Inspirassion

Trouver le mot juste
100 verbes à utiliser avant  lustre

100 verbes à utiliser avant lustre

Il ordonna même d'allumer le lustre comme s'il eût redouté les coins obscurs, et il s'enferma.

Je vois que le bijou le mieux émaillé perd son lustre; que si l'or résiste longtemps au frottement, à la fin il s'use sous le toucher;

» Et nous sommes forcés de faire éteindre les lustres, dans les vociférations d'un populo, qui, sous le prétexte qu'il a vu une lorette dans un cabinet

s’il n’en a pas, on peut le décorer, parce que [cela] lui donnera un lustre.

Je me flatte que bientôt elle reprendra le même lustre qu'elle avait dans le temps passé.

Une chemise d'un blanc magnifique, attachée au cou et aux manches par une bandelette brodée, laisse le cou libre et la poitrine couverte de beau linge, ce qui donne toujours un grand lustre à la toilette.

La manufacture de velours a conservé son lustre à Gênes.

et que chaque masque ne pensait qu'à son propre salut,car, en somme, dans cette panique et cette cohue, il y avait un danger réel,on aurait pu voir la chaîne qui servait à suspendre le lustre, et qui avait été également retirée, descendre, descendre jusqu'à ce que son extrémité recourbée en crochet fût arrivée à trois pieds du sol.

et précisément ils chérissaient le fils, parce qu'il promettait d'avoir l'audace et le génie de son père, et qu'ils espéraient qu'il rendrait un jour à la France le lustre des victoires et le langage du maître.

ils monstrent de la vertu, ils ont d'ailleurs des imperfections qui ternissent bien le lustre de leur vertu, car il n'y a personne pour bon qu'il soit qui n'aye en soy quelque chose à reprendre, ny si meschant & imparfaict, qui n'aye quelque, chose à louer, disoit un ancien Sage entre les Grecs.

Mais il se piquait de mener une vie conforme aux principes qu'il confessait, et ses opinions et ses actes en recevaient un lustre d'honnêteté que Destroy ne pouvait méconnaître.

elle remarqua qu'il suivait un chemin en coutil posé sur le tapis, ce qui permettait à ses pieds de le guider et de remplacer ses yeux: une corbeille d'orchidées, au parfum suave, occupait le milieu de la table, couverte d'une lourde argenterie ciselée et de cristaux taillés dont les facettes reflétaient les éclairs de la lumière électrique qui tombait du lustre.

car, j'avais beau m'en défendre chaque fois que je m'avançais entre les tentures pour jeter un nom à la grande volée, je voyais les lustres des salons tourner en rond avec des centaines de milliers de lumières papillotantes, et les parquets partir de biais glissants et droits comme des montagnes russes.

Je fais mention des trois Ordres establis par sainct François, non pour en relever le lustre;

Les comédiens tinrent les lustres allumés et la toile levée, précisément à quatre heures.

, dit M. E. Bellechambers, dans son Dictionnaire Historique, se distingua par son courage et une intelligence qui jettent un grand lustre sur sa race, en apparence si inculte et si rude.. Ses manières étaient simples, et son naturel obligeant et fort tendre.

Tous les députés des nations furent présens et l'on n'oublia rien pour célébrer avec pompe cet évènement, qui devait en effet répandre un grand lustre sur les Cantons, si l'on considère qu'un Sagamo illustre, enfant des forêts du nouveau monde, fut régénéré par un prélat issu des Montmorency, sortis eux-mêmes des anciens rois de l'Heptarchie anglo-saxonne, et qu'il s'allia avec le plus grand monarque, alors, de l'Europe.

et, à sept heures du matin, le 2 juin 1780, qui était un vendredi, ils mirent pied à terre au bas du pont de Wesminster, prirent congé de leur conducteur, et se trouvèrent seuls ensemble sur le pavé brûlant; car la fraîcheur que la nuit répand sur ces carrefours populeux était déjà partie, et le soleil brillait dans tout son lustre. CHAPITRE VI.

Au loin, vers Klaarvatsch, par- dessus les futaies du parc, nos amis embrassaient un immense tapis lie de vin, sur lequel le soleil couchant mettait un lustre de plus.

» Comme elle disait ces mots, elle vit tout d'un coup la plus belle et la plus surprenante chose du monde: c'était une illumination si magnifique qu'il n'y avait pas un arbre dans la forêt il n'y eût plusieurs lustres remplis de bougies: et dans le fond d'une allée elle aperçut un palais tout de cristal, qui brillait autant que le soleil.

SOPHIE.Et ce grand maigre qui sautait si haut qu'il a accroché le lustre!

Le grand salon était décoré de plantes vertes, et l'on avait ajouté, aux quatre coins, quatre petits lustres, dont les bougies, jointes à celles du lustre central, jetaient une clarté extraordinaire.

Gunn dit dans son Enquiry: Je possède un ancien poème gallique, le poète, s'adressant à une vieille harpe, lui demande ce qu'est devenu son premier lustre.

Ses grands travaux donnèrent à cette contrée un lustre qu'elle n'avait pas encore eu.

Mais on en voit beaucoup qui se séparent avant que leur mariage ait duré un lustre;

Le péristyle du dôme était éclairé par des lustres disposés entre chaque colonne, et, ces colonnes n'étant pas éclairées, ces lustres paraissaient suspendus dans les airs.

Mlle de Cardoville était transfigurée: pour la première fois sa beauté éclatait dans tout son lustre;

Les femmes, mises en goût, laissèrent s'écouler quelques lustres et revinrent à l'assaut.

et sont après à y donner quelque forme de chastiement, si discrète, qu'elle ne puisse effacer le lustre du repos, qu'on veut persuader à ung chacun qu'est bien estably en ce royaulme.

quelques-uns effusaient encore en hauts lustres mauves

Mon Lélio à moi, c'était un être factice que je ne pouvais plus saisir dès qu'on éloignait le lustre de la Comédie.

On entassa par-dessus les objets les plus hétéroclites, literie, bronzes d'art, bouteilles de vin, cages à oiseaux, voitures d'enfant, lustres en cristal, etc. Sous cet attirail, le gigolo devait mener un train d'enfer, mais les parois épaisses du bahut étouffaient ses clameurs.

Tout à coup nous crûmes entendre des lustres tomber.

Des guirlandes de laurier, de lierre et de fleurs entourent les lustres, les tableaux, les armures des ancêtres.

Dans un salon, les gardes nationaux, inoccupés, tracassent de leurs baïonnettes la serge verte, qui enveloppe les lustres.

Les housses de gaze argentée nouées au bout des torsades enveloppaient les lustres du plafond.

Il pria la reine de lui donner son portrait, lequel, disoit-il, feroit le plus grand lustre de sa maison.

Il aurait gagné les lustres s'il avait pris la peine de les décrocher.

L'église avait gardé ses belles décorations, faisceaux de drapeaux, guirlandes de verdure, lustres éblouissants.

Employées à mettre la dernière main aux bougies sortant du moule, à les lustrer, à les empaqueter, jouant, qui du rouloir, qui du taille-mèche, elles se pressaient autour de deux à trois rangées de tables et de polissoires, et les bougies passaient d'un appareil à l'autre, se rapprochant, à chaque manipulation, du type achevé destiné à garnir lustres et girandoles.

Parquoy je fais fin en disant ce petit mot: «Pour Dieu, Mesdames ne soyez si curieuses à vous faire paroistre grandes de taille et vous monstrer autres, que vous n'advisiés à la beauté de vos jambes, lesquelles vous avez belles, au moins aucunes; mais vous en gastez le lustre par ces hauts patins et grands chevaux.

Adolphe ignorait le lustre dont se pare tout à coup un amour éteint, à l'idée d'une trahison, ou plutôt à la seule crainte de voir passer sous l'empire d'un autre le sujet qu'on n'aime plus.

Tout annonçait donc que tout à l'heure, dans l'azur des combles, a plusieurs mètres au-dessus des constellations incendiées des lustres, allait apparaître une véritable étoile.

Les gerbes de lumière, jaillissant des lustres, de la rampe, des candélabres, et répercutées par les diamants des femmes de la cour, m'éblouirent un moment comme d'une cécité lumineuse.

répondit Agathe en l'amenant dans le rayon de lumière que projetait sur le jardin le lustre de son boudoir;

La vérité est qu'il jouissait de quatorze lustres, ce qui ne l'empêchait pas de marcher quinze heures de suite sans se reposer cinq minutes.

elle marquait alors six lustres et demi sonnés.

Stello, lui, l'oeil éteint, le visage livide, Ses cheveux inondés et collés par le vin, Son beau col débraillé dans sa chemise humide, Plus pâle que jamais sous la clarté morbide Des lustres que déjà pâlissait le matin, Laissait pendre ses bras comme une masse inerte.

Dolly en avait incontestablement un, et pas trop coriace, je vous assure, quoiqu'il y eût autour un petit brouillard de velléités coquettes comparable à ces vapeurs qui environnent le soleil de la vie dans son matin et obscurcissent un peu son lustre.

mais le nom français en obtiendra un nouveau lustre.

les Indiens de l'Alaska polissent l'ivoire de morse en le frottant pendant des semaines et des mois dans le creux de leur main, et obtiennent ainsi un lustre que jamais ne produirait un procédé plus rapide.

au fond de ce parterre, c'est-à-dire à droite, premier plan, quelques bancs formant gradins et, sous un escalier qui monte vers des places supérieures, et dont on ne voit que le départ, une sorte de buffet orné de petits lustres, de vases fleuris, de verres de cristal, d'assiettes de gâteaux, de flacons, etc. Au fond, au milieu, sous la galerie de loges, l'entrée du théâtre.

Je ne désire rien tant que d'être examinée, mon innocence paroîtroit dans tout son lustre.

Ainsi passèrent deux lustres de sa vie, et toujours ma fille restait sans nom sur la terre.

Tout le long de la paroi capitonnée courait un divan circulaire et, du plafond, pendait un lustre portant quatre lampes à incandescence.

Lorsque l'affreux accident eut lieu, on ne dut s'en prendre, ni à la bougie, ni à celui qui l'avait fabriquée; mais bien à l'imprudence et à l'incurie de l'ordonnateur de la fête, qui plaça trop près des lustres des matières combustibles, des feuillages, des guirlandes de fleurs.

Un plaisant, voyant deux hommes qui portaient un lustre, dit à ses voisins:

Au fond une large baie laisse voir le vestibule un ouvrier monté sur une échelle double achève de poser un lustre.

Mais, dans une demi-paresse, et sans trop chercher que les jeux de son corps lui procurent un lustre nouveau, Nane laisse les heures glisser sur elle sans la meurtrir, telles au printemps les gouttes d'une pluie ensoleillée sur la fleur nouvelle.

Ingénieux comme tous les pauvres, il avait appris l'art de rendre aux habits râpés un lustre de jeunesse en les passant à l'encre de Chine, et de dissimuler les lamentables plaies d'une chaussure usée en les comblant avec du cirage.

Des pyramides de bougies rayonnaient plus encore que les lustres et les girandoles.

ne regarde pas le lustre.

il y a peu de comédiens retirés qui ne regrettent le lustre, les coulisses et les bravos;

Il m'a semblé que les splendeurs de la religion rehaussaient le lustre des solennités de la cour.

cinquante noeuds de rubans de toutes couleurs en relevoient le lustre;

Je n'ai jamais été lié d'amitié avec M. de Humboldt, mais je l'ai fréquemment rencontré dans le monde de Paris, à l'époque j'y jetais moi-même un certain lustre.

les cils de ses beaux yeux renouvelaient chaque matin leur lustre d'ébène: elle était jolie, je vous l'affirme comme je le vis.

il s'agissait simplement de remonter les bibliothèques, de reclouer des planches, de remplacer les lampes à incandescence brisées, de revisser le lustre, de remettre de nouveaux fils conducteurs et de nouveaux zincs à la pile électrique.

Je revoyais les lustres chargés de bougies, laissant tomber leurs taches blanches sur les habits des danseurs... j'entendais les accords de l'orchestre qui se répétaient avec monotonie, frappant mon oreille de leur rythme cadencé... rythme...

Le marquisat de sa nièce lui avait porté au cerveau, elle ne trouvait plus rien d'assez magnifique ou d'assez ingénieux pour soutenir le lustre d'une position si haute.

Partout l'or moulu, les tentures de soie, la peinture des boiseries, la forme des meubles, les dragons ailés qui supportent les lustres, l'abondance de la porcelaine;

Et quoiqu'il tire son plus grand lustre d'un vice haï de tout le monde et qui le rend indigne de toute faveur, il s'est pourtant mis dans la tête qu'il suffisait de s'orner de l'éclat de votre nom pour obtenir l'estime des Hollandais.

ici les individus tirent leur lustre et leur valeur de l'institution.

La fête restait nonchalante, une mince valse traînaillait, un bourdon de causeries entrecoupait la menue musique, l'haleine de Mai entrait par les larges fenêtres ouvertes, faisait trembloter les lustres, aimablement caressait les femmes et les fleurs.

Entré chez un brocanteur pour acheter un huilier ancien qu’elle lui avait signalé, il rapportait en guise de l’objet déjà vendu un lustre de salon à pendeloques, bien inutile puisqu’ils n’avaient pas de salon.

Le hall, les salons, les cours du Gun-Club resplendissaient des lueurs que leur versaient les lustres Edison.

il suffit de baisser la rampe et de voiler le lustre.

Je venais d'accomplir mon second lustre.

Philomène imagina de suspendre à la voûte un lustre en bois rustiqué.

Cette cérémonie acquerra un nouveau lustre lorsqu'elle sera faite par Votre Sainteté elle-même.

et, la déployant, il la drapa au-dessus du comptoir, en larges plis, afin de me faire admirer son lustre, c'est un article charmant

celle-ci, en fournissant à la France, et de savants professeurs qui donnaient le plus grand éclat aux écoles, et de jeunes étudiants qui ajoutaient à ces écoles un nouveau lustre;

le courant produit alimentera le lustre à incandescence que vous voyez suspendu , en même temps qu'une lampe placée dans chaque pièce;

On allume les lustres.

Vaguement, au-dessus de nos têtes, j'apercevais un grand lustre dont l'or était léché, comme tout le reste, par de sombres lueurs rouges.

Ce n'est, en ces trois toiles, qu'un entremêlement de lueurs et d'ombres, d'objets frappés de clarté soudaine à côté d'autres restés voiles et la lumière qui glisse sur l'acajou, se répand sur les marbres, atteint les lustres, descend sur les tapis et se dissémine partout.

Ie t'aduise, que c'est aultant que d'ung monceau de diuerses pierres precieuses mal ordonnées: lesquelles ne peuuent auoir leur lustre, à cause d'une collocation impertinente.

Que de poèmes, en effet, que de romans, que de mélodrames, dans ces loges privilégiées qui dominent l'orchestre des musiciens et avoisinent le lustre!

Il y faisait allusion à son âge, et avouait ses «trois lustres» ou ses quinze ans avec une modestie orgueilleuse dont la légende a singulièrement exagéré l'effet.

je n'avais jamais vu cabrioler les lustres, et l'aspect de la maîtresse de maison, subissant les saluts, ne m'avait causé qu'une émotion médiocre.

Toujours vêtu d'une manière irréprochable, cravate à la dernière mode, linge d'une blancheur immaculée, Momus cache bien les lustres qu'il doit avoir.

alors, attirées par la lumière d'une branche enflammée que nous agitions, elles accouraient vers nous de tous les côtés à la fois, et j'en remplissais un sac de gaze bleue qui, pendu à la voûte de la galerie, composait un lustre d'un effet magique.

Elle pouvoit compter trois lustres, & moy quatre;

La première chambre contient un lustre d'argent qui pèse 10,000 écus;

Au milieu du bastringue, plusieurs couples dansaient le cancan à en décrocher les lustres.

Il n'y avait qu'à aller dégarnir le lustre de la salle à manger.

Je dis nouvelle, parce que les pairs siégeaient autrefois dans une autre partie du Luxembourg, dont je vous épargne la description, et que cette salle sort toute fraîche des mains des artistes qui lui ont donné son dernier lustre et qui ont achevé son dernier ornement.

Du milieu descendait un lustre en cristal de Carlsruhe, une girandole de liserons avec leurs feuilles lancéolées et irisées de couleurs naturelles.

Edme désignait le second lustre.

L'autre nous fait voir que l'amour Desrobe le lustre & le jour Aux belles actions d'un Empereur de Rome;