Inspirassion

Trouver le mot juste
180 verbes Ă  utiliser avant  faim

180 verbes Ă  utiliser avant faim

Pendant son absence la mère eut faim, et se hâta de dire: Petit pot, cuis.

] Notre premier mouvement fut de nous précipiter au bas de la côte, vers la source, pour y satisfaire notre soif, et vers la plaine pour apaiser notre faim avec les os dépouillés de viandes dont le camp était jonché.

Et nous ne pourrions condamner le pauvre diable qui préfère accepter quelques francs pour son vote plutôt que de souffrir la faim avec femme et enfants.

Sous mon aisselle droite, il y a un caméléon qui leur fait une chasse perpétuelle, afin de ne pas mourir de faim: il faut que chacun vive.

Je me levai, et pour me réchauffer autant que pour assouvir ma faim, j'allai dans les champs arracher des pommes de terre.

Riche, ou simplement avec un peu de fortune, il eût puquand il était près d'elle et en sa puissancese laisser entraîner; mais ce n'était pas quand il crevait de faim qu'il allait faire la folie de prendre une femme; qu'aurait-il à lui donner?

Page 23 longue main à supporter la faim, la soif, les marches forcées, les privations de toutes sortes.

Qui de vous osera lui dire, paresseux! Parce qu'il ne fait pas de chemises pour ceux Qui grelotant de froid, et, les chairs toutes rouges, Se cachent en hiver sous la paille des bouges, Et qu'il ne pétrit pas de ses doigts blancs du pain A tous les malheureux qui vont criant la faim? Qui donc dira cela: que toute chose belle, Femme, musique ou fleur ne porte pas en elle Et son enseignement et sa moralité?

Aucun symptôme ne donnait à croire qu'il y eût encore d'autres sauvages dans les environs, les chasseurs s'occupèrent immédiatement de satisfaire leur faim.

Peut-être avait-il imaginé ce moyen de tromper la faim.

Si mon luth mouillé et détendu par mes pleurs rend quelque son faible, tu diras que toutes mes cordes sont fausses, que je n'ai rien de vrai, que je ne sens pas mon mal... quand je sens la faim dévorer mes entrailles!

Ce n'est pas pour rassasier ma faim que je désire voir le dîner fini, mais pour pouvoir me retirer chez moi.

ils n'ont pas oublié la faim dans l'arsenal des peines atroces dont ils peuvent disposer, les tortionnaires!

Monsieur Clawbonny, dit Bell, me donne faim Ă  parler de la sorte.

Il connut la faim, la soif, les fièvres et la vermine.

il me cria: Dis-lui le menu pour lui donner faim!

reçois l'hommage de ton amant Victor Fougas! Pour toi j'ai enduré la faim, la sueur et les frimas, et mangé le plus fidèle des coursiers.

Et quand ils eurent assouvi la faim et la soif,

Or, si Pardaillan réussissait, à force de volonté, à chasser la faim, un regard tombant par hasard sur la table suffisait à réveiller son estomac qui se mettait aussitôt à hurler famine.

D'autre part, tu sais bien que j'ai compris aussi pourquoi tu t'es imposé ce régime sévère qui fait que tu n'oses même pas manger quand tu as faim;

Oui, depuis deux jours, mais jusqu'à présent, j'ai mangé du bout des dents, le pain avait un goût de plâtre, il me semble aujourd'hui que j'ai presque faim, tu me guéris.

Mon pauvre mari supporte la faim et les privations dans de sales trous où il n'y a que des Juifs, et les nouvelles que j'en reçois ajoutent encore à mon exaltation.

La nourriture était insuffisante et si mauvaise, qu'il fallait la faim qui nous torturait pour manger les aliments qu'on nous présentait.

La fatigue et la chaleur tuant la faim, ils avaient besoin, non de nourriture, mais de repos.

Je ne sais, balbutia-t-elle, mais je ressens là... une souffrance intolérable,... c'est peut-être la faim.

Ils sont les continuateurs de ceux qui, autrefois, bravaient la faim et le froid sur les bancs des «Yeschiboth».

que pour lui, il avoit grand faim et qu'on lui feroit plaisir de lui donner quelque chose.

Nid for nichée: 'Et portant à son bec son modeste butin, De son nid babillard revient calmer la faim.

quelques racines sèches, des marrons d'Inde et des pommes d'églantier, c'est tout ce qui s'offrait pour soulager la faim des infortunés qui tombaient entre les mains de la fée Lionne.

Quelques heures s'écoulèrent, au bout desquelles il se sentit faim et soif.

et avoir éprouvé la faim, pour connaître le prix d'un morceau de pain.

après avoir eu, pendant sa jeunesse et son âge mur, un robuste appétit qui lui permettait de contenter sa faim, plus par le nombre des plats que par leur succulence, des tendances de gourmets lui étaient venues avec l'âge;

Tous les matins, il faisait faim Ă  l'atelier.

elle ne satisfait point la faim ni l'amour;

Il ne m'est point possible de cacher la faim cruelle qui ronge mon ventre et qui fait souffrir tant de maux aux hommes, et qui pousse sur la mer indomptée les nefs à bancs de rameurs pour apporter le malheur aux ennemis.

Des douars abandonnés, des tribus effarées qui s'en vont sans savoir où, fuyant la faim, et semant des cadavres le long de la route.

Je le sentais en dehors de l'humanité, inaccessible à tout sentiment de pitié, implacable ennemi de ses semblables auxquels il avait dû vouer une impérissable haine ! Mais, cet homme, allait-il donc nous laisser périr d'inanition, enfermés dans cette prison étroite livrés à ces horribles tentations auxquelles pousse la faim farouche ?

ils ont tout sans rien avoir, car ce goût de lumière pure apaise la faim de leur coeur;

Manière de prendre le miel pour prévenir la faim.

Odor della feminita</i> Moi, je fais mon trottoir, quand la nature est belle, Pour la passante qui, d'un petit air vainqueur, Voudra bien crocheter, du bout de son ombrelle, Un clin de ma prunelle ou la peau de mon coeur.... Et je me crois contentpas trop!mais il faut vivre: Pour promener un peu sa faim, le gueux s'enivre.... Un beau jourquel métier!je faisais, comme ça, Ma croisière.

Quelquefois on apaise la faim en la trompant, et l'on fait mâcher à l'homme affamé des substances qui ne sont pas des aliments et qui le calment sans je nourrir.

Pourquoi aurais-je faim?

» Aussitôt il baissait la tête comme un coupable repentant, mais dès qu'il avait mangé son foin en clignant de l'oeil et en agitant ses oreilles, il recommençait avec un empressement qui disait sa faim.

Alors, au lieu de pleurer, je chantais plus fort: avec tout ça, j'avais une faim, une faim!

Ils trouvent donc, dans les forêts de l'Himalaya, à satisfaire aisément leur faim.

Et c'en est fait des provisions qui, du reste, ne firent qu'irriter davantage une faim mal assouvie.

Je fis mon repas d'un cigare, après avoir broyé sous les dents quelques graines pour empêcher la faim de revenir trop vite.

Depuis deux jours ils doivent tous deux enrager la faim et la soif lĂ -dedans.

Je croy que le Createur a donné aux Hurons le tabac ou petun, qu'ils appellent Hoüanhoüan, comme une manne necessaire pour ayder à palier leur miserable vie, car outre qu'elle leur est d'un goust excellentissime, elle leur amortit la faim & leur faict passer un long-temps sans avoir necessité de manger: & de plus elle les fortifie comme nous le vin, car quand ils se sentent foibles ils prennent un bout de petun, & les voyla gaillards.

Ce qui endurcit ce coeur, c'est la détresse, c'est le fouet d'esclave de la mécanisation, fouet qui ne reste jamais inactif et dont le sifflement signifie faim, mépris, privation de droits, douleur et mort.

Ils mangent peu, et l'on ne connaît pas de nation qui supporte si patiemment la faim.

Je lui répondis, que je n'avois pas faim et que j'irois me coucher, si elle me le permettoit.

Nos dignes gentilshommes, dont l'appétit était en harmonie avec la bonne ordonnance du repas, mangèrent quelque temps en silence pour étourdir la grosse faim.

Ses yeux annonçaient aussi une faim si épouvantable que, quand je lui tendis la lime, je crois qu'il eût essayé de la manger, s'il n'eût aperçu mon paquet.

s'Ă©crie le Marseillais: tu vas me couper la faim.

Mais le village qui vit toute l'année dans l'inanition et la paix, qui trompe sa faim avec de maigres ragots de braconnage et de galanterie, le village n'a pas de pitié et personne n'y détourne la tête, par délicatesse charitable, sur le passage d'une femme que des plaies d'argent ont, en moins d'un jour, appauvrie d'une enfant.

Si les autres avoyent leurs terres cultivées, De fleuves & ruisseaux plaisamment abbreuvées Et que l'air y fut doux: sans doute ils n'auroyent pas Dans ce pays lointain porté leur renommée Que foible on la verroit dans leurs murs enfermée Mais pour vaincre la faim, on ne craint le trespas.

mais après?... viendrait la faim, puis la faiblesse, le vertige, l'épuisement complet et la mort.

Enfant abandonné, il avait grandi au hasard dans les champs et conservait de sa longue misère une faim irrassasiable.

Je suis, etc. Accordez-moi seulement le ciel de vos charmes, Et tant que je gratterai crins sur boyaux, La faim, le froid et tous ces maux-lĂ  Pourront siffler sur le reste.

Il n'y avait qu'à tout dire, les causes de ses malheurs, l'isolement et la misère dès l'âge de quatorze ans, la corruption des riches qui sont là pour guetter la faim et flétrir l'innocence, l'impitoyable rigorisme de l'opinion qui ne permet point le retour et n'accepte point l'expiation.

Ce n'est plus l'hiver, la faim ou l'horreur de la mort qui l'arrache à l'instinct, affolée et méconnaissable;

j'avais horriblement faim, et je me sentais aussi malade que désespéré.

Pour comble d'infortune, son estomac hurlait la faim, et la fatigue de ces interminables marches et contre-marches commençait à se faire cruellement sentir, et cependant il ne voulait pas s'arrêter.

Une statistique anglaise constate qu'à Londres quatre vols sur cinq ont pour cause immédiate la faim.

Qu'importait même la faim, si la famille attendait l'aubaine du hasard, par les rues ensoleillées, au travers des herbes sèches!

Les nerfs se détendaient et l'alcool creusait son trou, où s'installait la faim.

Quand elle eut pris cette réfection, la Dame au charmant visage sortit de l'épuisement où l'avait jetée la faim: puis, Mahéndra, lui ayant raconté l'histoire des événements à venir, s'éleva dans les airs et partit.

Où, sous un ciel brûlant, je moissonne le grain Qui va nourrir un autre, et me laisse ma faim.

Orphée allait chantant, suivi d'une panthère, Dont il croyait leurrer l'inexorable faim;

Il est intéressant de voir un cerveau trouver en soi des ressources extrordinaires pour lutter contre le froid, la faim, la mort, le temps, l'espace, la solitude, tous les ennemis de la matière qui s'anime;

les blasphémateurs & les pécheurs d'habitude ne vivent pas avec les autres, mais ils macèrent leurs corps par les herbes, la faim & les mortifications.

ce qui maintient vivante la structure humaine, ce ne sont ni la faim, ni la luxure: c'est l'amour.

La pointe des couteaux pique dans les potées et ils mangent debout: tels les castors dévorent, car si la nappe manque, Dieu merci, point ne manque la faim.

dont les routes sont parcourues par des trimardeurs, qui menacent, la faim au ventre;

Ils mettent la faim, le feu, le désert, entre eux et nous; car c'était autant contre leurs serfs que contre Napoléon, que cette grande résolution s'exécutait.

Les autres lords, en lions affamés, fondent sur nous comme sur une proie que leur montre la faim.

Mais la crainte de montrer sa faim, sans doute, le fit s'Ă©loigner, la tĂŞte haute, comme s'il n'avait rien vu.

Mon âme, elle est béante et pantelante, Elle n'est que loques et déchirures Où ces bêtes, à coupables armures D'ailes en flamme et de rostres ouverts, Mordent leur faim par au travers.

Foi d'homme, aussi vrai que j'ai un protecteur (le Chourineur ôta son bonnet), qui est pour moi ce que le bon Dieu est pour les bons prêtres, j'ai volé la nuit en enfonçant un volet, j'ai été arrêté sur le fait, et encore nanti de tout ce que je venais d'emporter... Mais le besoin... la faim...

mais c'est nécessaire Pour la Pêcheuse et la chanson du corsaire, Et aussi puisque les derniers masques crurent Encore aux fêtes de nuit sur la mer pure! Juillet 1872 FÊTES DE LA FAIM Ma faim, Anne, Anne, Fuis sur ton âne.

Pour nourrir la faim immense de la terre.

Béni soit celui qui a inventé le sommeil, manteau qui couvre toutes les humaines pensées, mets qui ôte la faim, eau qui chasse la soif, feu qui réchauffe la froidure, fraîcheur qui tempère la chaleur brûlante, finalement, monnaie universelle avec laquelle s'achète toute chose, et balance où s'égalisent le pâtre et le roi, le simple et le sage.

Au bout d'une heure, elles n'y tiennent plus, elles sont tout à fait apprivoisées, et ouvrent des yeux goulus, la faim les talonne, la chair fraîche est là, leur petit estomac ratier leur dit: «Goûte donc, goûte donc!» Et elles commencent à grignoter.

Si elle avait eu le malheur de passer par l'amour de cet indigne prĂŞtre, la faim en Ă©tait cause.

J'y perds la faim!

De-là il paroît que ceux qui ont fixé le nombres des sens à cinq, n'en ont pas bien connu la nature: non plus que quelques autres qui ne sachant sous lequel de ces cinq genres ils devoient placer la faim, la soif & le plaisir de l'amour, en ont compté jusqu'à huit;

Ces hommes ont le même aspect orde et misérable que ceux de Thifilkouth: plusieurs portent la faim estampillée sur leurs visages blafards et hâves, d'autres n'ont que des loques pour couvrir leur nudité;

Et pourtant aujourd'hui la faim est mon partage, La faim qui flétrit l'âme autant que le visage, 110 Par qui l'homme souvent, importun, odieux, Est contraint de rougir et de baisser les yeux! Étranger, tu dis vrai, le hasard téméraire Des bons ou des méchants fait le destin prospère.

Et nous allions chacun oĂą nous poussait notre faim!

Les conséquences d'un pareil événement étaient faciles à prévoir: la faim, avec toutes ses horreurs, était en face de moi.

Gryphus remonta furieux chez van Baërle, l'injuria, le menaça, secoua tout son pauvre mobilier, lui promit le cachot, lui promit le cul de basse-fosse, lui promit la faim et les verges. Cornélius, sans même écouter ce que disait le geôlier, se laissa maltraiter, injurier, menacer, demeurant morne, immobile, anéanti, insensible à toute émotion, mort à toute crainte.

En se montrant, les revenants propagent la faim-valle, appétit vraiment effrayant, goulosité qui ne peut s'assouvir.

Vous ne manquez pas de paroles pour raconter la grande faim que j'ai eue devant la demeure des singes et la générosité que vous eûtes alors de me donner à manger.

mais il a raison lorsque c'est la faim qui le pousse à cette action, car alors on est obligé de le lui donner.

De te voir, ma fille, ça me redonne faim! Roland écoutait, mal à l'aise, rongeant son frein, montrant une politesse contrainte et gauche, réprimant avec peine des envies qui lui prenaient de s'en aller brusquement, tout de suite,

J'entre d'un air honteux, et je vais m'asseoir dans un coin de la chambre quoique l'odeur du dîner redouble ma faim.

et plus je le lisais, et plus j'y trouvais cette manne cachée, dont plus on mange, plus on sent redoubler sa faim;

Je suis celui qui jadis, par un temps comme celui-ci, avait refusé d'ouvrir sa porte à un voyageur épuisé par le froid, la faim et la fatigue.

Je fus, comme vous le pensez, exacte au rendez-vous: l'espérance me rendait même déjà la faim moins insupportable.