Inspirassion

Trouver le mot juste
16 verbes à utiliser avant  explosif

16 verbes à utiliser avant explosif

Que le capitaine Nicholl eût inventé un explosif d’une telle puissance, qu’il eût trouvé cette méli-mélonite, d’une expansion trois ou quatre mille fois plus grande que celle des plus violents explosifs de guerre, et cinq mille six cents fois plus forte que cette bonne vieille poudre à canon de nos ancêtres, c’était déjà fort étonnant, « et même fort détonnant! » disait-il, mais enfin ce n’était pas impossible.

Cela me confirme dans l'idée que ce voyage n'a d'autre objet que de gagner un des ports américains, ou le comte d'Artigas pourra se procurer les matières qui composent l'explosif et commander les engins à quelque usine.

Et, dans une péroraison très large, très belle, il dit qu'on avait déshonoré jusqu'à présent les explosifs, en les employant à des œuvres imbéciles de vengeance et de désastre, tandis qu'il y avait peut-être en eux la force libératrice que la science cherchait, le levier qui soulèverait et changerait le monde, lorsqu'on les aurait domestiqués, réduits à n'être plus que les serviteurs obéissants de l'homme.

Plus d'accidents consécutifs aux culots, d'explosifs,terme consacré pour désigner l'explosif non parti.

... enfoncés tous les explosifs connus, depuis la poudre à canon jusqu'à la dynamite, la roburite et même la mélinite!

D'ailleurs, il a déjà fabriqué quelques gouttes de ce déflagrateur qui ont servi à essayer l'explosif, et il nous en fournira lorsqu'il s'agira de percer le couloir... Mais... pour nos expéditions en mer...

on a bien essayé d'en faire un explosif en la nitrant, mais la nitronaphtaline s'est révélée comme un explosif d'une stabilité exagérée qui ne détonait guère que quand cela lui convenait.

Aujourd'hui, le moindre imbécile joue des explosifs à sa fantaisie, le plus laid et le plus obtus des professeurs allemands possède la clef des arcanes de la chimie et exerce sa patience de termite à en tirer le plus diabolique rendement possible pour bouleverser notre sol et exterminer en masse, à la grosse, notre précieuse jeunesse française.

Seulement, il faut parfois des mille ans... Quant à moi, je vais simplement mettre l'explosif nouveau dans le commerce, pour que ceux qui en obtiendront l'autorisation, s'enrichissent en le fabriquant.

Il n'a pas posé l'explosif contre la case.

Maintenant, tout l'univers compte, car il possède les mêmes explosifs, les mêmes engins perfectionnés, les mêmes moyens pour l'attaque et la défense.

À mon avis, ces caisses doivent renfermer les substances dont la combinaison ou le mélange produisent l'explosif et le déflagrateur...

Quelles sont les substances qui entrent dans sa composition, on n’en trouve qu’imparfaitement trace dans le carnet de J.-T. Maston, et il se borne à signaler cet explosif sous le nom de « méli-mélonite.

en même temps, l'Angleterre adoptait, sous le nom de cordite, un explosif qui présentait avec celui-là les plus grandes analogies, à tel point que Nobel engagea un procès long et compliqué pour faire reconnaître ses droits;

Ce que je retiens de cette conversation, c'est que si Thomas Roch a vendu son explosif à la société Ker Karraje and Co., il a du moins gardé le secret du déflagrateur, sans lequel l'explosif n'a pas plus de valeur que la poussière des grandes routes.

au point de vue militaire, nous sommes en train de clore l'ère barbare des explosifs et des produits chimiques aux effets de plus en plus effroyables...