Inspirassion

Trouver le mot juste
93 phrases avec le mot  voleter

93 phrases avec le mot voleter

De temps en temps, l'aiguille de Marguerite s'arrĂŞtait de voleter comme une mince flamme bleue tenue en laisse.

il voletait Ă©perdu, montait au plafond, renversait tout, et par la fenĂŞtre allait barboter dans le jardin;

Un perroquet voletait d'un toit Ă  l'autre.

rappelez-vous...» et sur ses mains et se communiquant à tout son être, elle sent de nouveau voleter, courir ces bouleversantes flammes en ondes.

Une douzaine de hiboux effarés se mirent à voleter. Qui êtes-vous? s'écria l'astrologue qui se mit à parcourir à grands pas le plancher à demi pourri.

Il a bien dû sourire en voyant la jeune âme de la petite Ethel voleter jusque devant ce dieu ou cette goule de chez vous.

Dans le réfectoire, immense pièce où les tables étaient encore dressées, Roland vit voleter cinq ou six

sans voleter, siége encoresiége encore sur le buste pallide de Pallas, juste au-dessus de la porte de ma chambre, et ses yeux ont toute la semblance des yeux d'un démon qui rêve, et la lumière de la lampe, ruisselant sur lui, projette son ombre à terre: et mon âme, de cette ombre qui gît flottante à terre, ne s'élèverajamais

celle des lourdauds, mais celle des âmes nuancées qui volettent bien au-dessus du vallon banal... Qui ne sont pas traditionnelles, enfin! Précisément!

Et une mouette égarée, jetant sa clameur irritée, voleté comme une soudaine tombée de neige sous le ciel d'un gris morne.

Alors l'Hirondelle avait voleté autour de lui, effleurant l'eau de ses ailes et y traçant des sillages d'argent.

disait un papillon qui voletait Ă  la poursuite d'un rayon de soleil.

Car votre nappe est mise, et prêt est le festin!» Et vous voyez d'ici le pinson, la fauvette, Le menu roitelet voleter à l'appel.....

Il y avait là de quoi tenter un chasseur, car tout un monde d'oiseaux aquatiques voletait entre ces hautes touffes agitées par le courant.

Et l'on voit voleter la chauve-souris sombre.

La fenêtre, garnie de barreaux comme toutes les autres qui donnaient sur la pleine mer, était, du reste, grande ouverte et une brise légère faisait voleter l'étoffe que l'on avait tirée sur une tringle au-dessus d'une «penderie» qui garnissait un côté de la muraille.

Quand le soleil aura plus de force, nous verrons mollement voleter d'une touffe fleurie à l'autre un superbe Papillon à ailes blanches avec quatre taches d'un rouge carmin vif, cerclées de noir.

À peine peut-il, le malheureux, voleter d'un mûrier à l'autre, où il halète dans l'épaisseur de la feuillée, à demi étouffé de gras fondu, victime de son amour du charançon.

Une bande de corbeaux s'éleva du bord de la rivière au bruit de cette double détonation, et se mit à voleter de tous côtés.

Annonces flamboyantes, au-dessous desquelles volettent dans la nuit, pareils à des ailes grises de chauve-souris, les lambeaux de papier poudreux et pourri des affiches des dernières représentations, qui furent.

maisons aux carreaux cassés, d'où volettent, au dehors, des lambeaux de petits rideaux, tout grippés par la pluie.

L'une d'elles pressait le soufflet: la poussière blanche voletait autour du visage de la Marquise qui tenait un cornet devant ses yeux.

il laissa aller son homme devant lui, sachant qu'il le tenait, mais désirant reculer le plus possible le moment de l'arrêter, heureux de le sentir pris et de le voir libre, le couvant du regard avec cette volupté de l'araignée qui laisse voleter la mouche et du chat qui laisse courir la souris.

Rien n'était plus morne que de la voir s'ébattre et pour ainsi dire voleter dans la chambre avec des mouvements d'oiseau que le jour effare, ou qui a l'aile cassée.

le père voletait, s'en allait, puis revenait, rapportant dans son bec de la nourriture et des baisers.

C'était la première fois que l'âme de Reine voletait si près de sa bouche;

Miss Sharp fit voleter vers moi un regard qui s'abattit avec compassion sur le mien.

L'évêque faisait voleter son regard du duc à l'abbé d'Altenbourg, sans le poser ni sur celui-ci, ni sur celui-là.

Que le marquis s'amuse donc à voleter avec son appareil au-dessus des haras de notre cousin le prince Muret, je n'y vois nul inconvénient.

, les mains jointes en un instinctif sentiment de crainte, se turent, regardant voleter les moineaux.

Dans le jardin, les papillons voltigent autour de cette robe, et un petit pierrot qu'on a eu, un moment, dans la cuisine, voletait toujours autour de cette robe, dans les plis de laquelle il aimait Ă  se fourrer, comme dans une touffe de fleurs.

Les frelons voleurs parcourent avec défiance les travaux abandonnés, et les tristes habitantes du logis, desséchées, flasques, vieillies, se traînent lentement, sans force et sans désirs, n'ayant plus qu'une étincelle de vie, tandis que des mouches, des bourdons et des papillons viennent voleter et se heurter contre la ruche ravagée.

, la demeure n'étant pas la même, ce sont les Ammophiles, que je vois voleter, l'une au printemps, les autres en automne, sur les allées du jardin et parmi les gazons, à la recherche de quelque chenille;

Une moitié des abeilles se montre assez paresseuse, volette un peu, se laisse aller à terre, semble reprendre ses esprits, puis part.

Ensuite les enfants deviennent grands, et... c'est une grande tâche d'essayer de réunir la famille autour de soi, au moins une fois l'an, lorsque les ailes ont poussé aux oisillons et leur ont permis de voleter hors du nid! Cette année est la première que je vais commencer, depuis plus de vingt ans, sans avoir ma nichée autour de moi!

Enfin ils se relevèrent, ils savaient un peu voleter, et les deux aînés, se sentant le désir de voir le monde, laissèrent le nid au plus jeune.

Au milieu de tous ces appareils différents voletait sans bruit un hibou effrayé, qui, chaque fois qu'il se posait, faisait luire ses yeux comme deux charbons ardents, et claquer son bec en signe de terreur;

Ainsi que dedans le pré, D'un vert émail diapré, On voit que la blonde avette Sur les belles fleurs volette, Pillant la manne du ciel, Dont elle forme son miel;

Une rose, qui voletait, fut happée au passage par Ruben.

Leur teint jaune, leurs coques grises, les rubans violets de leurs chapeaux, vire-voletèrent comme deux papillons levés soudain d'une même fleur.

l'un en retombant à faux avait bâillé et laissé échapper une image et des petits papiers du Saint-Rosaire qui se mirent à voleter;

la petite mouche d'or, qui, après avoir voleté autour de l'enfant comme pour le féliciter, était enfin venue se poser sur sa petite main.

quand le futur conseiller général eut allumé sa pipe, au lieu d'incliner la conversation vers les ambitions politiques, je la laissai voleter sur la béatitude que me causait un si bon dîner:

Et, souvent, durant les quelques minutes de béatitude qui suivent un exercice agréable ou passionnant, il laissait voleter son imagination vers des souvenirs chéris, sans songer à mal, assurément, en présence des trois jeunes filles;

En aucun des bruits ne se reconnaissait le bruit d'une créature, si ce n'est que de la prairie lointaine arrivait le mugissement d'une vache qui avait perdu son veau, et qu'une chouette blanche voletait près des rebords du toit, jetant son cri sauvage, pareil à la raillerie d'un éclat de rire maintenant silencieux.

Sa guitare voletait près de lui comme un faucon privé, lui-même bondissait comme un crapaud, et le vent d'est dans la nuit claire battait des ailes comme mille compagnies de perdreaux.

Sans relever cette manifestation de mauvaise humeur, les Terriens se mirent en marche, sous la conduite d'Aotahâ qui voletait doucement à côté d'eux.

Vinteuil sentit que son amie piquait un baiser, elle poussa un petit cri, s’échappa, et elles se poursuivirent en sautant, faisant voleter leurs larges manches comme des ailes et gloussant et piaillant comme des oiseaux amoureux.

Le matin, je suis étonné d'en voir une dans ma cabine qui voletait contre la vitre pour recouvrer sa liberté.

il voletait Ă©perdu, montait au plafond, renversait tout, et par la fenĂŞtre allait barboter dans le jardin;

voletèrent jusqu'aux chercheurs, inventeurs, petites mains tricoteuses du html & autres entoileurs de 'Projet En Cours'.

Quand la chauve-souris voletait au-dessus de nous, ces dames ramenaient leurs Ă©paules en avant.

Une chauve-souris indécise voletait quelques minutes encore, attendrissante dans la désuétude cendreuse.

La chanson de Burns est l'alouette, quand on la voit encore voleter au-dessus des blés.

Et, perçant le concert des voix et des hautbois, la petite voix grêle de ma Glodie montait, voletait et piaillait, piaillait comme un moineau.

Après cela, un de ces silences d'après-midi d'été, caressants comme un bain, de ces silences jamais vides, mais qui portent en suspension, il semble, d'étranges et mous objets légers dont le frôlement est bon comme des sourires ou des baisers qui voletteraient, par impossible, dans l'ombre artificielle.

En passant par des allées obstruées par des arbustes, on marcha sur de fines branches sèches qui craquaient et l'on dérangea des oiseaux qui voletèrent quasi sans bruit;

Puis, relevant la tĂŞte vers un insecte qui voletait autour de sa chevelure, il vit la petite Ă©glise et pensa: Dieu.

Un pigeon de ce poids que j'ai eu occasion d'examiner fréquemment à mes pieds, que j'ai pesé et mesuré, avait l'habitude de voleter à 0{m},70 environ au-dessus du sol, je ne sais pourquoi;

Il se hasarde Ă  voleter pourtant au risque des culbutes.

Puis, vous la voyez voleter; il regarde, agite ses ailes...

Elle voletait, svelte et charmante;

Nous pouvions le voir Ă  notre aise, ou voleter en famille, ou soutenir des duels de chant avec un orgueilleux voisin, qui parfois venait le braver.

Le malheureux rossignol voletait toujours d'un air d'effroi, et rien ne le rassurait.

Auparavant, mon voisin des toits perdait ses journées à voleter sur le peuplier du jardin, et à gazouiller le long des gouttières.

en vain l'oisillon infirme l'a appelée par des petits cris plaintifs, la mauvaise mère passait en chantant et voletait avec mille coquetteries.

Marie-Louise n'est jamais venue, mais les colombes et leur ruban bleu volettent toujours.

Pendant le discours de la jeune fille, on distinguait dans l'allée de magnolias qui menait au palais royal la course trébuchante et falote d'une petite vieille qui portait ses jupes et voletait comme une sauterelle.

Puis, son rapide examen terminé, elle se rapprocha des portières entre-bâillées qui lui permettaient d'entrevoir son public dont elle entendait voleter les propos.

Tandis que l'abdomen gît inerte sur le solet vraiment on ne saurait lui reprocher son inertie, puisqu'il n'a rien qui puisse lui servir d'organe de locomotionle reste du corps, formé de la tête, du thorax, des ailes et des pattes, va voleter de droite et de gauche comme si rien ne s'était passé.

Bahorel bondissait entre les ailes de sa redingote verte, tel un gros oiseau qui eût voleté.

il y a les familiers, les effrontés qui volettent autour de sa poche et viennent happer la pâture au bout de ses doigts;

Un joli soleil dore, à travers les hautes coupoles de verre où les moineaux volettent et piaillent, le sable jaune de la piste, fait briller les ors des tentures et les feuilles des petits orangers bien alignés, en bouquets tout neufs, autour des «obstacles».

La draperie voletait jusqu'aux pieds, nuageuse et perdue, dessinant ce beau corps, le caressant avec des ondulations de vagues.

Je me rappelle heureusement qu'étant gamin j'avais acquis une certaine adresse à la fronde, et même, autour de ce souvenir, volettent ceux de très nombreuses remontrances familiales...

Lorsque, après plusieurs journées assez froides pour empêcher les abeilles de sortir, survient un beau soleil, on voit, au moment le plus chaud du jour, un véritable nuage d'abeilles, surtout si la colonie est populeuse, voleter en tourbillonnant devant la ruche.

que travaillent les Mégachiles,on n'aura pas longtemps à attendre pour voir venir une de ces abeilles qui, après avoir un instant voleté autour du rosier, se pose sur une de ses feuilles, puis, avec une vitesse et une habileté qui surprennent, y découpe un morceau et l'emporte.

Elle se met à voler au-dessus de sa demeure bouleversée, se pose un instant auprès, puis s'en va voleter à plusieurs mètres, revient encore, recommence ses vaines recherches;

On ne voit plus que quelques mâles voleter deçà et delà.

On les voit souvent voleter sur les mĂŞmes talus, visiter les mĂŞmes fleurs que leurs hĂ´tes;

Si douces étaient pourtant les chansons de ces fauvettes qui venaient voleter sur le champ de mort de ses espérances et moduler les concerts passés de son premier amour, qu'il n'avait pas le courage de les chasser.

Les poussins se réfugient sous l'aile de leurs mères, les chiens demandent protection à leurs maîtres, les troupeaux abandonnent leurs pâturages et cherchent à rentrer, les abeilles cessent leurs bourdonnements et reviennent inquiètes à la ruche, les chauves-souris sortent et volettent.

Lalie Spring avait allumé une cigarette, et la fumée bleuâtre voletait autour de ses fins cheveux blonds, en atténuait l'éclat métallique, faisait penser à ces suprêmes lueurs d'or qui transparaissent dans la cendre vaporisée du crépuscule... Elle s'accouda sur ses genoux, le menton dans la main, en une pose de songerie, murmura: Triste, pas?

on aperçoit, entre les rideaux blancs des fenêtres flottant au souffle des bois, quelques charmantes têtes de jeunes filles, ou de beaux enfants qui regardent les pigeons fuyards ou les hirondelles voleter autour des corniches, dans les rayons transparents du jour.

le père voletait, s'en allait, puis revenait, rapportant dans son bec de la nourriture et des baisers.

Dans l'amplitude et le silence du vaste Rhône les hommes somnolant, la caravane sous le soleil d'été remontait lentement, avec, de loin en loin, quelque mouette qui voletait sur le travers du fleuve.

Nous avons vu voleter la malheureuse Prosopis, qui porte en silence dans ce vaste univers plein de forces effrayantes son petit destin solitaire.

on voyait les habitants sortir des maisons, s'agiter, voleter comme des abeilles en rumeur autour d'une ruche.

qui, en faisant voleter la robbe, monstroit toujours quelque chose agréable à la veuë, dont j'en ay veu plusieurs s'y perdre et s'en ravir entr'eux-mesmes.

comprendras donc qu'étant si peu alerte, ce puissant empereur ne puisse, comme ses filles, voleter à une friande picorée, ni plus ni moins qu'oiselets en plein verger, qui s'en vont becquetant amoureusement, ici, une cerise vermeille, là, une pomme empourprée, ailleurs, une grappe de raisin doré.

Une fois, dans mon troupeau, une bergeronnette, qui est un oiseau ami des bergers, voletait...

Quatre colombes captives, baignées dans quatre parfums, voletèrent au dessus de nous en silence.

Il voletait au-dessus comme un énorme scarabée, lui qui aurait pu être un gigantesque oiseau de proie.