsque ces passions sans objet se consument d'elles-mêmes dans un coeur solitaire.

En ce qu'elle est solitaire, je l'aime beaucoup;

Je vais Ă  l'instant Ă  Saint-Luc: c'est lĂ  que dans une ferme solitaire demeure la triste Marianne;

Et, du reste, ces muettes contemplations de l'amour pur, ces extases divines du rêve solitaire, c'était bien plus la vie pour la sauvage Andrée que les fêtes lumineuses à Versailles, et la nécessité de se courber devant des rivales, et la crainte de laisser au grand jour échapper le secret enfermé dans son coeur.

Entendre sans s'irriter les paroles qu'Andrée avait prononcées, c'était un effort de patience et d'amitié qui toucha sensiblement la solitaire farouche.

J'embrasse avec bonheur la vie solitaire.

il simplifia ses dépenses autant que possible, et rendit sa vie aussi solitaire que celle d'un jeune lévite.

puis, haussant les épaules comme un homme qui s'aperçoit de l'emploi puéril de son temps et de son attention, il reprit en sifflant le cours de sa promenade solitaire.

de mystérieux ruisseaux, cachés sous la mousse, filtrent goutte à goutte le long des parois granitiques et s'y creusent parfois un bassin qui suffit à désaltérer la bécassine solitaire ou le vanneau à la voix mélancolique

En outre, on blâmait beaucoup dans le pays ses courses à cheval et son genre de vie solitaire.

Si seulement il ne faisait pas si sombre et si ce n'Ă©tait si solitaire!

C'est lĂ  que vivait mon solitaire, dans les murs d'un petit temple antique, il y a douze ans environ.

» Donc il parlait, il causait et il s'ennuyait, mon solitaire.

Mon solitaire m'accueillit avec une joie visible;

J'Ă©tais un solitaire dans le monde;

je jugeai plaisant de célébrer cette date en solitaire.

» Je quittai mon solitaire.

» Alors elle se mit brusquement à parler avec abondance, soulageant son coeur fermé, son pauvre coeur solitaire et broyé, vidant son chagrin, tout son chagrin maintenant devant ces hommes sévères qu'elle avait pris jusque-là pour des ennemis et des juges inflexibles.

Lorsqu’on eut mis les restes de la pauvre Manon dans le cercueil que la comtesse avait payé, car la vieille solitaire ne possédait que quelques hardes et un misérable mobilier, elles suivirent toutes les quatre le corps au petit cimetière.

elle aussi, peut-être, rêvait à sa forêt profonde et solitaire, et se disait qu’il y avait meilleur vivre que dans ce château opulent.

Ils avaient tous les deux le goût de la contrée un peu triste et solitaire où ils pouvaient faire beaucoup de bien.

XILe solitaire Ă  la caisse pleine d'or.

[Note 33: La difficulté de traduire en langue française la pensée japonaise a parfois amené quelques différences entre la traduction des titres des livres et romans, improvisée dans le travail du tête-à-tête et la traduction longtemps réfléchie du travail solitaire.] CATALOGUE DES LIVRES ET ALBUMS DE HOKOUSAÏ Livres jaunes.

le solitaire qu'il avait au doigt, son jabot, ses manchettes, et son chapeau à bras, tout annonçait que La Jeunesse avait regardé l'arrivée d'un convive au château comme un événement extraordinaire et qui exigeait qu'il déployât lui-même toute la magnificence et tout l'éclat de son service.

Ă€ quelques pas, on voyait une cabane pour l'ermite ou le prĂŞtre qui se consacrait au service de l'autel dans ce lieu solitaire.

Il prit le parti d'aller faire une promenade solitaire sur les bords du Cher au cours rapide, après avoir eu soin de demander à l'hôte quel chemin il pouvait suivre sans avoir à craindre que des trappes et des pièges apportassent à sa marche une interruption désagréable.

mais comme lui elle ne se retire pas solitaire: un cortège d'étoiles l'accompagne.

] Abandonné à moi-même pour la première fois, au lieu de me lier avec mes futurs camarades, je me renfermai dans mon instinct solitaire.

Le lendemain matin, lorsque je descendais dans la grand'salle, et qu'à travers les fenêtres je regardais la campagne inondée ou couverte de frimas, je n'apercevais que deux ou trois voyageurs sur la chaussée solitaire de l'étang: c'étaient nos hôtes chevauchant vers Rennes.

dans les bruyères armoricaines, elle n'était qu'une solitaire avantagée de beauté, de génie et de malheur.

je m'arrêtai à regarder les fenêtres fermées ou demi-brisées, le chardon qui croissait au pied des murs, les feuilles qui jonchaient le seuil des portes, et ce perron solitaire où j'avais vu si souvent mon père et ses fidèles serviteurs.

Ma vie solitaire Ă  Paris.

Saint Basile veut que le milieu de la nuit soit pour le solitaire ce que le matin est pour les autres, afin de profiter du silence de la nature.

Je dînai solitaire, je me couchai triste.

C'est que je suis sûr qu'au milieu d'un bonheur solitaire, concentrée dans une existence dépouillée de tout faste, peu à peu tu oublieras cet odieux passé, qui t'est surtout pénible parce qu'il contraste amèrement avec les cérémonieux hommages dont à chaque instant tu es entourée.

je pleurais, je soupirais, je désirais un bonheur dont je n'avais pas d'idée, et dont je sentais pourtant la privation...» C'est ce chemineau qui écrira les paysages et les morceaux lyriques de la Nouvelle Héloïse, et les Rêveries d'un promeneur solitaire.

Puis, il se peut que la première de ses infirmités ait contribué à son goût de la solitude et notamment de la promenade à pied, et de la promenade solitaire, et de la promenade dans la campagne et dans les bois, où l'on n'est gêné par personne, où l'on peut s'arrêter quand on veut.

, agissant, répandu comme le vôtre, en communion constante avec tout et avec tous, si fort en possession de la vie et toujours jeté au milieu des choses, a-t-il pu prendre en gré une pensée recueillie, lente et solitaire comme la mienne?

Il a des visions, des hallucinations de solitaire.

mais j'ai droit de parler des mâles coutumes de l'armée, où les fatigues et les ennuis ne me furent point épargnés, et qui trempèrent mon âme dans une patience à toute épreuve en lui faisant rejeter ses forces dans le recueillement solitaire et l'étude.

cette phrase, par exemple: Il voyait se développer, à droite et à gauche, avec une courbe gracieuse, la rue Notre-Dame-des-Champs, une des plus paisibles du quartier du Luxembourg, une rue alors à peine bâtie à moitié, où des branches d'arbres dépassaient les clôtures en planches des jardins, et si tranquille, si silencieuse, que le passant solitaire y entendait chanter les oiseaux en cage.

La philosophie de M. Henry Laujol se montre mieux encore aujourd'hui dans cette remarquable étude où il s'efforce de confondre l'orgueil solitaire du poète, et d'instruire les princes de l'esprit à ne mépriser personne.

Car, en ce temps-là, un vieillard pauvre, infirme, solitaire et mélancolique avait changé les âmes;

Philosophe, solitaire et demi-dieu rustique, Auguste Vacquerie est un peu tout cela.

G. Legere, Tousjours plein d'amoureux soucy, Qui me rend solitaire icy, Ou tout plaisir m'est interdict.

Quelques voisins agréables animaient un peu cette vie solitaire.

LA VIE SOLITAIRE

«Voici trois mois, écrit-il en juin à Virieu, que mon genre de vie est le même absolument: travail, lecture, correspondance et petite promenade solitaire entre les huit ou neuf heures[160].» Un tel régime finit pas fâcheusement influer sur ses nerfs;

Que di-je, je me trompe, en ce lieu solitaire, L'homme juste a dequoy à soy-méme complaire, Et admirer de Dieu la haute Majesté, S'il en veut contempler l'agreable beauté Car qu'on aille rodant toute la terre ronde, Et qu'on furette tous les cachotz du monde, On ne trouvera rien si beau, ne si parfait Que l'aspect de ce lieu ne passe d'un long trait.

Car c'est Ă  grand regret, & je ne le puis taire, Que je quitte ce lieu, quoy qu'assez solitaire.

Le cygne choisi et poursuivi par Damayanti, tantôt feint de se laisser prendre, tantôt échappe aux mains qui effleurent déjà ses ailes frissonnantes, tantôt ralentit et tantôt précipite ses pieds sur l'herbe, jusqu'à ce qu'il ait entraîné, par un espoir toujours renaissant et toujours déçu, Damayanti dans la profondeur d'un bois solitaire.

Il y découvre un bocage sacré qui abritait l'ermitage d'un saint vieillard solitaire nommé Canoua, célèbre, dans toutes les Indes, par sa sagesse, son don de prophétie et son ascétisme.

,» dit le poëte, «descend sur la terre, s'arrête non loin de l'antre du solitaire, et, feignant de se croire seule, danse sur une pelouse élevée d'où elle pouvait être aperçue de lui.

Le solitaire succombe, il aime la divinité cachée sous les traits de la danseuse céleste;

Là où vous apercevez ce pieux solitaire, fixant, dans une immobilité parfaite, le disque radieux du soleil;

Saint Goustan, solitaire, VIIe siècle (28 novembre), est le patron d'Auray, d'Hoedic, de Saint-Gildas de Ruys. XIII

c'est le pieux solitaire que saint Malo rencontra sur le bord de la mer en débarquant dans notre pays;

Il vivait, comme un solitaire, dans la terre j'osai entrevoir le plus grand des bonheurs à la croisée de votre pavillon, j'avais déjà passé dessous du coeur et des sens que je trouvais auprès de Matilde tout à mes yeux.

Cependant, lorsqu'après le départ de ses hôtes, l'abbé Renaud se fut assis devant sa petite table solitaire, sur laquelle fumait un pigeon des plus maigres, flanqué d'un triste coulis d'épinards, il sentit un moment, il était homme! le coeur et l'appétit lui manquer à la fois.

Je voyais qu'il me savait gré d'avoir quitté mon genre de vie solitaire.

j'allai tout près de là dans un jardin solitaire, et je m'étendis sous un laurier: déjà sensible aux douces émotions, je laissais venir sur ma tête les rayons du soleil, qui allait se coucher dans la mer;

Le silence de la nuit et de ces eaux enchaînées me faisait entendre chaque pas des chevaux et laissait arriver jusqu'à moi le bruit des sonnettes d'autres chevaux de paysans qui regagnaient les hameaux, et auquel se mêlaient de temps en temps la voix rauque et solitaire de quelques loups de la forêt voisine;

nos portraits, que personne ne connaît plus, s'effacent;et notre nom s'oublie;et notre génération achève de passer... Je m'en vais lentement, par la petite rue délabrée et déserte. À quelques pas de là, je reprends mon cheval, qu'un enfant promenait en rond autour d'une place solitaire.

Depuis l'aube, les chiens donnaient sur un solitaire;